Ludovic Bonnet
Il y a 5 mois

e-Bulli : le Combi électrique du 21ème siècle

Depuis la fin officielle du Combi VW en 2013, la renaissance du van mythique a été annoncée à plusieurs reprises. Elle semble se concrétiser aujourd’hui, avec la présentation par Volkswagen du concept électrique e-Bulli.

Enfin le vrai retour du Combi Volkswagen ?

Le Combi VW a officiellement tiré sa révérence le 31 décembre 2013 au Brésil. Un adieu pas tant lié à un manque de succès pour le van, mais plutôt à un changement de la législation brésilienne.

Une nouvelle loi avait alors rendu obligatoires l’ABS et l’airbag pour le passager et le conducteur pour tous les véhicules neufs. Deux équipements dont était dépourvu le Combi (ou Kombi au Brésil) et qui ont conduit Volkswagen à cesser la production de ce modèle si prisé par les hippies et amateurs de road-trips !

Retour sur la carrière de ce van mythique

Combi Volkswagen 1954

Pour bien comprendre pourquoi l’arrêt de la production du Combi a été un tel choc, il faut replacer les choses dans leur contexte. Et revenir sur le parcours hors norme de ce bijou.

Le Combi VW Type 2 a été lancé par Volkswagen en 1950, quelques années après la non moins mythique Coccinelle. Les deux ne peuvent d’ailleurs pas cacher leur filiation, que ce soit au niveau stylistique (les mêmes phares ronds et une bouille sympa) ou mécanique (l’utilisation d’un moteur 4 cylindres à l’arrière).

Avec sa capacité d’accueil de 9 personnes, ses grandes portes latérales, son look inimitable avec son pare-brise divisé en 2 et sa carrosserie bicolore ainsi que son prix attractif, le Combi T1 a connu un succès immédiat, notamment auprès des familles.

La deuxième version, logiquement baptisée T2 et sortie en 1967, allait devenir l’icone de la génération “Flower Power” : les hippies parcourent les routes du monde entier avec leur Combi. Plus qu’un simple van, le Volkswagen représente un art de vivre et devient l’emblème de toute une génération (et même plusieurs !).

I.D Buzz, BUDD-e et maintenant e-Bulli

Alors, forcément, quand le constructeur allemand annonce la fin de son Combi en 2013, après plus de 60 ans de bons et loyaux services, c’est la panique ! La cote du modèle s’envole et ses fans se mobilisent pour que Volkswagen revienne sur sa décision.

Las, le Combi tel qu’on le connaissait semble bien “mort et enterré”. Toutefois, plusieurs concepts voient le jour au fil des ans. Dès 2011 (et donc avant même la fin officielle de la production), Volkswagen avait dévoilé au Salon de Genève le… Bulli Concept !

En 2016, c’est à Las Vegas, au CES, que le constructeur allemand présente le BUDD-e, un prototype électrique censé annoncer les transports de demain. L’année suivante, l’I.D Buzz le faisait justement (le buzz) au Salon de Détroit. Electrique et autonome, ce véhicule de 8 places et 370 chevaux semblait enfin annoncer la renaissance du Combi. Certains misaient même sur une commercialisation à l’horizon 2022. Et puis, le concept e-Bulli est arrivé en ce début d’année 2020…

Le concept e-Bulli, fusion entre classique et électrique

Volkswagen avait prévu de dévoiler son prototype électrique au Techno Classica 2020 de Essen, en Allemagne. Si, crise sanitaire oblige, l’événement a été annulé, le constructeur a tout de même annoncé le lancement de son concept e-Bulli.

Mais plutôt qu’une voiture futuriste révolutionnaire, il s’agit de la mise à jour d’un modèle classique de 1966 avec une propulsion électrique de 2020. Le fruit d’un partenariat avec eClassics, qui prévoit, à terme, de proposer des conversions de T1 et des véhicules T1 complets dans le style de l’e-Bulli.

Un Samba Bus reconnaissable au premier coup d’oeil

Pour ce concept-car, Volkswagen et eClassics se sont basés sur un Combi T1 de 1966. Si le look est immédiatement reconnaissable, les designers l’ont sensiblement modernisé, avec une nouvelle finition métallisée or et orange ou encore de nouveaux phares ronds à LED avec feux de jour.

A l’intérieur, les changements sont plus significatifs : les 8 sièges se parent eux aussi d’une teinte bicolore et du bois massif a été utilisé sur tout le plancher, conférant à l’ensemble des airs de pont de navire. Pour accentuer cette impression, le toit panoramique repliable baigne l’habitacle de luminosité.

Le plus technologique des Combi

Pour faire entrer le Combi de plain-pied dans le 21ème siècle, le conducteur bénéficiera désormais de tout un attirail technologique. Si le nouveau compteur reste fidèle à l’original, il se met au numérique et peut afficher diverses informations comme l’autonomie restante.

Contrairement aux véhicules actuels, on ne trouve pas d’écran tactile sur la planche de bord… mais une tablette directement intégrée dans le plafond. Celle-ci peut par exemple indiquer le temps de charge restant, l’autonomie actuelle, les kilomètres parcourus, les temps de trajet, la consommation ou encore la récupération d’énergie.

Même la radio oscille entre rétro et moderne, avec un style vintage assumé et une connectivité Bluetooth et USB !

Un peu plus de 200 kilomètres d’autonomie

Si le châssis, les essieux et amortisseurs ont été modernisés, c’est surtout au niveau de la motorisation que le Combi fait sa révolution. Exit le 4 cylindres de 44 chevaux, l’e-Bulli 2020 est propulsé par un moteur électrique de 61 kW (83ch), lui aussi placé à l’arrière du véhicule.

Avec une vitesse bridée électroniquement à 130 km/h, l’e-Bulli devient le Combi T1 “officiel” (on mettra à part les Combi survitaminés comme le T1 Race Taxi) le plus puissant de l’histoire ! Son autonomie est annoncée à plus de 200 kilomètres, le système SCC (système de charge combiné) permettant de recharger la batterie à 80% en 40 minutes. Oui, ce n’est pas très rapide, mais quand on conduit un Combi, c’est pour prendre son temps, non ?

Combien coûte le nouvel e-Bulli ?

L’e-Bulli a beau être présenté comme un concept-car, il devrait être disponible dans les tous prochains mois. Volkswagen et eClassics devrait proposer la conversion complète du T1 (avec essieux avant et arrière remaniés) à partir de 64 900 euros.

Il devrait aussi être possible de posséder un Combi T2 ou T3 zéro émission dans un avenir proche. Pour les plus bricoleurs d’entre vous, un kit de pièces prêtes à être montées devrait aussi être proposé à la vente.

Et si vous ne voulez pas vous contenter d’une simple mise à jour du T1 de l’époque, vous pouvez toujours attendre le “vrai” nouveau Combi : comme évoqué plus haut, l’ID Buzz devrait débarquer en concessions d’ici 2023… si tout va bien !

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !