La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Skoda Fabia RS : la boule de nerfs venue de l’Est

Skoda, c’est la cousine tchèque de Volkswagen. Comme Seat l’est du côté espagnol. Dès lors, il est logique que la petite citadine de la marque ait droit à sa déclinaison sportive. Après la Polo GTI et l’Ibiza Cupra, voici doc la Skoda Fabia RS.

Une voiture décomplexée
Présentée au dernier salon automobile de Genève – en même temps que le break sportif Fabia Combi RS –, cette voiture frappe avant tout par sa couleur : un vert un peu flashy du plus bel effet – enfin, on aime ou on n’aime pas. Pour soigner son look sportif, la Fabia RS se voit dotée d’un diffuseur et d’un becquet à l’arrière ainsi que de nouvelles jantes de 17 pouces. Rien d’extraordinaire, mais ces petits détails permettent de décomplexer un peu cette citadine classique.

L’une des sportives les moins chères du marché
Décomplexée, la petite Skoda l’est aussi sous le capot. Elle est propulsée par le même moteur que ses « cousines », à savoir le 1.4 TSI de 180 chevaux. Avec ce bloc 4 cylindres doublement suralimenté, la Fabia RS atteint la vitesse maximale de 224 km/h et passe du 0 à 100 en 7,3 secondes, le tout pour une consommation limitée à 6,4 l/100 km. Pas mal, d’autant que ces performances devraient être très accessibles d’un point de vue financier. Car la Skoda Fabia RS est généralement l’une des voitures sportives les moins chères du marché. C’est « l’avantage » du déficit d’image dont pâtit souvent la marque. A tort, d’ailleurs…

 

Tags: skoda