La Rédac' Masculin
Il y a 1 semaine

Comment réussir le changement de la courroie de distribution d’une voiture ?

Les systèmes intégrés aux voitures font probablement partie des plus complexes qui soient. Ainsi, le dysfonctionnement ou le mauvais état de la moindre pièce peut tout bouleverser, notamment si celle-ci joue un rôle important.

C’est notamment le cas de la courroie de distribution, dont le changement s’impose dans diverses situations.

A quoi sert la courroie de distribution ?

Pour résumer les rôles de la courroie de distribution, et témoigner de la place importante qu’elle occupe dans le fonctionnement d’une voiture, on pourrait dire qu’elle synchronise les éléments composant le moteur. On en a précisément parlé dans cet article.

Ainsi, lorsqu’elle est bien montée, la courroie de distribution permet que les mouvements des pistons et soupapes soient parfaitement coordonnées. Dans le jargon technique, on dira qu’elle fait le lien entre le vilebrequin, les arbres à cames guidant les soupapes d’échappement et d’admission, la pompe à eau, la pompe à injection, etc.

Soumise à un rude régime en milieu urbain notamment, elle doit être changée dès que le moindre signe d’un mauvais état est observé. Alors, quand et comment remplacer la courroie de distribution ?

Quel est le bon moment pour changer sa courroie ?

Lorsqu’elle commence à être usagée et à perdre de sa résistance, la courroie de distribution aura tendance à être moins tendue, même si l’enrouleur et le tenseur sont en forme. Dans un tel contexte, avec une tension faible, la courroie pourra casser ou se déloger de ses pignons.

Dans l’un ou l’autre des cas, une courroie peu résistante ou déchaussée pourra endommager le bloc moteur, ce qui entraînerait une coûteuse opération de changement de bloc. Voilà pourquoi il est important de veiller à changer la courroie à la bonne fréquence.

En fonction de la marque et du modèle du véhicule, le délai pour remplacer la courroie de distribution oscille entre 5 et 10 ans d’utilisation. Ce délai varie selon la motorisation, mais aussi selon les matériaux ayant servi à fabriquer la courroie, la distance parcourue, etc.

En croisant diverses données, on pourrait donc retenir que le changement de cette courroie doit dans tous les cas intervenir dans l’intervalle de 60 à 160 000 km. Cela dit, il est toujours préférable de se fier aux recommandations contenues dans le livret de bord du véhicule. On y trouve la plupart du temps une durée et un kilométrage idéals pour penser au remplacement de la courroie de distribution.

Comment s’effectue le changement de la courroie ?

Le remplacement de la courroie de distribution impliquera, entre autres opérations, le desserrage du tenseur et de l’enrouleur, puis une désolidarisation de la courroie d’avec les autres composantes, tout en veillant à ne pas endommager celles-ci. Autant dire qu’il s’agit d’une opération très délicate, qui nécessite un matériel spécifique, parfois même propre à chaque modèle. Voilà pourquoi il vaut mieux faire appel à un professionnel de la mécanique pour changer la courroie de distribution d’une voiture. Certes, cela peut s’avérer coûteux. Toutefois, il est sans doute préférable de consentir à dépenser un certain montant pour cette intervention seule, plutôt que d’avoir à dépenser un montant beaucoup plus élevé pour corriger les dommages pouvant être causés par un remplacement de courroie mal effectué !

Selon les circonstances, en tenant par exemple compte de l’âge de votre voiture, le mécanicien professionnel pourra vous recommander un remplacement complet du kit de distribution (comprenant aussi une pompe à eau, un galet de guidage, etc.). Pour changer la courroie de distribution de votre voiture, il est donc assurément préférable de faire appel à un pro de la mécanique automobile.