Essai Hyundai Santa Fe 1.6 T-GDI Hybrid 230 : 7 à la maison !

Renouvelé en 2020 à l’occasion des 20 ans du Santa Fe, le plus gros SUV Hyundai en France est à l’essai sur Masculin, dans sa version Full Hybride de 230 ch. Après avoir essayé la citadine Hyundai i20, nous avons pris le volant pendant quelques jours du gros SUV familial.Avec ses 7 places et sa consommation de diesel, que vaut ce Santa Fe 1.6 T-GDI Hybrid 230 ?

Un SUV imposant et un design clivant

Officiellement le Santa Fe actuel est un restylage du modèle précédent, avec un extérieur totalement différent et une nouvelle plateforme, on aurait tendance à vouloir parler d’un nouveau modèle.

Hyundai Santa Fe 1.6 T-GDI Hybrid 230

Avec sa calandre massive aux premiers abords et ses feux astucieusement intégrés, le Santa Fe ne passe pas inaperçu et ne laisse pas indifférent. Hyundai a fait le choix d’un design clivant, loin de certains anciens modèles consensuels de la marque.

Ses 4,78m le rendent parfois un peu compliqué à manœuvrer en ville ou dans certains parkings, mais ils lui offrent une excellente habitabilité et la possibilité de faire voyager confortablement 7 personnes sur de longues distances.

Un confort et un équipement au niveau

A bord, le vaste habitacle du Santa Fe est taillé pour le confort et la famille. Les grands sièges avant sont en cuir, chauffants et ventilés. Ils disposent de réglages électriques, et le conducteur peut même accéder aux réglages du second siège, pour allonger par exemple un passager qui se serait endormi.

Le tableau de bord et les contre portes de notre finition Executive sont en cuir, et rares sont les plastiques durs visibles à bord du Santa Fe. Le volant, également en cuir, comprend les boutons de réglage de l’infodivertissement et des aides actives à la conduite. Derrière, les compteurs digitaux de 12,3″ sont paramétrables en 3 zones distinctes, mais on aurait aimé un peu plus de possibilités de personnalisation. Heureusement, l’affichage tête haute complète bien l’ensemble, en proposant même les indications GPS, et vous regardez au final assez peu les compteurs numériques ou la console centrale en conduisant.

Chez Hyundai, on se dit que les ingénieurs et les designers n’ont pas réussi à choisir entre le tout tactile et les commandes physiques, du coup, ils ont presque tout doublé !

Pour l’infodivertissement ou la climatisation, des boutons physiques sont présents sur la console centrale, en plus de l’écran tactile de 10,25″; il y a aussi une molette pour les 3 modes de conduite (Smart, Eco et Sport), le réglage thermique des sièges, le volant chauffant, etc. Si ces boutons sont en général bienvenus, ils peuvent paraitre très nombreux sur le Santa Fe, surtout si on rajoute les commandes de boite de vitesse… qui sont aussi des boutons !

On critique, mais à l’usage on s’y fait très vite, et au bout de quelques jours, tout vous tombe sous la main et on ne fait plus attention à cette commande de boite originale.

Le Santa Fe embarque Carplay sans fil et Android Auto, ainsi qu’un astucieux chargeur induction vertical qui permet de « caler » le téléphone pour qu’il ne bouge pas, même en conduite dynamique.

Un immense rangement avec port USB se situe sous la console centrale, il est quasiment invisible de l’extérieur et permet de glisser un petit sac d’autres objets. L’immense toit ouvrant panoramique permet d’illuminer l’habitacle jusqu’aux passagers arrières, c’est un vrai plus.

Au second rang, la banquette coulissante est très accueillante pour les 3 passagers, grâce à un plancher presque plat. Les deux places latérales sont chauffantes, et les passagers disposent de leurs aérateurs, de deux ports USB et même d’une vraie prise 220V.

Certes, avec 2 sièges auto, le passager central sera à l’étroit, mais notre Santa Fe offre deux autres places à l’arrière. Des emplacements Isofix pour siège enfant sont prévus aux places latérales arrière et sur le siège passager avant, pour un total de 3 emplacements.

La dernière rangée de sièges est à réserver aux petits gabarits en hauteur ; au delà de 1,75m, c’est un peu compliqué pour la place au niveau des jambes et des pieds. En revanche, l’assise est large et confortable, permettant d’envisager de longs trajets pour des enfants sur réhausseur ou simplement des passagers pas trop grands comme votre testeur du jour.

Les passagers du derniers rang ne sont pas laissés pour compte, avec un port USB et leur propres réglages de climatisation.

Enfin pour le coffre, en position 5 places, vous bénéficiez d’une très belle capacité de chargement, comprise entre 571l et 782l. Une fois les 2 derniers sièges déployés, il vous restera 130l, de quoi ranger 2 petites valises cabines ou les courses pour quelques jours.

Taillé pour des voyages au long-court

Pour faire avancer le Santa Fe, deux moteurs se côtoient et travaillent de concert : un moteur thermique 4 cylindres turbo de 1,6l développant 180 ch, et un moteur électrique de 60 ch, pour une puissance cumulée de 230 ch et 350 Nm de couple.

Avec un poids à vide de près de 2 tonnes en version Executive, les 230 ch ne sont pas de trop pour mouvoir ce gros SUV 7 places, ses performances sont même très correctes avec 9s pour le 0 à 100 km/h et le Santa Fe ne semble jamais sous motorisé.

Ses dimensions et sa vocation de véhicule familial ne vous inciteront pas à une conduite sportive ou même musclée, et le Santa Fe s’apprécie dans la douceur et la mesure, bien aidé par sa boite de vitesse automatique à 6 rapports.

Les aides à la conduite très complètes permettent au Santa Fe de proposer une conduite autonome de niveau 2, grâce au maintien actif dans la voie et au régulateur adaptatif. Une fois activé, les trajets sur autoroute se font sans à-coups, et le maintien dans la voie, qui suit une ligne « virtuelle » sur la chaussée est agréable et ne souffre pas du phénomène de ping-pong rencontré chez certains concurrents.

Une mention spéciale pour les caméras d’angle mort, qui s’affichent dans l’écran d’instrumentation numérique dès que vous mettez votre clignotant. C’est innovant et franchement très pratique, surtout avec un SUV de cette taille.

En agglomération, il est possible à très basse vitesse d’évoluer en tout électrique sur quelques centaines de mètres, mais il n’y a pas de vrai mode tout électrique, la distance dépendra du niveau de batterie et de votre dosage de l’accélérateur.

La batterie intégrée de 1,49 kWh se recharge comme sur tous les modèles full hybride à chaque freinage, et nous n’avons jamais réussi à la décharger totalement.

Une consommation en rapport avec le gabarit

Nous avons eu le Santa Fe à disposition pendant quelques jours, et avons parcouru environ 600 km, dont une bonne moitié sur autoroute.

Notre consommation moyenne s’est établie à 8,2 l/100 sur l’ensemble de nos parcours, et c’est sur autoroute, avec une moyenne autour des 8,8 l que notre Santa Fe s’est montré le plus gourmand. En extra-urbain, le Santa Fe réclame autour des 7,8l /100 km.

En ville, grâce au moteur électrique pour les démarrages et les relances, nous avons réussi à descendre à 7,2l environ, une belle performance sur un SUV de près de 2 tonnes.

Avec son réservoir de 67l, vous pourrez parcourir près de 800 km sur autoroute avant de devoir passer à la pompe.

Le Santa Fe illustre totalement l’intérêt de l’hybridation sur ce type de gros SUV, en apportant un surplus ponctuel de puissance avec le moteur électrique, et une évolution 100% électrique par moment, sans peser plus lourd que la version diesel de 202 ch également au catalogue.

Notre avis sur le Hyundai Santa Fe 1.6 T-GDI Hybrid 230

Seul au monde, ce Santa Fe Full hybride l’est presque, avec pour seule concurrence, un Toyota Highlander 7 places, certes plus puissant, qui débarque en France à partir de 58 500€, quand notre Hyundai s’échange en finition haut de gamme Executive à 53 800€, avec un meilleur équipement que le SUV Toyota.

Si ce Santa Fe ne brille pas par ses qualités dynamiques, ce n’est pas sa vocation, c’est un excellent rouleur, qui pourra aussi profiter de son hybridation pour réduire les consommations en ville. Si vous avez une grande famille (ou beaucoup d’amis) et que les 7 places sont un élément clé pour vous, le Santa Fe coche toutes les cases et vous offrira des trajets agréables dans un confort princier, avec une garantie constructeur de 5 ans.

Enfin, si l’hybridation simple ne vous suffit pas, le Santa Fe hybride rechargeable de 265 ch devrait débarquer d’ici peu, et sera toujours disponible en version 7 places !

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !