2 weeks ago

Essai Volvo XC40 Recharge Twin : le rouge, ça va vite… même en électrique !

Chez Volvo, le rayon SUV est particulièrement bien fourni, avec les XC90 et XC60, mais aussi le “petit” XC40. Alors que nous avions déjà pu essayer la version T5 Hybride Rechargeable, nous avons voulu partir à la découverte du rejeton dans sa version 100% électrique. Et histoire d’opérer le changement dans la continuité, nous l’avons encore choisi paré d’une robe rouge fusion. Est-ce qu’ainsi motorisé, il va aussi vite ? Réponse dans cet essai du Volvo XC40 Recharge Twin.

Essai du Volvo XC40 Recharge Twin

Un SUV dans le plus pur ADN Volvo

S’il y a bien une caractéristique commune à toutes les Volvo ou presque, c’est qu’on les reconnaît au premier coup d’oeil ! Le profil, déjà, rappelle clairement les autres grands SUV de la marque, avec des dimensions plutôt généreuses pour un modèle “compact” : 4m42 de long pour 1m86 de large et 1m65 de haut.

A défaut d’être esthétiques, les plastiques noirs sur les bas de caisse pourraient conférer un aspect baroudeur au véhicule (en plus d’une garde au sol de 211mm). Comme toujours la signature lumineuse a été soigneusement étudiée, et on retrouve le fameux “marteau de Thor” dans les phares. Mais ce qui fait la différence sur cette version électrique, c’est la face avant, avec la calandre pleine, barrée d’un grand logo Volvo.

L’apport d’Android Automotive

A l’intérieur, la sobriété est de mise avec une planche de bord très horizontale, dans un style “fibre de carbone”, conçue en opposition aux aérateurs très… verticaux ! Au centre, l’écran tactile de 9 pouces offre une navigation fluide mais c’est surtout l’environnement Google (avec les services Android Automotive) qui s’avère pratique à l’usage (sauf pour les fanboys Apple sans doute !). Celui-ci permet de facilement régler la climatisation, choisir sa musique, suivre un itinéraire sur Google Maps ou chercher une borne de recharge à la voix (avec le fameux “OK, Google”).

Mais cette technologie ne se limite pas à l’assistant vocal. L’écran se rapproche davantage de celui de votre smartphone, avec la possibilité de télécharger de nouvelles applications par exemple (YouTube Music, Spotify, MyCanal…). Dans les prochains mois, votre auto pourra aussi recevoir des mises à jour automatiques à distance… comme chez Tesla.

Volvo XC40 Recharge Twin - planche de bord
Volvo XC40 Recharge Twin - écran tactile

Confort et technologie (presque) à tous les étages

Pour le reste, le conducteur pourra compter sur tout l’arsenal technologique habituellement présent chez Volvo. On retrouve ainsi la conduite autonome de niveau 2 avec le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse, l’alerte de franchissement de ligne active, mais aussi le radar de stationnement, les caméras à 360° ainsi qu’un système audio Harman-Kardon de 250 watts avec 8 haut-parleurs.

Comme souvent chez le constructeur scandinave, on peut ajouter un paragraphe “environnement et santé”, avec un filtre à charbon actif et une fonction de pré-ventilation.

Et puis, que serait une Volvo sans confort ? Là encore, le XC40 Recharge Twin prend soin de son conducteur avec une multitude de réglages possibles (notamment au niveau des lombaires) et un excellent maintien, même lorsqu’on écrase un peu la pédale de droite. Attention toutefois aux places arrières, moins bien loties que sur le Hyundai Tucson par exemple (surtout pour le passager central)… sans oublier le coffre dont le volume de 452 de litres ne le place pas parmi les meilleurs de sa catégorie.

Volvo XC40 Recharge Twin - volume du coffre

Qu’est-ce que ça change, l’électrique ?

“Une expérience de conduite particulièrement dynamique et puissante.” Telle est la promesse faite par Volvo au moment de présenter la Volvo XC40 Recharge Twin. Et lors de son essai du XC40 hybride, il y a quelques semaines, Julien évoquait un comportement “agréable et joueur”. Avec un tel descriptif et en misant sur le couple maximal disponible immédiatement sur mon modèle électrique, je m’attendais forcément à un SUV qui décoiffe !

Promesse tenue avec ce gros bébé équipé d’une batterie lithium-ion 78kWh pour une puissance moteur de 300kW (408ch) et un couple de 660 Nm à 4350tr/min. Sans égaler l’accélération foudroyante d’une Tesla, le XC40 Recharge Twin abat le 0 à 100km/h en 4,9 secondes. Suffisant pour vous coller au siège (et impressionner les enfants à l’arrière !).

Oui, mais voilà : quand on conduit une voiture électrique, a fortiori une Volvo, l’idée est de miser sur un peu plus de sobriété au volant. En se montrant sage, l’autonomie est annoncée à 418 km en cycle combiné WLTP et 539 km en ville. A l’inverse, n’espérez pas faire beaucoup plus de 160 km en faisant le foufou à 130km/h sur autoroute ! “Dommage” car le XC40 Recharge Twin fait preuve d’une réelle agilité, même sur les routes sinueuses du massif du Pilat !

La recharge, elle, demande… un certain temps : comptez 40 minutes pour retrouver 80% d’autonomie sur une borne de charge rapide CC et 8 à 10h sur une borne de recharge murale.

Enfin, l’électrique apporte un autre “petit plus” : la présence d’un espace de rangement sous le capot avant, bien pratique pour ranger les câbles de chargement ou un gros sac à dos par exemple.

Volvo XC40 Recharge Twin - rangement capot avant

En résumé, notre avis sur le Volvo XC40 Recharge Twin

Au terme d’un parcours alternant ville, moyenne montagne, autoroute et route de campagne, le Volvo XC40 Recharge Twin a su faire preuve d’une belle polyvalence.

Sportif et dynamique (surtout pour un mastodonte de 2,2 tonnes !), il offre un comportement routier irréprochable, même si son autonomie, elle, dépend grandement de votre style de conduite.

Les plus geeks d’entre vous apprécieront sans aucun doute la technologie embarquée, qu’il s’agisse des services Android Automotive, de l’appli Volvo On Call (pour localiser sa voiture, allumer le chauffage ou la clim avant de partir…) ou du système de démarrage sans clé (et sans bouton !)… qui donne parfois l’impression d’avoir oublié quelque chose !

Proposé à partir de 58 490€ (et 64 450€ pour la version essayée), ce Volvo XC40 Recharge Twin se place dans le haut du panier et n’a rien à envier à ses prestigieux rivaux allemands, encore assez peux présents sur le segment tout électrique (à l’exception des VW ID.4 et Mercedes EQA). Reste l’inconnue Tesla Model Y, dont les premières livraisons en France sont attendues avant la fin de l’année 2021…

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !