Essai MG ZS : le SUV électrique le moins cher du marché est-il à la hauteur ?

Les marques chinoises envahissent le marché de l’automobile. A côté du Seres 3 de Dongfeng et du Aiways U5, le constructeur qui fait de plus en plus parler de lui, c’est MG Motor. Disponible à partir de 23 990€ bonus déduit (ou même 99€/mois), le MG ZS se présente comme le SUV électrique le moins cher du marché. Mais quelles sont ses performances ? On est partis l’essayer dans la région lyonnaise pour se faire une idée plus précise…

MG Motor, la renaissance que l’on n’attendait pas !

Pour les passionnés d’automobile, MG Motor est un nom historique. Et pour cause : le constructeur anglais est né au début du 20e siècle (autour de 1925, il y a débat quant à la date exacte !).

Rapidement, MG s’est fait connaître grâce à ses voitures de sport et ses cabriolets sportifs (la M-Type et la 18/80 entre autres), étant même engagé en compétition et battant plusieurs records du monde de vitesses avec des véhicules expérimentaux.

Mais à partir des années 1970, l’histoire de MG allait devenir de plus en plus complexe. En grandes difficultés financières, la firme ferme plusieurs usines (notamment son site historique d’Abingdon) et change plusieurs fois de propriétaires : Austin Rover, BMW, Phoenix… En 2005, le couperet tombe : la faillite est officiellement prononcée et la production arrêtée le 7 avril.

Quelques mois plus tard, le groupe automobile chinois Nanjing Automobile rachète MG et fusionne en 2007 avec SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation), donnant naissance à un nouveau géant automobile.

Rapidement, le nouveau groupe affiche ses ambitions : relancer la marque MG en Europe via le site historique de Rover à Longbridge, en Angleterre. La MG6 est lancée en Chine dès 2010 et s’annonce discrètement en Europe… Il faudra finalement attendre quelques années supplémentaires et le virage électrique pour voir le constructeur historique se rappeler à notre bon souvenir avec le ZS.

Dévoilé au public pour la première fois au salon de Guangzhou en 2016, le SUV ZS EV 100% électrique est officiellement commercialisé en Europe à partir de 2020, 15 ans après la disparition de MG du Vieux Continent. C’est précisément ce modèle que nous avons pu essayer ces derniers jours.

Essai du MG ZS électrique

La découverte du nouveau SUV électrique MG ZS

Pour marquer son retour en France, MG entend compter sur un réseau étoffé, d’où un nombre croissant de concessionnaires répartis sur tout le territoire. J’ai donc poussé les portes de la concession MG Jean Lain Automobiles Lyon Vénissieux pour récupérer ce ZS électrique.

Un SUV urbain comme les autres

C’est avec sa version la plus haut de gamme Luxury que j’ai pu faire la connaissance de mon véhicule. Dans sa robe Aqua Cyan d’un bleu très clair, celui-ci ne passe pas inaperçu… alors que son design est somme toute assez banal.

Avec ses 4m31 de long, 1m81 de large et 1m64 de haut pour un empattement de 2m59, le ZS affiche un gabarit très proche d’une Peugeot e-2008 et des lignes qui me rappellent celle du Kadjar. Mention particulière pour la calandre toutefois, que je trouve très réussie… et qui cache la prise de recharge.

A l’intérieur, l’impression est plutôt bonne avec notamment une belle sensation d’espace. Celle-ci est renforcée par la présence d’un toit ouvrant panoramique, l’un des atouts de la finition Luxury.

A l’avant, l’écran tactile de 8 pouces prend place sous les aérateurs et surmonte une console centrale où trône le sélecteur de commande tout rond. Les matériaux ne sont pas tous très flatteurs mais les rangements sont nombreux ; en revanche, s’il est facile de ranger son smartphone, il demeure impossible de le recharger sans fil (on ne peut pas tout avoir pour ce prix !).

Derrière le volant, pas d’indication 100% numérique, mais un petit écran couleur et deux gros compteurs à aiguille « à l’ancienne ». On en perdrait presque l’habitude, mais l’ensemble reste visuellement réussi. On ne peut malheureusement pas en dire autant de l’interface de l’écran principal : brouillonne, pas très réactive… Heureusement, avec la compatibilité Apple CarPlay / Android Auto, vous pourrez facilement profiter d’un système multimédia optimisé, que ce soit pour la navigation ou écouter votre musique favorite.

Saluons aussi le confort des sièges (chauffants à l’avant et réglable électriquement pour le conducteur) et la modularité de la banquette 60/40, qui font de ce MG ZS un vrai SUV familial agréable à vivre au quotidien. D’autant qu’avec un volume de coffre de 448l, il se situe dans les mêmes eaux qu’un VW T-Roc, Dacia Duster, Ford Kuga ou Nissan Qashqai (du beau monde, donc)… et fait à peine moins bien qu’un Renault Kadjar (encore lui !) ou Volvo XC40.

Maintenant que l’on arrive un peu mieux à le situer par rapport à la concurrence, il est temps de voir ce que ce ZS a dans le ventre. Et avant de prendre la route, on ne se montre pas forcément confiant.

Une autonomie qui pèche ?

Alors que l’autonomie des véhicules électriques est souvent pointée du doigt, les quelque 263 kilomètres annoncés en cycle WLTP ont de quoi faire peur… sans parler que malgré la charge « rapide », il vous faudra 40 minutes de charge pour passer de 10 à 80% d’autonomie (bien loin des petites 15 minutes de la nouvelle Hyundai IONIQ 5 par exemple).

Doté d’une batterie de 44kWh pour une puissance de 105kW (et un couple de 353Nm), le MG ZS électrique offre une accélération de 0 à 60km/h en 3,2 secondes… et 5 secondes de plus pour atteindre 100km/h. Comme d’habitude, on préfèra avoir le pied plus léger à l’accélération pour ne pas voir l’autonomie du véhicule descendre trop vite.

Mais en alternant conduite urbaine, routes de campagne et quelques voies rapides, on se rend compte que la consommation du MG reste très raisonnable : entre 13 et 16kWh selon les conditions. De quoi parcourir jusqu’à 300 kilomètres en une seule charge au final… le fait de se passer de clim’ permettant par exemple de gagner une vingtaine de kilomètres !

En résumé, notre avis sur le MG ZS EV

Après 24h passés au volant du MG ZS électrique sur tout type de routes, un constat s’impose : ce SUV est très plaisant à conduire ! Agile, polyvalent, confortable : il fait tout ce qu’on lui demande ou presque.

Evidemment, on aurait aimé voir son autonomie grimper un peu plus mais dans la vie quotidienne, pour des déplacements courts et essentiellement urbains, il répondra aux besoins de la plupart des automobilistes.

Surtout, le ZS peut compter sur un argument de poids, peut-être décisif au moment de passer à l’achat : son prix. Accessible à partir de 23 990 euros ou 99€/mois dans sa version de base (et 25 640€ bonus écologique déduit pour la version Luxury essayée), il se positionne comme le moins cher des SUV électriques urbains actuels. Il peut même compter sur une garantie 7 ans ou 150 000 km (sur le véhicule et la batterie) pour convaincre les plus sceptiques.

Finalement, on se dit que MG est aujourd’hui à l’électrique ce que Dacia était il y a une vingtaine d’années au thermique : une nouvelle proposition low-cost qui nous ferait presque sourire au départ… mais qui pourrait bien finir par séduire le plus grand nombre. Si bien que les concurrents pourraient un jour avoir du mal à cacher leur sourire poli du début…

On aime… Le prix L’équipement complet Le confort Le comportement routier global L’autonomie (plus élevée que prévu)
On aime moins… L’interface du système multimédia Le design un peu fade Certaines finitions un peu cheap L’autonomie (on en demande toujours plus !)
Notre avis sur le SUV électrique MG ZS EV

Merci à Nadir Rahou de la concession MG Lyon pour le prêt du véhicule

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !