La révision d’une voiture, un gage de fiabilité, de longévité et de sérénité

Pour que votre voiture continue de bien fonctionner, il faut la faire réviser de manière régulière. C’est indispensable, que vous rouliez beaucoup ou très peu.

La révision d’une voiture, une étape indispensable

La révision d’une voiture est indispensable pour garantir sa longévité, sa fiabilité, ses performances. Mais en quoi consiste une révision ? A quelle fréquence doit-elle avoir lieu ? Est-elle obligatoire ? Nous vous donnons les réponses à vos questions.

Pourquoi la révision d’une voiture est indispensable ?

Faire réviser sa voiture est une étape indispensable et qui doit être réalisée de manière régulière. Vous êtes responsable du bon fonctionnement de votre véhicule et sa révision est une garantie de fiabilité, de sécurité pour vous, vos passagers et les autres usagers de la route.

De plus, si jamais vous êtes responsable d’un accident et que votre voiture est mal entretenue, votre compagnie d’assurance peut invoquer votre négligence et refuser de vous indemniser.

Si votre véhicule est neuf, la garantie constructeur ne s’applique que si les révisions préconisées sont effectuées.

En faisant réviser régulièrement votre voiture, vous devez conserver les factures et compléter le carnet d’entretien. Si vous vendez votre véhicule, vous pourrez prouver qu’il a été entretenu correctement et serez en position de force pour en tirer un meilleur prix. La révision ne doit pas être confondue avec le contrôle technique. Ce sont deux actions différentes. Le contrôle technique est une obligation légale qui impose un contrôle tous les deux ans pour les voitures de plus de quatre ans.

Cette opération d’entretien est indispensable même si tout semble fonctionner correctement. Les différentes pièces, les consommables (lubrifiant, pneus, filtres…) s’usent forcément. La bonne circulation des fluides peut être entravée… La révision est une action préventive qui permet de vérifier la fiabilité de tous les éléments.

Quelles sont les opérations effectuées lors d’une révision de voiture ?

Dans le carnet d’entretien, le constructeur a défini les contrôles à réaliser à chaque révision. Ils varient en fonction du modèle mais on retrouve des constantes.

Les différents niveaux sont contrôlés dont le liquide de refroidissement, le liquide de frein, celui de la direction assistée, du lave-glace…

Une vidange est systématique et permet de changer l’huile moteur.

Les filtres à carburant, à huile, air… s’encrassent au fil de l’utilisation et font diminuer les performances du moteur. Le changement de ces filtres est également indispensable.

Lors de la révision, le garagiste va vérifier les points essentiels tels que les disques et plaquettes de frein, les amortisseurs, l’état des pneumatiques, le système de direction, la boîte de vitesse ou encore l’échappement. Eclairage, essuie-glaces, batterie, airbags… doivent aussi être vérifiés.

Un diagnostic électronique via une « valise », un terminal informatique, est également connecté pour vérifier les alertes du système de contrôle. Lors de la révision, le système est remis à zéro tout comme l’indicateur de maintenance qui vous indiquera à quel moment votre véhicule doit retourner au garage.

A quelle fréquence faut-il faire réviser sa voiture ?

Le carnet d’entretien de votre véhicule indique à quelle fréquence doivent être effectuées les différentes révisions. En fonction du modèle, la révision est nécessaire tous les 15 000 à 30 000 km en sachant qu’une voiture ancienne doit être révisée plus souvent. Si votre véhicule roule peu, une révision annuelle est conseillée. De même, il est recommandé de faire réviser sa voiture avant de longs trajets ou un départ en vacances.

La vidange est importante car elle permet de préserver le bon fonctionnement du moteur. Elle doit être réalisée chaque année si la voiture roule peu ou tous les 25 000 km. Comme pour tous les entretiens, la fréquence de l’intervention est indiquée dans le carnet du véhicule. Comme tous les éléments d’usure, l’embrayage fait partie des pièces à contrôler. En fonction du modèle et de la façon dont le véhicule est utilisé, le changement d’embrayage doit être réalisé au bout de 100 000 km mais certains constructeurs préconisent un changement à 200 000 km.

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !