Dacia Jogger : la voiture familiale parfaite ?

Dacia poursuit le renouvellement de sa gamme en dévoilant son nouveau Jogger, la « voiture familiale parfaite » disponible à un prix d’appel inférieur à 15 000 euros.

Après les Duster, Sandero et Spring (la première voiture électrique de la marque), le Dacia Jogger s’annonce avec de grandes ambitions. Un pari gagné d’avance ?

Dacia veut redéfinir la notion de voiture familiale

Aujourd’hui, quand on cherche une voiture familiale, plusieurs s’options s’offrent à nous :

  • le monospace, pratique mais dont l’image reste ringarde ;
  • le break, qui offre un coffre généreux, mais un espace réduit à l’arrière ;
  • le SUV, souvent plus impressionnant dehors que dedans… et plus cher que ses camarades dès lors que l’on cherche un modèle 7 places.
Nouveau Dacia Jogger

C’est en partant de ce constat que Dacia a voulu lancer son Jogger, en s’inspirant de « ce qu’il y a de mieux dans le SUV, la familiale et le break« , selon les mots de Denis Le Vot, PDG du constructeur. Celui-ci présente son nouveau bébé comme un véhicule « éco smart » et multi-usage, qui pourra vous accompagner pour déposer les enfants à l’école aussi bien que pour aller faire du camping, des courses au supermarché, de la randonnée… ou du kite-surf !

Concrètement, le nouveau Jogger est donc un peu tout ça à la fois… et rien de tout ça ! Ce n’est ni un monospace, ni un break, ni un SUV, mais un modèle polyvalent long de 4m55 (le plus long de toute la gamme Dacia), capable d’accueillir généreusement 7 personnes à son bord.

Enfin, outre ce positionnement à cheval sur plusieurs segments, Dacia mise sur un argument potentiellement décisif : le prix, comme toujours ! Ainsi, ce Jogger devrait être disponible à un prix inférieur à 15 000 euros dans sa configuration de base, ce qui en ferait la voiture familiale la moins chère du marché.

Le nouveau Dacia Jogger dans le détail

Sur le papier, les responsables de la marque ne manquent pas de superlatifs au moment de présenter le nouveau Jogger depuis le salon IAA de Munich. Mais qu’en est-il dans les faits ?

Un look de baroudeur exacerbé

On a déjà évoqué son gabarit en termes de longueur. Si on l’associe à sa garde au sol de 200mm et son empattement de 2m90, avec les roues « poussées » dans les coins, on obtient une voiture qui paraît haut perchée, mais bien campée sur ses pattes. Pas forcément élégante, mais prête à partir à l’aventure. Justement, Dacia veut profiter du lancement de son Jogger pour (ré)affirmer son positionnement « outdoor » : pour le marteler encore un peu plus, des plaques de protection à l’avant et à l’arrière, des garde-boues musclés et des barres de toit modulables ont été ajoutés. De là à faire du Jogger un vrai tout-terrain, il n’y a presque qu’un pas…

A l’avant, on retrouve aussi la signature lumineuse en Y typique de la marque, avec un capot horizontal sculpté et puissant, conçu pour « affirmer son côté baroudeur » (oui, encore), dixit David Durand, le responsable du design extérieur chez Dacia.

Enfin, à l’arrière, les feux verticaux aident à souligner le volume de chargement du coffre et renforcer l’impression de robustesse et d’espace à l’intérieur.

Modularité rime avec habitabilité

L’intérieur, on y vient, justement. Présenté comme un véritable couteau suisse, le Jogger offre pas moins de 64 configurations possibles. On peut faire coulisser la banquette du deuxième rang, rabattre les sièges… De 160dm3 en version 7 places, le volume de chargement de cette nouvelle Dacia passe à 708dm3 en mode 5 places et même 1819dm3 avec tous les sièges repliés. Des chiffres élevés, mais légèrement en-deçà de ceux du Lodgy, semble-t-il…

Les passagers devraient tout de même bénéficier d’un espace conséquent à la tête et aux jambes, même ceux du troisième rang, avec une hauteur sous pavillon minimale de 855mm. Dacia annonce qu’un adulte de 1m90 pourra s’y sentir à l’aise : on ne demande qu’à l’essayer !

A l’avant, de nouveaux sièges font leur apparition pour un confort optimal ; ils feront face à une planche de bord modernisée, où trône un écran 8 pouces pour l’info-divertissement, avec des finitions en tissu assorties à la sellerie. L’offre multimédia est enrichie par les fonctionnalités MediaDisplay et MediaNav, permettant notamment la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto.

La première voiture hybride Dacia (bientôt)

Enfin, quitte à révolutionner le segment et à se réinventer, Dacia fait le ménage sous le capot. Le Jogger accueillera ainsi le tout nouveau bloc essence 3 cylindres TCe de 110 chevaux et sera aussi disponible en bicarburation essence/GPL avec son moteur ECO-G 100. Celui-ci permettra d’offrir une consommation de 7,6l/100km (et 121g de CO2/km) en cycle WLTP, pour une autonomie de 1100 kilomètres.

Il faudra encore attendre début 2023 pour voir (enfin !) une motorisation hybride apparaître chez Dacia, avec un nouveau bloc essence 1,6l HEV 140 accompagné de deux moteurs électriques. Une association qui devrait permettre au Jogger d’offrir jusqu’à 80% de temps de roulage en tout électrique en ville et de devenir l’hybride 7 places le plus accessible du marché.

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !