Assurance jeune conducteur : toujours compliquée aujourd’hui ?

Quand on possède une voiture, il est indispensable de souscrire une assurance auto. Mais il faut veiller à choisir un contrat vraiment adapté à ses besoins.

Fraîchement titulaire d’un permis de conduire, un jeune conducteur peut faire face à certaines difficultés pour assurer son véhicule. En effet, qu’il s‘agisse d’un automobiliste malussé ou de quelqu’un qui reprend la conduite après une longue période, il sera jugé comme étant un sujet à risque par les assurances.

Les assurances jeune conducteur proposées

Les compagnies d’assurance proposent 3 types de formules pour jeunes conducteurs, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

La formule au tiers est une couverture assez avantageuse en termes de prix. Cela dit, son niveau d’assistance reste réduit. Vous pouvez aussi opter pour une assurance intermédiaire qui offre plusieurs garanties optionnelles à souscrire, afin d’être protégé en cas d’incendie, de vol et même de bris de glace.

L’assurance tous risques, quant à elle, reste la plus onéreuse, mais aussi la plus complète.

Pourquoi l’assurance est-elle chère pour les jeunes conducteurs ?

Quand il s’agit d’assurance, les primes augmentent selon le niveau de risque. C’est la raison pour laquelle les conducteurs novices se voient payer des tarifs plus élevés que les expérimentés. De plus, qu’il s’agisse de dommages matériels ou corporels, les jeunes conducteurs battent le record : vols, accrochages matériels, accidents graves, bris de glace, etc. Vous en saurez plus sur latribune.fr.

Autre raison qui explique les tarifs élevés : la surprime appliquée par bon nombre d’assureurs. Bien qu’elle soit dégressive au fil des années sans accident responsable, certaines assurances ne l’appliquent pas complètement, voire pas du tout.

C’est pourquoi il convient de demander un devis à plusieurs compagnies et de vérifier l’application de la surprime.

Conseils pour bénéficier d’une assurance moins chère

Certaines astuces peuvent vous aider à réduire les primes de votre assurance auto. Pour commencer, optez pour une voiture d’occasion de préférence. Cela vous permettra de souscrire à une simple formule au tiers au lieu d’une assurance tous risques.

Par ailleurs, la notion de puissance doit également être prise en considération. En effet, les compagnies d’assurance sont plus réticentes à l’idée d’assurer les voitures trop puissantes, en particulier si le conducteur est novice.

Pour éviter d’enchaîner les refus, optez pour une petite motorisation. De même, les jeunes conducteurs ayant équipé leur véhicule d’un système antivol pourront réduire leurs primes avec facture à l’appui.

Enfin, il est conseillé aux plus jeunes de s’assurer auprès de la compagnie de leurs parents car la plupart des assurances offrent une réduction aux enfants de leurs clients. Il y a également une possibilité de s’assurer en tant que conducteur secondaire, notamment pour ceux qui prennent le volant occasionnellement.

Conscient que le secteur de l’assurance est coûteux pour les jeunes conducteurs, Ornikar propose une offre spécialement pensée pour les jeunes âgés de moins de 28 ans. Pour leur faciliter la tâche, tout se fait en ligne : de la souscription jusqu’au suivi. De plus, le contrat est totalement personnalisable.

En plus des prix attractifs, la formule ne présente aucun frais caché. Vous pouvez dès maintenant demander un devis immédiat sur Ornikar.com.