Genesis GV60 : un SUV électrique très ambitieux en Europe

Genesis GV60

Genesis, la marque premium de Hyundai, a officiellement annoncé son arrivée en Europe. Et pour s’implanter sur le Vieux Continent, elle mise sur un nouveau SUV électrique au look ravageur le Genesis GV60. Commercialisation prévue en Allemagne en 2022… avant une prochaine arrivée en France ?

Genesis, la version luxe de Hyundai

Si, quand on vous parle de Genesis, vous pensez au groupe de Phil Collins et fredonnez immédiatement I Can’t Dance, il est grand temps de vous mettre à la page !

Car dès 2022, ce sera sur les routes plutôt que dans les salles de spectacle que Genesis devrait faire parler. Depuis 2015, Genesis, c’est en effet le nom d’une marque automobile coréenne, filiale premium de Hyundai. Si l’on fait la génèse (!) du projet, il faut rappeler que la Genesis était à la base un modèle de berline haut de gamme dévoilé par Hyundai en 2008, appelé à concurrencer les Mercedes Classe S et Audi A8.

De la même manière que Citroën avec DS, Hyundai a flairé le bon filon et, face au succès rencontré par sa Genesis, a décidé d’en faire une marque à part entière à partir de 2015. Après tout, Nissan avait déjà Infiniti (disparue depuis en Europe), Toyota avait Lexus : le troisième grand constructeur asiatique se devait donc d’avoir son propre label premium.

Logo Genesis

Mais avant de poser les roues sur le Vieux Continent, Genesis fourbit ses armes en Asie et en Amérique du Nord, ses nouveautés étant régulièrement acclamées au Salon de New York, à l’image du bien nommé New York Concept en 2016. Puis, au début de l’année 2021, Genesis a officiellement annoncé son arrivée en Europe, mais seulement en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suisse dans un premier temps.

Pourtant, tout porte à croire que Genesis arrivera bien en France à l’horizon 2022-2023. Sans doute avec des SUV électriques, dans la lignée des nouveaux constructeurs chinois à la mode comme MG, Seres, Aiways

A quoi s’attendre avec le nouveau Genesis GV60 ?

Après les berlines G80 et G70 en Allemagne, la nouvelle offensive de Genesis en Europe s’appelle donc GV60. Il s’agit d’un SUV coupé 100% électrique dont le style emprunte à la fois au Hyundai Kona Electric et à la très réussie Ioniq 5 (sans oublier le logo qui nous rappelle systématiquement Aston Martin).

Des lignes qui attirent le regard

Conçu sur la même plateforme E-GMP que ce dernier (comme le Kia EV6 d’ailleurs), son profil rappelle aussi beaucoup celui de la Tesla Model Y avec une longueur de 4m52 pour 1m58 de haut et un empattement de 2m90. Autant dire qu’il ne plaira pas à tout le monde… mais que ce sont des lignes auxquelles il va falloir nous habituer !

Au niveau du design, on retrouve bien la patte Genesis à l’avant et à l’arrière, avec des blocs optiques scindés en 2 parties et une calandre (ou, du moins, une entrée d’air sur le bouclier, voiture électrique oblige) en V. L’aérodynamique a été particulièrement soignée, comme en témoignent les poignées de portes affleurantes ou les rétroviseurs remplacés par des caméras (comme sur la Honda E).

Plus technologique qu’une Tesla ?

Et à l’intérieur, la technologie est bien sûr omniprésente, d’abord avec ce système de rétrovision justement et les deux écrans situés au niveau des contreportes. La planche de bord, elle, paraît très étirée et l’on retrouve le double écran de la Ioniq 5, mais dans une version qui paraît encore mieux finie. L’autre élément qui attire irrésistiblement le regard, c’est le sélecteur de boîte sphérique en cristal (on se croirait chez Volvo !) situé sur la console centrale.

D’autres équipements plus discrets feront de cette Genesis GV60 un bijou de technologie, allant de la reconnaissance faciale à la réduction active de bruit à bord, en passant par le système V2L (Vehicle to Load), qui permet de recharger d’autres équipements électriques (un système là aussi découvert sur la Ioniq 5).

Intérieur de la Genesis GV60

Quelle autonomie pour ce SUV électrique ?

Le mystère plane encore quant au kilométrage qu’il sera possible de parcourir. Mais si l’on se réfère à sa cousine Ioniq 5, celle-ci affiche une autonomie allant jusqu’à 481 kilomètres : on espère donc au moins autant sur ce nouveau modèle premium.

Deux versions ont déjà été annoncées pour la Corée et pourraient arriver en Europe : Standard et Performance 4 roues motrices. Cette dernière sera équipée d’une batterie de 320 kW (429 ch) avec même un mode Boost capable de délivrer 40kW (53 ch) supplémentaires ! Le passage de 0 à 100km/h ne devrait ainsi pas prendre plus de 4 secondes.

Une chose est sure : la Genesis GV60 bénéficiera aussi de la charge ultra-rapide 800V. Autrement dit, il ne lui faudra pas plus de 5 minutes de charge pour gagner 100 km d’autonomie et à peine 18 minutes pour passer de 10 à 80%. Et avec une capacité de charge passant de 7,2kW à 11kW, recharger sa voiture sur une prise domestique devrait aussi prendre beaucoup moins de temps.

Il faudra encore attendre quelques mois pour en apprendre plus sur la date de commercialisation et les tarifs. D’ici là, Genesis devrait poursuivre ses efforts pour gagner le coeur des automobilistes européens… avant de débarquer officiellement en France ?

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !