DS 7 Crossback devient Nouvelle DS 7 : qu’est-ce que ça change ?

Dévoilé fin 2017, le DS 7 Crossback a permis au constructeur d’asseoir sa réputation sur le marché premium. Et de prouver qu’un SUV français pouvait vraiment rivaliser avec les marques allemandes.

Mais sur un marché toujours plus concurrentiel et en pleine mutation, DS Automobiles se devait de rajeunir son modèle phare. C’est désormais chose faite, avec la présentation de Nouvelle DS 7, auréolée d’un nouveau patronyme et d’un nouveau look affirmé.

Nouvelle DS 7

Le changement dans la continuité

En changeant de nom, on aurait pu s’attendre à une évolution plus radicale pour cette nouvelle DS 7. Pour autant, c’est plus qu’un simple restylage qui est au menu du SUV français.

Côté look, la marque a toujours su manier le langage pour évoquer ses modèles et c’est encore le cas au moment de nous présenter cette DS 7 développée « dans un esprit haute-couture ». C’est surtout la face avant qui attire le regard, avec de nouvelles lignes plus incisives une signature lumineuse 100% LED plus expressive. On aime notamment ces nouveaux projecteurs affinés DS Pixel LED Vision 3.0 qui côtoient les feux de jour DS Light Veil. Inspirés des concepts X E-Tense et Aero Sport Lounge (vu au Salon de Lyon), ils prennent la forme de quatre traits lumineux verticaux composés de 33 LED.

A l’arrière aussi, cette nouvelle DS 7 bénéficie d’un nouveau coup de pinceau. Les feux à LED ont été redessinés avec un « traitement écailles à effet vortex ». Et puisque la voiture change de nom, exit la mention CROSSBACK, remplacée par un lettrage DS AUTOMOBILES, pour réaffirmer la nouvelle identité du véhicule.

Un intérieur haute couture

Le luxe et le raffinement avaient déjà guidé les équipes du constructeurs sur le DS 7 Crossback, c’est encore le cas sur cette DS 7, bien sûr. Les belles matières sont donc au rendez-vous, toujours dans cet esprit haute-couture, « à l’image des plus grandes maisons parisiennes de la mode ».

Le cuir nappa se décline en Noir Basalte et Gris Perle sur la finition DS 7 Opéra, alors qu’un nouvel effet drapé fait son apparition sur la planche de bord et les panneaux de porte. Les autres versions du SUV, aux appellations plus prestigieuses les unes que les autres (Rivoli, Bastille…). Même l’éclairage d’ambiance personnalisable arborer désormais un motif inspiré du guillochage Clous de Paris (bien connu des amateurs d’horlogerie).

Plus que de simples sièges, DS n’hésite pas à parler de fauteuils pour accueillir le conducteur et ses passagers, avec un design inspiré du bracelet métallique d’une montre de luxe.

La nouvelle DS 7 ne se contente pas d’en mettre plein la vue, puisqu’elle embarque aussi une multitude de technologies innovantes. Parmi elles, citons l’arrivée d’un nouveau système s’infodivertissement baptisé DS IRIS SYSTEM, qui prendra place sur une un écran tactile haute résolution de 12 pouces et offrir une expérience de navigation incomparable (en tout cas, c’est ce qu’on nous dit !).

Côté sécurité, le système Night Vision sera capable de détecter cyclistes, piétons et animaux jusqu’à 100 mètres de distance, tandis que le DS Driver Attention Monitoring permettra d’analyser le niveau d’attention du conducteur (orientation du regard, battement des paupières, bâillements…) en même temps que le comportement du véhicule dans son environnement.

Coffre nouvelle DS 7

Trois motorisation hybrides rechargeables et… du diesel !

Sous le capot, le diesel n’a pas encore disparu ! La nouvelle DS 7 accueillera encore un bloc BlueHDi de 130 chevaux, alors que plusieurs moteurs essence PureTech de 130, 215 et 225 chevaux seront également proposés en dehors de l’Europe. Mais bien entendu, l’électrification étant la règle, le SUV sera aussi décliné dans trois versions hybrides rechargeables de 225, 300 et 360 chevaux.

Cette dernière, au sommet de la gamme, sera munie d’une transmission à quatre roues motrices avec un moteur PureTech 200, associé à des machines électriques de 110 chevaux à l’avant et 112 à l’arrière. Chaussée de jantes 21 pouces et bénéficiant de réglages spécifiques réalisés par les équipes de DS Performance, cette DS 7 E-TENSE 4×4 360 abattra le 0-100 km/h en 5,6 secondes et le 1000 mètres départ arrêté en 25,4 secondes.

Au niveau de la consommation, DS annonce que sa nouvelle batterie de 14,2 kWh permettra de parcourir jusqu’à 65 kilomètres en mode zéro émission (selon le cycle mixte WLTP) et même 81 kilomètres en ville. Le temps de charge, lui, devrait avoisiner les deux heures sur une borne 7,4 kW.

DS 7 E-TENSE 4x4 360

Prix et disponibilités de la nouvelle DS 7

Il faudra encore attendre un peu pour connaître les prix, mais les précommandes seront ouvertes dès le 11 juillet 2022. Une édition limitée « La Première », bénéficiant de tous les équipements et de quelques éléments distinctifs, devrait être accessible autour de 72 000 euros.

Les premières sorties des chaînes de production mulhousiennes sont espérées au mois de septembre.

Nouvelle DS 7 2022

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.