5 choses à savoir sur la nouvelle Mercedes AMG One

Après plusieurs années de teasing et de développement, Mercedes a conclu le lancement de son « Project One », démarré en 2017. Première F1 homologuée pour la route selon les dires de la firme elle-même, l’AMG One est une hypercar qui sort du commun. Si cette observation déteint logiquement sur tous les modèles de cette catégorie de véhicules, l’AMG One va encore plus loin avec de vraies subtilités, jamais observées dans le passé. 

Vitrine de la F1 

Cette création, dont seuls les plus grands et prestigieux constructeurs de la planète ont le secret, reste une vitrine parfaite du monde de la Formule 1. Connue pour être le Graal ultime en sports automobiles, cette discipline est également et depuis toujours, un vrai laboratoire pour le monde automobile de demain. Les innovations les plus impressionnantes sont généralement issues de ce microcosme et en ce sens, Mercedes continue de lier deux mondes qui n’ont pourtant rien en commun. 

Les Drift Masters, c’est un peu comme le grand frisson du sport automobile moderne. Imaginez-vous au bord d’un circuit, où le grondement des moteurs se mêle à l’odeur brûlante du caoutchouc : c’est l...Lire la suite

La puissance actuelle de la F1 est d’ailleurs si imposante que l’AMG One débarque au plus propice des moments. Depuis le commencement de l’ère hybride, jamais la marque F1 n’avait aussi bien fonctionné et la discipline reste, elle, plus populaire que jamais. Mercedes est toujours l’une des marques clés de ce championnat, bien que Red Bull avec ses nombreux partenariats à l’image de celui entretenu avec PokerStars ou Oracle soit parvenu à mettre fin à l’hégémonie de la flèche d’argent récemment. Une motivation supplémentaire pour l’écurie allemande avec pour objectif, de retrouver le titre mondial et au contraire de Red Bull, de continuer à séduire en dehors des circuits. 

L’AMG One participe à cet objectif global avec toujours, une exigence et une signature propres à Mercedes. À ce sujet, retrouvez cinq anecdotes croustillantes sur cette nouvelle hypercar, pensée pour la route… Et les circuits ! 

L’AMG One embarque l’élément principal de cette monoplace

Elle dépasse les 1063 chevaux 

Associé à quatre moteurs électriques, le moteur thermique est tout simplement un monstre, directement issu de ceux fabriqués en 2016 pour le Championnat du monde de F1. Les heureux propriétaires de ce joyau auront donc ces prochaines semaines, accès aux mêmes technologies et parfois, aux mêmes sensations de puissance que celles connues par Lewis Hamilton et Nico Rosberg cette année-là. 

La puissance totale s’élève à 1063 chevaux, pour une accélération de 0 à 300 km/h en moins de 11 secondes, rien que ça.  

Susie Wolff en a fait la présentation 

Qui d’autre que Susie Wolff, pilote émérite ayant durant sa jeunesse, fréquemment battu Lewis Hamilton sur les circuits britanniques pour présenter cette hypercar aux yeux du monde entier ? Il faut dire que l’Écossaise tient une place de choix aux côtés de son mari à la tête de l’entité sportive de Mercedes. 

L’occasion d’offrir une avant-première des capacités de la One sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi et de mettre en avant la marque que le couple représente à la perfection. 

Elle s’adapte aux circuits et à la route 

Baisse ou montée de garde, d’ailerons et des différents appendices aérodynamiques, passage en mode électrique ou hybride ? L’AMG One s’adapte à toutes les conditions et peut légitimement réclamer de ce fait, son rôle d’hypercar jamais rencontré dans le passé. 

Elle est équipée de pneus français 

Michelin représente le fleuron de l’industrie française et la marque auvergnate a pris l’habitude depuis plusieurs décennies d’être une référence ultime dans le monde du sport automobile. Les inventions et les innovations de la marque sont propres à l’identité de la firme et c’est tout naturellement que la One se voit équipée des Michelin Pilot Sport Cup 2. 

Michelin et Mercedes nouent un partenariat de confiance 

Elle n’est pas commercialisée aux États-Unis 

Dans un premier temps, seules 275 voitures furent produites par Mercedes et rapidement acquises, fort logiquement. Cependant, aucune ne posera ses roues sur les routes américaines. Et pour cause, il s’agit d’un choix de Mercedes qui n’a pas voulu adapter sa motorisation et son groupe propulseur hybride V6 aux réglementations en vigueur dans le pays. 

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Les plus passionnés et fortunés clients américains devront s’armer de patience ou bien, trouver une alternative. Mais existe-t-elle ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *