Mercedes SLK 55 AMG : le roadster qui décoiffe !

Quand la troisième génération du coupé cabriolet de chez Mercedes, le SLK, passe entre les mains des préparateurs d’AMG, cela fait du bruit. Le SLK 55

Quand la troisième génération du coupé cabriolet de chez Mercedes, le SLK, passe entre les mains des préparateurs d’AMG, cela fait du bruit. Le SLK 55 AMG n’en est rien de moins que le roadster le plus puissant dans l’histoire du constructeur allemand…

Un V8 surpuissant…
AMG, trois lettres synonymes d’excellence et de sportivité dans la gamme Mercedes. Les principaux modèles du constructeur ont droit à leur version survitaminée et le coupé SLK n’échappe pas à la règle. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce SLK 55 AMG en a sous le capot : un V8 de 5,5 litres qui développe 422 chevaux. De quoi propulser ce cabriolet à plus de 100 km/h en 4,6 secondes et jusqu’à 250 km/h.

… qui ne consomme pas tant que ça
Mais la véritable performance de Mercedes est peut-être ailleurs que dans ces chiffres dignes d’une voiture de course. Le moteur du SLK 55 AMG est en effet d’une étonnante sobriété compte tenu de ses performances : 8,4 litres au 100 kilomètres et des émissions de CO2 de l’ordre de 195 grammes/kilomètre. La marque allemande, dont le respect de l’environnement est l’une des préoccupations majeures, réduit ainsi de 30% les rejets de CO2 par rapport aux modèles précédents.

Sportif jusqu’au bout des jantes
La sportivité du SLK 55 AMG s’exprime aussi sur sa carrosserie. Au premier regard, on reconnaît le style plus musclé des autos AMG, avec le spoiler avant qui vient littéralement lécher la route, ses jantes spécifiques ou ses échappements chromés. L’habitacle est lui aussi très soigné : un poste de pilotage à la hauteur de l’avion de chasse qu’est ce roadster SLK 55 AMG !