Essai Lexus UX250h 2023 : entrée dans le 21eme siècle !

Après presque 4 ans de carrière, il était temps pour le crossover urbain de Lexus de recevoir son restylage de mi-vie. En 4 ans, le marché automobile a fortement évolué, et c’est l’occasion pour Lexus de replacer son UX au centre de l’échiquier des petits SUV premium. Est-ce que ce restylage suffira ? Réponse au volant de la version UX250h sur les routes berlinoises.

On ne change pas une équipe qui gagne

Avec près de 9000 ventes en France depuis son lancement, l’UX est le best seller du constructeur pretium japonais et si surprenant que ce soit, strictement rien ne change à l’extérieur, hormis l’apparition de nouveaux coloris de peinture en bi-ton.

On se retrouve donc toujours face à un gros crossover de 4,5 mètres, soit l’un des plus grands de sa catégorie, et l’immense calandre caractéristique de Lexus est à nouveau au programme. Si vous voulez du changement, ça se passe à l’intérieur, où Lexus a été un peu plus aventureux.

Grosse update techno !

Après avoir essayé un infodivertissement commandé par un pavé tactile, le constructeur japonais a finalement revu sa copie et décider de se calquer sur les standards du marché en proposant un grand écran tactile de 8 à 12 pouces selon les versions. Cet écran, en plus de grandir, se rapproche des occupants du véhicule pour être plus facilement utilisé, et ça change tout au quotidien, l’UX semble enfin rentré dans le 21eme siècle !

Le nouveau système d’infodivertissement profite avantageusement de ce nouvel écran, et offre dorénavant un GPS dans le cloud, permettant d’anticiper les difficultés de circulation. Il embarque aussi la connectivité Apple CarPlay sans fil ou Android Auto (connexion filaire).

Le reste de l’habitacle évolue peu en termes de design, mais reçoit également de nouveau coloris et matériaux. Notre modèle d’essai disposait de la nouvelle finition F SPORT Design, sans doute la plus vendue sur ce modèle 2023, qui offre une nouvelle ambiance intérieure, avec des sièges en cuir synthétique, bi-ton noir et blanc sur notre modèle, des sièges avant chauffants, une climatisation automatique bi-zone, une caméra de recul et des essuie-glaces et feux automatiques.

L’habitacle propose dorénavant un nouveau revêtement qui a l’apparence du grain de papier japonais Washi, en plastique et cuir synthétique. Si vous optez pour un intérieur noir, on vous conseille vraiment le toit ouvrant qui offrira un minimum de luminosité dans l’habitacle, surtout pour les places arrières.

Si ces dernières accueilleront confortablement deux adultes, la banquette sera inconfortable pour le passager central, qui devra aussi composer avec le tunnel de transmission.

Enfin concernant le coffre, s’il est plutôt pratique, il ne brille pas par sa capacité, avec seulement 320l sous tablette, suffisant pour un couple, mais un peu léger au moment de partir en vacances.

Sur la route : Qui va piano va sano

On l’a dit, Lexus a été très conservateur pour ce restylage, qui se présente plutôt comme une grosse mise à jour générale, là où les clients on pu souhaiter une évolution.

Résultat, l’UX 250h, qui pour rappel est un full hybride, est à nouveau propulsé par un moteur essence quatre cylindres en ligne de 2,0 litres, couplé à un ou deux moteurs électriques selon s’il s’agit d’une version 4×2 ou 4×4. Dans les deux cas, cette motorisation, développe une puissance cumulée de 184 ch (135 kW).

Les sensations de conduite sont les mêmes qu’il y a 4 ans, et Lexus a su préserver le confort et l’agrément de conduite de son SUV. On est relativement proche du sol, et une fois la bonne position trouvée, le petit volant tombe parfaitement sous la main pour profiter des qualités de l’UX.

Avec un poids presque contenu, autour de 1,6t, l’UX 250h offre un agrément de conduite très satisfaisant, et ses performances sont bien suffisantes pour un usage quotidien en toute sécurité, le 0 à 100km/h se faisant en 8,5 secondes.

La boite CVT et les transitions imperceptibles entre les moteurs électriques et thermiques rendent l’expérience très douces, tant que le rythme de conduite est calme.

Si vous décidez de passer en mode sport et de jouer un peu, vous réaliserez rapidement que la sportivité n’est pas au rendez-vous, malgré les bonnes qualités dynamiques du châssis. L’UX250h est faite pour la douceur et le confort, et c’est clairement son point fort au quotidien.

Des consommations toujours aussi bonnes

S’il faut reconnaitre au groupe Toyota et donc à Lexus une qualité, c’est de loin leur capacité à avoir su prendre des risques à une époque avec la Prius, pour pouvoir capitaliser dessus plus de 20 ans après.

Comme de nombreux modèles de la marque, cet UX250h fait encore des merveilles en consommation, et rares sont les concurrents qui peuvent dire mieux.

Nous n’avons pas eu l’occasion de le tester assez longtemps, mais sur nos sessions d’essai sur 2 jours, nous avons relevé une consommation moyenne de 6,1l/100 km, avec des parcours variés et une majorité d’urbain, où l’UX excelle.

Sur de l’extra-urbain, vous pouvez tabler sur des consommations autour des 5,8l/100 voire moins, des chiffres qui sont vraiment bons compte tenu du gabarit et des prestations du crossover Japonais.

Notre avis sur la Lexus UX250h 2023

Ce restylage du Lexus UX 250h 2023 ne révolutionne pas vraiment le modèle, mais il faut reconnaître qu’il a très bien vieilli extérieurement et reste totalement raccord avec le reste de la production du constructeur, comme le tout dernier NX que nous avions essayé.

L’UX250h reste une voiture confortable, efficace et très bien finie, avec un niveau d’assemblage précis et un sentiment de qualité bien présent dans l’habitacle. L’équipement est cohérent, et le nouvel infodivertissement magnifié par l’écran 12″ le remet dans la course face à ses concurrents.

Reste le prix du premium, puisque cet UX250h, configuré en finition F SPORT Design comme notre modèle d’essai, s’affiche à 44 790€, un prix qui reste néanmoins correct compte tenu des augmentations de prix récentes dans le secteur automobile.

On retient surtout sur cet UX250h l’homogénéité de la proposition de Lexus et la cohérence mise dans le design, l’équipement et le style général; rouler différent en 2023, sans malus et avec un confort indéniable, voilà ce que l’UX 250h incarne.

Il nous reste aussi à essayer le modèle tout électrique, UX300e, qui grâce à une mise à jour de sa batterie, proposera en 2023 une augmentation de 40% de l’autonomie, pour atteindre environ 450 km en cycle WLTP.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.