Renault Safrane V6 Bi-turbo Baccara : classe ultime ou gros flop ?

La Renault Safrane V6 Biturbo Baccara a été commercialisée de 1993 à 1996 et est considérée par certains comme la version ultime de la Renault Safrane. Avec son moteur 6 cylindres V de 2 963 cm3 et ses 268 chevaux de puissance, cette voiture est capable de atteindre une vitesse maximale de 240 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en seulement 7,2 secondes.

Avec sa motorisation essence et sa transmission 4×4, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est une voiture performante et agréable à conduire, et offrait pour l’époque (il y a presque 30 ans, oui oui…) des performances et un égrément hors norme. Elle est équipée d’une boîte de vitesse mécanique à 5 rapports et est capable de produire un couple de 363 Nm.

En termes de design, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est une voiture élégante et distinguée, avec un style moderne et sophistiqué. Elle est équipée de jantes en alliage, d’une calandre avant en chrome et d’un toit ouvrant électrique. Alors cette Safrane ultime, une vraie pépite, ou un flop ?

Pourquoi la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est-elle considérée comme une voiture de classe ultime ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est considérée comme une voiture de classe ultime. Tout d’abord, elle est équipée d’un moteur puissant et performant qui lui permet d’atteindre des vitesses élevées et d’offrir une excellente accélération, et les berlines capables d’atteindre les 7,2 secondes sur l’exercice du 0 à 100Km/h se trouvaient principalement outre-Rhin à l’époque.

En outre, elle est équipée de nombreuses technologies innovantes, comme un système de navigation intégré, un système audio de qualité et un dispositif de freinage assisté.

En outre, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est une voiture très confortable et agréable à conduire, grâce à sa suspension adaptative et à ses sièges en cuir confortables. Elle est également équipée d’un toit ouvrant électrique qui permet de profiter de la belle vue et de l’air frais.

Enfin, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est une voiture très appréciée par les collectionneurs et les amateurs de voitures de luxe en raison de son design élégant et de son style distingué. Elle est également relativement rare sur le marché de l’occasion, ce qui peut en faire une voiture encore plus prisée par les collectionneurs.

Pourquoi la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est-elle considérée comme un gros flop ?

Malgré tous ces avantages, il est important de noter que la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara n’a pas connu un grand succès sur le marché de l’automobile. En effet, elle a été commercialisée pendant seulement trois ans et n’a pas été très populaire auprès des consommateurs.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara a connu un échec sur le marché. Tout d’abord, elle était relativement coûteuse à l’achat et n’était pas accessible à tous les budgets, avec un prix en euros constants autour des 80 000€.

De plus, elle n’était pas très économique en matière de consommation de carburant et n’était pas très appréciée pour ses conso élevées. Même si à l’époque, pour une voiture française, elle affolait les chronos, elle se faisait quand même poutrer par une BMW M5 (E34) qui assurait le 0 à 100 km/h en 6 secondes environ (et vous envoyait dans le décor sous la pluie).

En outre, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara a connu des problèmes de fiabilité et a été critiquée pour sa qualité de construction disons… aléatoire ; ça reste une Renault des années 90, avec du très bon… et le reste !

En conclusion, la Renault Safrane V6 Biturbo Baccara est une voiture qui a été considérée par certains comme une voiture de classe ultime en raison de ses performances et de ses caractéristiques techniques innovantes. Cependant, elle a également été considérée comme un gros flop en raison de son coût élevé, de sa faible économie de carburant et de ses problèmes de fiabilité.

Chez Masculin.com, on pense vraiment que la Safrane V6 Biturbo Baccara, c’est juste la classe à Dallas, et si vous arrivez à mettre la main sur l’un des 800 exemplaires qui ont été vendus, sautez dessus, vous aurez un vrai bijou entre les mains (autour des 15 000 euros en occasion selon l’état).

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *