Nos conseils pour éviter une fraude lors de l’achat d’une voiture d’occasion !

La Rédac' Masculin - 12 septembre 2023 -

Acheter une voiture d’occasion est une option à la fois économique et durable. Cela dit, bien que le marché de la seconde main regorge de bonnes affaires, il présente un risque de fraude élevé par rapport au marché des véhicules neufs. Dans certains cas, les conséquences juridiques et financières d’une escroquerie peuvent s’avérer très importantes. D’où l’intérêt de redoubler de vigilance ! Voici des conseils pratiques pour éviter une fraude lors de l’achat d’un véhicule d’occasion.  

Méfiez-vous des offres trop séduisantes

Une offre de voiture d’occasion qui semble trop belle pour être vraie cache généralement une tentative d’escroquerie. En effet, un vendeur malveillant peut tenter de vous attirer en vous proposant un prix très en dessous de celui du marché. 

Une offre très attrayante peut donc servir pour dissimuler une tentative de fraude pure et simple ou des problèmes importants sur le véhicule. De ce fait, il est impératif de faire preuve d’une grande vigilance et de mener des recherches approfondies pour vérifier la crédibilité de l’offre et du vendeur. 

Pour plus de sécurité, optez pour des services reconnus. De nombreuses plateformes offrent une transparence et des garanties lors de l’achat d’une occasion. En choisissant un service comme Toyota Occasions pour trouver une occasion, vous bénéficiez de services additionnels tels qu’une révision du véhicule, garantissant ainsi sa qualité et sa fiabilité. Bien que le marché de l’occasion puisse présenter certaines offres trompeuses, se tourner vers des services reconnus offre une bulle de sérénité rassurante pour tout acheteur.

Méfiez-vous des vendeurs qui cherchent à conclure la vente rapidement

Si un vendeur cherche à conclure la vente très rapidement et vous presse pour acheter le véhicule, cela devrait éveiller vos soupçons. En effet, une telle attitude peut-être un indicateur d’escroquerie, le vendeur souhaitant cacher des vices importants ou mentir sur l’état réel du véhicule. 

Un vendeur transparent vous donnera du temps pour vérifier le véhicule et étudier l’offre de vente en détail avant de vous prononcer.  

Vérifiez l’identité du vendeur 

Si vous achetez auprès d’un particulier, il est conseillé de vérifier l’identité du vendeur. Assurez-vous que les informations figurant sur la pièce d’identité du vendeur sont les mêmes que celles figurant sur les documents du véhicule d’occasion. 

De cette manière, vous éviterez les trafiquants et les revendeurs non autorisés qui achètent des véhicules et les mettent en vente sans en changer la propriété. Cette pratique courante leur permet de profiter d’une marge bénéficiaire tout en évitant les frais administratifs. 

Contrôlez le numéro d’identification du véhicule d’occasion (VIN)

Chaque véhicule a un numéro d’identification (VIN ou numéro de châssis) unique qui se présente sous forme d’une suite alphanumérique de 17 caractères. Le VIN se trouve généralement sur la porte du conducteur, sur le tableau de bord, et dans les documents du véhicule. 

En vérifiant le numéro de châssis, vous éviterez d’acheter un véhicule d’occasion trafiqué. C’est aussi l’occasion de vérifier à nouveau l’authenticité des documents et des informations sur le véhicule : marque, modèle, année, numéro d’immatriculation, couleur, etc. 

Demandez l’historique de la voiture 

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est primordial de demander un rapport complet de toutes les opérations ayant été effectuées sur la voiture. Ce rapport fournit des informations détaillées sur : 

  • La date de mise en circulation.
  • Les détails d’immatriculation. 
  • Les propriétaires précédents.
  • La situation administrative du véhicule. 
  • D’éventuels sinistres et accidents.

Vous pouvez demander le rapport au vendeur, directement ou via le site Histovec

Vérifiez le kilométrage de la voiture d’occasion

Lorsqu’il s’agit d’acheter un véhicule d’occasion, il est crucial de vérifier l’exactitude du kilométrage affiché sur le combiné d’instruments. Voici quelques conseils pour vous aider : 

  • Examinez attentivement le combiné d’instruments et recherchez d’éventuels signes de manipulation sur le compteur kilométrique : chiffres altérés ou non alignés, dysfonctionnement, traces de rayures, éraflures, fissures, etc. 
  • Vérifiez l’historique du véhicule et assurez-vous qu’il n’y a pas d’écart significatif entre le kilométrage affiché sur le compteur et les valeurs enregistrées lors des réparations et des entretiens antérieurs. 
  • Analysez l’état général du véhicule : sièges, volant, console centrale, revêtements des portes, etc. Si le kilométrage affiché est anormalement faible par rapport à l’état du véhicule, cela peut indiquer une manipulation du combiné d’instruments et un risque élevé de fraude. 
  • Demandez l’aide d’un spécialiste pour faire un diagnostic approfondi et connaître le kilométrage réel enregistré dans les boîtiers électroniques du véhicule. 

Effectuez une inspection minutieuse du véhicule

Une inspection complète est nécessaire pour évaluer l’état d’une voiture d’occasion. Lors du contrôle, prenez le temps de vérifier l’état général de la carrosserie, du moteur, des pièces mécaniques et des composants électriques et électroniques. 

Recherchez attentivement toute trace de corrosion ou d’anomalies. Des traces de réparations mal effectuées ou des différences de couleur sur la carrosserie peuvent indiquer des vices cachés ou des dommages résultants d’accidents antérieurs. L’inspection physique devrait être complétée par un diagnostic électronique et un test routier. 

Conclusion

En suivant les conseils évoqués dans cet article, vous pourrez éviter les risques d’arnaque et acheter une voiture d’occasion l’esprit tranquille. Pour obtenir une évaluation précise du véhicule, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel spécialisé dans l’inspection automobile. Par ailleurs, en achetant votre voiture d’occasion auprès d’un concessionnaire comme Toyota Occasions, vous réduisez considérablement les risques d’arnaque et de fraude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *