Des cabriolets de rêve

4 valeurs sûres : Mercedes, BMW, Audi et Peugeot

Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir : du cabriolet traditionnel avec sa capote en toile au coupé cabriolet « mixte » avec toit rétractable, tous les constructeurs s'y mettent ! Voici quatre valeurs sures que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.







Cabriolet Mercedes SLK
Mercedes est la première marque automobile à avoir relancé le coupé cabriolet en 1996. Pour sa deuxième génération, ce roadster deux places a été profondément restylé pour encore plus de sportivité : un avant élancé en forme de flèche et une poupe aérodynamique. Le toit et les vitres arrières de la voiture se rétractent dans le coffre en une vingtaine de secondes. La version 350 sport et son moteur V6 développe 305 chevaux à 7200 tours/mn et consomme un peu moins qu'auparavant : 9,2 litres au 100. Même baisse de consommation pour la version 4 cylindres du cabriolet Mercedes SLK 200 K qui passe elle à 184 chevaux.






Dans la série M3 de chez BMW, après la berline et le coupé, voici le cabriolet ! Le moteur, digne d'une formule 1, est un V8 de 420 chevaux 8400 tr/min qui grimpe jusqu'à 250 km/h (maximum autorisé par bridage électronique). Il faut 5 secondes à cette voiture pour passer du 0 au 100 km/h. C'est un toit rigide rétractable qui a été choisi, contrairement au cabriolet série 1 qui dispose d'une capote en toile. Il lui faut 22 secondes pour se replier dans le coffre. Les ingénieurs BMW ont particulièrement soigné la partie arrière de la voiture qui n'est pas surélevée, donnant au cabriolet quatre places une allure particulièrement racée.






Première incursion d'Audi sur ce marché des cabriolets, l'A3 cabriolet revisite les codes de l'A3 pour l'occasion : nouveau bouclier avant, nouveau calandre et nouveaux feux à l'arrière. La capote en toile se déplie en moins de 10 secondes. Cette voiture existe en version semi-automatique ou tout automatique, sans intervention manuelle. L'A3 cabriolet est un vrai quatre places, avec banquette arrière rabattable pour agrandir le coffre. La motorisation est disponible en essence (1.8 TFSI de 160 chevaux et 2.0 TFSI de 200 chevaux) ou en diesel (105 chevaux et 140 chevaux).






Précurseur historique des coupés cabriolets, Peugeot a su tirer son épingle du jeu avec la 206CC, puis avec la 307CC. Aujourd'hui, c'est la 308CC qui montre le bout de son nez avec une présentation officielle prévue pour octobre au salon de l'automobile de Paris. La 308CC vise un plus haut de gamme que ses prédécesseurs avec un intérieur tout en cuir. Le toit se rétracte en 20 secondes et les arceaux en moins d'une seconde. Confortable avec ses quatre places, le coupé cabriolet se déclinera en deux motorisations, avec boîte 6 vitesses ou automatique : un moteur 1.6 l THP de 150 chevaux ou un 2.0 l HDi FAP Euro 5 de 140 chevaux.

Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Avec les beaux jours, la conduite sans toit est un vrai plaisir ! Voici quatre cabriolets que vous serez sûrement amenés à croiser sur les routes.
Partager
Tags: cabriolet