Voitures mythiques : Bugatti

Des voitures haut de gamme

Toujours à l'avant garde, Bugatti est aujourd'hui la filiale très haut de gamme de Volkswagen, avec un unique modèle en production : la Veyron. Mais le constructeur d'origine française ne s'est pas toujours consacré aux milliardaires de la planète. Il a également marqué le monde de l'automobile au début du 20ème siècle avec des bolides imbattables à la course. Découvrez 5 modèles de référence, du plus récent au plus ancien.


Bugatti 16.4 Veyron
A sa sortie en 2005, la Bugatti Veyron est tout simplement la voiture la plus chère et la plus rapide de la planète. Un véritable monstre, qui propulse son conducteur à une vitesse maximale de 415 km/h! L'aérodynamisme et la technologie ont été particulièrement étudiés pour coller littéralement la voiture au sol. Le bolide dépasse à peine 1 mètre de hauteur pour 2 mètres de large et 4,5 mètres de long. Le design de la Veyron est très compact, large à l'avant avec le fameux calandre en fer à cheval typique des Bugatti. L'aileron et les boucliers avant-arrière se mettent en place automatiquement à partir de 220km/h. Côté moteur, la Veyron est composé de deux V8 en position centrale arrière. Soit un moteur 16 cylindres 64 soupapes, alimenté par 4 turbocompresseurs et au couple de 1250Nm. Une puissance digne d'un avion et intérieur ultra luxueux… Cette voiture de luxe coûte la bagatelle de 1 200 000 Euros. Bugatti en construit environ 70 par an.
Une version découvrable intitulée « Grand Sport » sera produite à partir de 2009. Une fois le toit laissé au garage, le pilote pourra rouler à 360km/h les cheveux au vent.

Présentée en 1991, la EB110 préfigure ce qui deviendra la Veyron : une voiture surpuissante et ultra sophistiquée. Son moteur V12 de 3,5l est alimenté par quatre turbo-compresseurs. Soit 550 chevaux à 8500 tr/mn. Elle est, à cette époque, la sportive routière la plus performante, avec une vitesse maximale de 342km/h. Condensé de haute technologie, seul son design un peu lourd sera contesté à sa sortie. Elle a été produite à 139 exemplaires.

Bugatti 57
Il faut remonter un peu dans le temps et plus précisément dans les années 1930-1940 pour trouver des Bugatti qui marquèrent les esprits. La Bugatti 57 fait partie de celles-là : un grand succès commercial et surtout un look inimitable, décliné dans des dizaines de versions spéciales par les plus grands carrossiers de l'époque.
Equipée d'une mécanique robuste et moderne, son moteur 8 cylindres en ligne avec double arbre à came en tête dépasse les 135 chevaux, soit 155km/h. Elle connaîtra même des versions suralimentées avec compresseur, montant sa puissance à 170 chevaux, soit près de 200 km/h !
En coupé, en cabriolet, ou en 4 places, la Bugatti 57 est aujourd'hui l'emblème de la voiture grand tourisme d'avant guerre.

Un peu plus tôt encore, entre 1925 et 1935, Bugatti va produire une série d'automobiles grand prix qui vont marquer l'histoire de la compétition en remportant plus de 2000 victoires : un record jamais égalé !
Parmi ces légendes de la course, la Bugatti type 35 est la première a faire sensation dans les années 20 avec un Biplace 8 cylindres atmosphérique de 2 litres. Elle atteint 110 chevaux et dépasse les 6000 tours/mn. Un mythe est né!

Meilleure que ses concurrentes dans tous les domaines, la 35 connaîtra plusieurs évolutions jusqu'au type 51 où elle atteint un nouveau pic de performance. Bien qu'identique à la 35 à l'extérieur, elle est désormais équipée d'une culasse à double arbre à came en tête, ce qui fait grimper les performances de son moteur jusqu'à 185 chevaux. Elle atteint alors une vitesse de pointe de 225km/h ! La Bugatti 51 des années 30 est mythique. C'est le plus abouti des modèles de course de la firme.

Partager