Voitures mythiques : la Coccinelle

Plus de 20 millions de véhicules vendus

On l'a appelé « Coccinelle » en France, « Scarabée »  aux États-Unis, « Insecte » ou « Voiture du peuple » en Allemagne… L'histoire de la Coccinelle est unique à plus d'un titre. Et malgré de nombreux défauts, elle fut l'automobile la plus vendue au monde : plus de 21 millions d'exemplaires !

La Coccinelle est née en Allemagne en 1933, à la demande du régime nazi, qui souhaitait doter le pays d'une « voiture du peuple » (Volkswagen en allemand). C'est Ferdinand Porsche qui conçoit les prototypes de cette auto qui doit pouvoir transporter quatre personnes à 100 km/h, consommer 7 litres aux cent kilomètres et être vendue le moins cher possible.
Les premiers modèles possèdent un moteur d'1 litre à quatre temps refroidi par air et placé à l'arrière. La technique comme le design apparaît comme révolutionnaire. Il est en fait très fortement inspiré de la Tatra V570, modèle tchécoslovaque de l'époque.

En 1938, la première usine Volkswagen est  prête… Mais uniquement pour des véhicules militaires ! C'est à la fin de la guerre, qu'un officier britannique décide de véritablement lancer la fabrication de l'auto. En 1948, sort le modèle export qui va connaître un succès incroyable aux Etats-Unis et en Amérique du Sud (une usine est construite au Brésil dès 1952).
Elle conquiert l'Europe dans les années 60 et 70 ou elle devient le symbole de la jeunesse hippie, mais aussi celui de la voiture économique face à la flambée des prix du pétrole.
Sa médiatisation est alors énorme, renforcée par le succès des 6 films de Walt Disney qui la mettent en scène en 1968, 1974, 1977, 1980 et deux autres en 1997 et 2005.

Pourtant, si les ventes de la voiture s'envolent grâce à sa réputation, la technique elle, devient rapidement obsolète. Son moteur quatre cylindres est poussif, bruyant et il consomme beaucoup pour ce qu'il offre comme performances. La tenue de route est hasardeuse, avec le moteur en porte aux arrières, la boîte de vitesse non synchronisée et des suspensions chaotiques. Quant au réservoir à l'avant, il est tout simplement impensable de nos jours !

La Coccinelle connaitra plusieurs évolutions, sans jamais perdre son look immédiatement reconnaissable. Le moteur montera doucement de 30 chevaux 1192 cm3 jusqu'à 50 chevaux 1584 cm3. Deux séries cabriolets sont produites dès 1949 : le deux places Herbmuller et le plus célèbre, le quatre places Karmann. Un autre dérivé mythique qui reprend des éléments de la Coccinelle est l'indestructible Combi Volkswagen qui accompagne sur la route toute la génération hippie.



En 2003, Volkswagen cesse définitivement la fabrication de la Coccinelle en fermant sa dernière usine de production mexicaine. Entre temps, sa grande sœur l'a remplacée… La New Beetle sort en 1998 et son succès est tel que les concurrents décident eux aussi de réactualiser d'anciens modèles mythiques comme la Mini ou la Fiat 500. La New Beetle est, cette fois, équipée de toute la technologie moderne et n'a plus grand chose à voir avec la mythique Coccinelle ! Après avoir été légèrement restylée en 2006, c'est même une toute nouvelle New Beetle 2 qui devrait voir le jour en 2009.

Partager
Tags: mythe