Gabriel Récopé
Il y a 12 ans

4 scooters dans le vent

Des deux-roues pratiques ou puissants qui ont tout pour plaire

Retrouvez les scooters du moment : 50 cm3 pour se faufiler en ville, 125 cm3 pour passer à la vitesse supérieure, ou bien le fameux trois roues qui offre jusqu'à 400 cm3 sans avoir à passer le permis moto !


50 cm3 : Yamaha Giggle
L'usage d'un scooter 50 cm3 est bridé pour ne pas dépasser 45 km/h… C'est donc seulement en ville qu'il va s'avérer utile… Alors, quitte à conduire doucement, autant le faire avec style : c'est ce que semble s'être dit Yamaha ! Avec son plancher plat, son gros phare rond, sa selle plate et son guidon apparent, le Giggle est tout simplement différent des autres scooters ! Assez léger (87 kg), son moteur 4 temps offre suffisamment de reprise pour se faufiler dans la circulation… Mais en solo uniquement, car il n'y a pas véritablement de place pour un deuxième passager. A noter aussi la pauvreté des instruments inclus : pas de feux de détresse, pas d'appel de phare, pas de totaliseur, pas de béquille latérale… Seul le rangement est à la hauteur avec un coffre confortable de 33 litres. Le Yamaha Giggle, c'est avant tout une question de style !

Son prix : environ 2 000 euros.

125 cm3 grandes roues : Suzuki Sixteen
Le Sixteen de Suzuki est un bon exemple de ces « grandes roues » confortables. Son apparente sobriété est en fait parfaitement étudiée pour offrir de l'espace à l'avant, notamment pour protéger les jambes passager. Sa tenue de route est impeccable : il est maniable, parfaitement stable et avec des suspensions puissantes. Du côté des performances, son moteur 4 temps deux soupapes lui permet de monter jusqu'à 110 km/h. Le Suzuki Sixteen a tout pour plaire ! Il lui manque seulement plus de place dans le coffre, mais ce problème existe chez tous les 125 grandes roues.

Son prix : environ 3 000 euros.125 cm3 GT : TGB X-Motion
Les modèles typés GT sont plutôt étudiés pour les longs trajets avec une carrosserie plus haute et une protection plus importante que les « grandes roues ». Le modèle phare de cette catégorie est sans conteste le Yamaha X-Max. Mais TGB, qui fabrique habituellement des quads, a décidé de reprendre les grands principes du Xmax pour 1 000 euros de moins. Le X-motion reprend l'allure sportive de son concurrent avec un peu moins de finition, mais avec quelques ajouts comme le double échappement. Côté équipement, le TGB est exemplaire : coffre pour deux casques, feux de détresse, boite à gants, repose pieds arrière… Tout est là. Côté puissance, avec son monocylindre 4 soupapes à refroidissement liquide, le moteur grimpe jusqu'à 115 km/h à près de
8 000 tr/minute. Dernier point, le rapport qualité/prix du TGB X-motion est imbattable.

Son prix : environ 3 000 euros.

250 cm3 ou 400 cm3 : Piaggio MP3 LT
Piaggio a frappé très fort avec deux nouvelles versions du MP3, son succès à trois roues : il est désormais possible de conduire des cylindrées de 250 cm3 et 400 cm3 avec un simple permis B ! Pour permettre cela, le constructeur italien a fait agrandir la roue arrière, le pare brise, et a ajouté une pédale de frein et de nouveaux feux. Résultat, ces tricycles sont faciles à prendre en main et sécurisants, grâce à une bonne tenue de route. Il est cependant nécessaire de s'habituer aux engins qui pèsent leur poids (240 kg) et qui ne sont ni des motos, ni des autos ! S'ils sont un peu patauds à manœuvrer en ville, ils seront idéaux pour les longs trajets. Le Piaggio MP3 LT400 permet même de prendre l'autoroute avec une vitesse de pointe de 140 km/h (130 km/h pour le LT 250).

 

Tags: moto