Gabriel Récopé
Il y a 12 ans

Voitures mythiques : la Cadillac

L’icône du rêve américain

Cadillac, c'est le rêve automobile américain par excellence ! Dans les années 40, la firme démocratise le démarrage électrique, les boites de vitesses synchronisées ou les moteurs en V…  Après la guerre, elle occupe le créneau du luxe sans oublier de fabriquer les limousines des présidents américains ! Et aujourd'hui, le mythe demeure.


Cadillac CTS
Depuis 2007, c'est la deuxième génération de cette voiture haut de gamme qui tient le flambeau de Cadillac en Europe. Face à ses rivales allemandes, la CTS affiche un aspect massif et un design tout en angle. Originale, elle est aussi plus musclée que la concurrence : son V6 3.6 l de 311 chevaux (374 Nm) passe de 0 à 100 km/h en 6,3 secondes. Ses caractéristiques ont été adaptées aux goûts des européens : une boite automatique à 6 rapports très réactive, une direction et des suspensions dures et fermes, le tout pour un excellent comportement routier !

Elle dispose cependant d'un point faible de taille : sa motorisation essence consomme beaucoup trop, surtout  dans un secteur ou le diesel fait la loi… Qu'à cela ne tienne ! Cadillac décide de sortir une version encore plus musclée : la CTS-V. Légèrement relookée avec des aérations grillagées, un capot bombé et des roues élargies, elle est surtout dotée d'un énorme V8 6.2l compresseur de 550 chevaux, associé à une boite automatique et manuelle. La firme met également l'accent sur la version diesel qui sera équipée d'un V6 2.9 l turbo de 250 chevaux… Sortie prévue dans le courant de l'année 2009.
Une version coupé 2+2 est également annoncée, avec un design plus incliné et moins anguleux que la berline.

SOMMAIRE


Cadillac XLR
Début 2003, General Motors propriétaire de Cadillac, a décidé de produire un coupé cabriolet capable de changer l'image trop élitiste du constructeur. Son inspiration directe : la Mercedes SL avec son toit en dur rétractable. Mais la ressemblance s'arrête là, car le design de la Cadillac est très original : des angles tranchés, surtout à l'arrière, des feux en formes de boomerangs et des passages de roues bombés.
Du côté du moteur, la performance est au rendez-vous avec un V8 de 4.6 l délivrant 326 chevaux à 420 Nm dès 4 400 tours/m. Un roadster nerveux, mais qui possède également une excellente tenue de route, notamment grâce aux suspensions gérées électroniquement par champ magnétique. Une version encore plus sportive est sortie en 2006 avec un nouveau V8 suralimenté de 450 chevaux : de quoi franchir le seuil des 100 km/h en moins de 5 secondes ! Le design a peu changé, mais le châssis de la voiture a été amélioré, avec des freins plus grands et des suspensions rééquilibrées et renforcées.

SOMMAIRE


Les Cadillac Eldorado
Les design anguleux et sobres n'ont pas toujours été la marque de fabrique de Cadillac. Bien au contraire, des années 50 aux années 70, le constructeur automobile était même le spécialiste du luxe et de l'excentricité ! Par exemple, la gamme Eldorado des années 50 : plus de 4 générations « d'American dream car », où s'accumulent les ailerons à l'arrière et sur les ailes, les pare-chocs en forme d'obus, les carrosseries surbaissées et les équipements les plus fous (commandes électriques, distributeurs de cigarettes ou nécessaires de maquillage intégrés) ! Les moteurs V8 augmentent au fil des générations, de 210 chevaux en 1948 jusqu'à 345 chevaux en 1959… L'Eldorado s'est ensuite assagie dans les années 70 et 80 pour prendre progressivement une forme plus sobre. Des Cadillac moins excentriques et plus massives, à l'image des limousines DTS utilisées par les présidents américains.

SOMMAIRE