Le premier sèche-cheveux Dyson, une révolution pour la coiffure ?

Après les ventilateurs et les aspirateurs, Dyson dégaine son sèche-cheveux

L'inventeur anglais James Dyson se lance dans l'industrie de la beauté en mettant en vente le premier sèche-cheveux de sa marque. Comme on sait que vous êtes nombreux à vouloir prendre soin de vos cheveux et arborer une coiffure tendance, cette nouvelle ne peut pas vous laisser de marbre !

Le nom de ce sèche cheveux : Labour of Love

Le spécialiste des ventilateurs sans hélice, aspirateurs sans sac et autres sèche-mains veut faire une entrée remarquée dans le monde de la beauté avec un nouvel appareil pour se sécher les cheveux. Baptisé "Labour of Love", ce sèche-cheveux au design étonnant a été mis au point pendant quatre ans pour un coût de développement de 50 millions de livres sterling (environ 65 millions d'euros).

La technologie utilisée pour le "Labour of Love" est la même que pour les ventilateurs et les sèche-mains Dyson. James Dyson a déclaré s'être penché sur les sèche-cheveux en raison des problèmes existants sur les autres modèles avec "des flux d'air trop faibles" et qui sont "mauvais pour les cheveux". Le principe sécher les cheveux plus rapidement pour limiter l'exposition à la chaleur.

Dyson est fier d'annoncer que le moteur de son sèche-cheveux est le plus petit, le plus léger et le plus avancé jamais créé par la marque. Moitié moins lourd, il serait jusqu’à 8 fois plus rapide que le moteur des sèche-cheveux traditionnels !

Quel prix pour ce sèche-cheveux "révolutionnaire" ?

L'appareil sera commercialisé à partir du 31 août 2016 sur dyson.fr et en exclusivité chez l'enseigne Colette à Paris. Côté prix, il faudra tout de même débourser 399 euros. Eh oui, réinventer le sèche-cheveux, ça se paye !

Partager