La Rédac' Masculin
Il y a 3 semaines

Calvitie : les 6 conseils pour lutter efficacement

La calvitie, ce n’est pas qu’une question d’âge ou de gènes. Cela peut aussi provenir d’une mauvaise hygiène de vie.

On ne le sait pas forcément, mais les premières cellules à souffrir lorsque l’on néglige son organisme sont celles des cheveux.

Alors, si vos cheveux ont tendance à trop tomber, nous vous recommandons de surveiller étroitement votre hygiène de vie.

Pour vous y aider, voici 6 conseils anti-chute simple à suivre au quotidien…


Perte de cheveux : le constat

En France près de 3 millions d’hommes subissent une calvitie.

Dans 90% des cas, la principale cause de la calvitie est un excès d’hormones mâles dans le sang (alopécie androgénique). En cela, c’est un mal typiquement masculin !

La calvitie apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans, mais elle peut aussi débuter plus tard.

Pour le plus grand malheur des hommes dégarnis, cet excès est héréditaire ! Si papa a rapidement été chauve, le fiston aura toutes les chances de suivre sur la même lignée !

Dans le détail, les hormones mâles ont la vertu d’accélérer le cycle de vie du cheveu. Et plus ils vieillissent vite et plus ils tombent vite ! A cela s’ajoutent des facteurs aggravants comme le stress permanent, une angoisse prolongée, ou encore une alimentation déséquilibrée (carence en vitamines H et B6).

Certains médicaments peuvent aussi précipiter la calvitie comme les amphétamines, les anticoagulants.

Dans une moindre mesure, les shampoings trop agressifs et les teintures à répétition peuvent également avoir un effet négatif sur la chevelure.

Les traitements possibles

Pour lutter contre la calvitie héréditaire, certains médicaments à base de Minoxidil semblent efficaces. Ils doivent être pris à vie et dès les premiers signes de chute pour que l’effet soit durable et significatif.

La majorité des produits basés sur ce principe actif se présente sous forme de lotion à appliquer directement sur la chevelure.

Des déclinaisons en comprimé existent également. Les inconvénients de ces traitements ? Leurs coûts élevés et des effets secondaires parfois difficiles à supporter.

L’autre solution pour palier à cette satanée calvitie et retrouver une chevelure de « jeune homme » est la greffe de cheveux.

Plusieurs techniques sont possibles : la micro greffe consiste à implanter ses propres cheveux préalablement prélevés sur une zone moins dégarnie ; la greffe d’implants synthétiques avec plus de risques de rejets.

Dans les deux cas, le coût est dissuasif ce qui explique pourquoi de nombreux chauves en puissance préfèrent d’emblée se raser entièrement la tête… à la Barthez !

Source : LCI.fr

Nos 6 conseils contre la calvitie

1. Surveillez votre alimentation

Le bon régime alimentaire pour vos cheveux consiste à éviter les graisses saturées et doit vous apporter quotidiennement les cinq composants alimentaires indispensables au développement de vos follicules pileux, à savoir protéines, soufre, zinc, fer ainsi que les vitamines du groupe B.

2. Arrêtez de stresser !

C’est l’ennemi n°1 !

Lorsque le stress se manifeste, il déclenche, au niveau du cuir chevelu, une série de réactions telles que la compression des vaisseaux sanguins, une moindre irrigation des racines, une stimulation des hormones androgènes…

À terme, ces réactions conduisent à l’affinement et à la chute prématurée des cheveux.

Pour tenter d’y remédier, nous vous conseillons de faire une cure de magnésium, qui contribue à l’équilibre des neurotransmetteurs : c’est un régulateur naturel de l’excitabilité nerveuse, un excellent anti-stress. Notre recommandation : une cure de 6 à 8 semaines, notamment aux entrées de saison (automne et printemps), à un moment où les cheveux sont plus fragiles.

3. Arrêtez (ou au moins diminuez) le tabac

Entre autres nuisances, le tabac diminue l’élasticité des vaisseaux sanguins, particulièrement nombreux et étroits, au niveau du cuir chevelu. Il peut donc réduire sensiblement le flux du sang vers les racines de vos cheveux.

Pour vos cheveux, six, sept cigarettes par jour sont un maximum. Mais tant qu’à faire, si vous pouvez arrêter de fumer, c’est tout votre organisme qui vous remerciera.

4. Faites du sport

Contrairement aux idées reçues, le sport est bénéfique pour vos cheveux, il aide l’organisme à éliminer les toxines sous forme de transpiration et de sébum.

Mais il y a certaines précautions à prendre : la transpiration ne doit pas rester sur le cuir chevelu car elle risque de déséquilibrer son pH. Après votre entraînement, il faut donc bien se rincer les cheveux ou les laver en utilisant des produits doux et peu moussants.

5. Offrez un peu de gym à vos cheveux

Oui, vos cheveux aussi peuvent faire du sport ! Comme toute autre partie du corps, le cuir chevelu a besoin d’un peu d’exercice pour stimuler la circulation du sang et favoriser l’activité des racines. N’hésitez donc pas à vous masser la tête régulièrement.

6. Les shampoings anti-chute

Réussir votre shampoing est partie intégrante de votre hygiène de vie, surtout si le volume de votre chevelure a tendance à diminuer. L’opération requiert quelques principes-clés pour respecter l’écologie de votre cuir chevelu :

  • Ne pas lésiner sur le prix : ce n’est pas le nombre de shampoings par semaine qui compte, mais la qualité et la douceur du produit.
  • Ne pas lésiner sur le rinçage : même si vous vous lavez les cheveux tous les jours, même si vous êtes pressé, un rinçage prolongé est le b.a.-ba d’une chevelure saine. Sans lui, la chevelure est terne, le cuir chevelu et les cheveux sont plus vulnérables à la pollution de l’air.
  • A chaque shampoing, n’en faire qu’un : le premier lave, le second décape.
  • Utilisez un shampoing adapté : tous les hommes n’ont pas le même type de cheveux. Tous les shampoings ne sont donc pas faits pour vous !

Notre sélection de shampoings anti-chute

A lire aussi sur le même thème :

Perte de cheveux : quelle coiffure adopter ?

Les différents types de cheveux chez l’homme