DAC
Il y a 13 ans

Calvitie : chute ou perte de cheveux

Des traitements existent

En France près de 3 millions d'hommes perdent leurs cheveux. Si ce mal typiquement masculin est traumatisant, des solutions existent ! Tour d'horizon.

La principale cause de la calvitie (90% des cas) est un excès d'hormones mâles dans le sang (alopécie androgénique). En cela, c'est un mal typiquement masculin !

© René Jansa

Pour le plus grand malheur des hommes dégarnis, cet excès est héréditaire ! Si papa a rapidement été chauve, le fiston aura toutes les chances de suivre sur la même lignée !

Dans le détail, les hormones mâles ont la vertu d'accélérer le cycle de vie du cheveu. Et plus ils vieillissent vite et plus ils tombent vite ! A cela s'ajoutent des facteurs aggravants comme le stress permanent, une angoisse prolongée, ou encore une alimentation déséquilibrée (carence en vitamines H et B6).

Certains médicaments peuvent aussi précipiter la chute comme les amphétamines, les anticoagulants.
Les shampoings trop agressifs et les teintures à répétition peuvent également (mais dans une moindre mesure) avoir un effet négatif sur la chevelure.


Les traitements

La chute des cheveux apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans, mais elle peut aussi débuter plus tard.
Pour lutter contre la calvitie héréditaire, certains médicaments à base de Minoxidil semblent efficaces. Ils doivent être pris à vie et dès les premiers signes de chute pour que l'effet soit durable et significatif. La majorité des produits basés sur ce principe actif se présente sous forme de lotion à appliquer directement sur la chevelure.
Une déclinaison en comprimé existe aussi. Les inconvénients de ces traitements ? Leurs coûts élevés et des effets secondaires parfois difficiles à supporter.

L'autre solution pour retrouver une chevelure de « jeune homme » est la greffe. Plusieurs techniques sont possibles : la micro greffe consiste à implanter ses propres cheveux préalablement prélevés sur une zone moins dégarnie ; la greffe d'implants synthétiques avec plus de risques de rejets.

Dans les deux cas, le coût est dissuasif ce qui explique pourquoi de nombreux chauves en puissance préfèrent d'emblée se raser entièrement la tête… à la Barthez !

© DAC

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error