Pourquoi les sportifs se rasent-ils le corps ?

On le sait tous, les cyclistes de haut niveau se rasent les jambes et les bras. Pour le style ? Au vu de leurs tenues chatoyantes et moulantes, on peut raisonnablement penser que ce n’est pas leur priorité. Mais alors pourquoi se rasent-ils le corps ? On va tout vous expliquer.

Se raser pour la performance ? Oui mais pas que

Selon des tests effectués, le rasage des jambes aurait un effet sur les performances du cycliste. Si le chiffre paraît énorme, le différentiel avancé par certains spécialistes serait ainsi, sur 40 kilomètres, de près de 20 secondes. Un avantage, certes, mais qui ne semblent intéressant que pour les coureurs qui trustent le haut du classement.

Pourquoi les cyclistes s'épilent-ils les jambes ?

En revanche, pour le reste du peloton, le gain de performance en vaut-il l’achat de mousse à raser ? Eh bien oui, mais pour des raisons différentes. On peut en citer deux principales :

Eviter une blessure plus douloureuse

Lorsqu’on fait une chute, une éruption cutanée est beaucoup plus douloureuse (et difficile à guérir) si la peau est velue. C’est pourquoi de nombreux cyclistes préfèrent se raser les jambes et les bras : avant tout pour faciliter la guérison et minimiser la douleur lors des soins.

Faciliter les soins

L’épilation facilite les massages et tout autre soin primordial à la récupération après un effort. Cela les rend également plus efficaces. De plus, il est plus facile de détecter et de traiter les petites coupures, les ecchymoses et autres blessures.

Voilà pour les cyclistes. Mais qu’en est-il des autres sportifs masculins adeptes de l’épilation du corps ?

Natation, course à pieds… Des raisons différentes de se raser

Les torses, jambes et parfois le crâne imberbes chez les hommes en natation s’expliquent de manière très simple : la pénétration dans l’eau. En effet, les poils peuvent freiner l’hydrodynamisme. Or, dans ce sport, le moindre centième de seconde est primordial. Et puis soyons francs, l’esthétisme joue également.

En ce qui concerne les coureurs, se raser les mollets, notamment, revêt plusieurs avantages. Dans le cas de la présence d’un strapping, par exemple, il vaut mieux avoir les jambes nues, surtout au moment de le retirer. Pour les soins, c’est la même chose : avoir les jambes rasées évitent que les patchs et aimants collent aux poils.

Enfin, pour les adeptes des long trails, le rasage est bien évidemment une question d’hygiène. En effet, il est beaucoup plus simple de retirer la boue séchée de ses jambes quand elle n’est pas prise dans un buisson de poils.

Alors, si vous souhaitez, vous aussi, démarrer une carrière de sportif de haut niveau, ou si vous voulez allier sport et style, vous avez sans doute tout intérêt à faire ami-ami avec le rasoir !