La Rédac' Masculin
Il y a 1 semaine

Bronzage : tout ce qu’il faut savoir pour profiter du soleil !

Bel été rime avec peau bien bronzée. Alors, une fois que vous aurez choisi le look que vous arborerez à la plage et le maillot de bain que vous porterez sur le sable, vous n’aurez plus qu’à vous soucier de votre hâle.

Comment bronzer vite et bien ? Comment avoir un joli teint en évitant les coups de soleil ? Quels produits peuvent aider à avoir un beau bronzage et à protéger sa peau ?

Toutes les questions que vous pouvez vous poser au sujet de votre bronzage trouveront une réponse dans cet article !

Comprendre les mécanismes du bronzage

Pour bien bronzer, le plus simple est avant tout de comprendre comment ça marche. Et surtout pourquoi on bronze en été. Ainsi, messieurs, vous serez peut-être surpris d’apprendre que le bronzage est avant tout une arme de défense du corps : sous l’action d’un rayonnement ultraviolet, les parties de la peau s’assombrissent.

Les cellules de la couche superficielle de la peau se multiplient afin de la renforcer et de la rendre plus résistante au rayonnement. C’est la production de mélanine liée à ce processus qui a pour effet de faire bronzer la peau.

Tous les hommes ne sont pas égaux face au bronzage

Mais justement, la surexposition du soleil sur la peau, peut avoir pour conséquence largement plus que de simples coups de soleil. En effet, la peau ne filtre que 90% des UV et un épiderme mal préparé peut vieillir prématurément (et donc se rider), mais surtout voir se développer des tumeurs de type mélanomes.

Chaque homme dispose d’un “capital soleil” qui lui est propre et certains types humains (les blonds, les roux) sont plus sensibles au soleil que d’autres. De même, les enfants en bas-âge et personnes âgées sont moins protégés contre les effets des UV.

L’orgueil typiquement masculin d’une belle peau hâlée ne doit pas vous conduire à sacrifier votre santé au bronzage. En résumé, bronzer, c’est bien, mais pensez à vous protéger et à éviter le soleil de début d’après-midi.

Ce qu’il faut savoir avant de prendre le soleil

On ne s’improvise pas bronzeur. Et pour bénéficier d’un hâle envié, quelques précautions sont nécessaires (on y reviendra tout au long de cet article).

L’exposition progressive au soleil, nanti d’une crème protectrice efficace, demeure l’un des meilleurs moyens pour se bâtir un bronzage sans danger et susceptible de durer. Vous pouvez également, pour éviter tout coup de soleil, choisir des moments de la journée où le soleil tape moins fort : la tranche horaire 12h/16h est, en Occident, la plus “dangereuse” pour la peau ; mieux vaut s’exposer avant ou après.

Et l’indice UV dans tout ça ?

Si l’on se réfère à la définition de Wikipedia, l’indice UV (autrement appelé index UV) est une échelle de mesure de l’intensité du rayonnement UV du soleil, et du risque qu’il représente pour la santé. Celui-ci prend en compte le type de votre peau (différent de celui du visage) et donne le temps qu’il faudra pour “attraper un coup de soleil”.

Comme pour les prévisions météorologiques, on trouve chaque jour une carte établie par Sécurité Solaire – Météo France qui nous indique l’indice UV des prochaines heures.

Indice UV + phototype : le duo gagnant pour mieux bronzer

Une fois que vous connaissez ce chiffre, il vous faut déterminer votre type de peau (ainsi que votre phototype qui “permet de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire”) pour savoir comment vous protéger du soleil et mieux bronzer lors de votre prochaine session plage.

  • Peaux sensibles (phototypes 1 et 2) : vous avez la peau claire ou très claire, avec ou sans tâches de rousseur, vous êtes blond ou roux et avez tendance à devenir “rouge écrevisse”. Globalement, évitez de trop vous exposer au soleil. Et sinon, on vous recommande de porter un chapeau, un tee-shirt ou une chemise et d’opter pour une protection solaire supérieure à 30 voire de l’écran total.
  • Peaux normales (phototype 3) : vous avez les cheveux blonds ou châtain, les yeux clairs, vous bronzez facilement mais prenez parfois des coups de soleil. Evitez de passer de trop longues heures au soleil, surtout dès les premières expositions. Optez pour une protection solaire supérieure à 15.
  • Peaux mates, foncées ou noires (phototypes 4, 5 et 6) : ne croyez pas que les peaux foncées ou noires ne prennent pas de coups de soleil, c’est faux ! Même si vous avez moins de risques que les autres, on vous recommande une exposition progressive et une protection solaire supérieure à 15.

Le soleil est-il vraiment dangereux pour la santé ?

On entend souvent que le fait de rester trop longtemps au soleil pour bronzer est mauvais pour la santé (et notamment pour la peau). Mais est-ce une idée reçue ou une vérité scientifique ?

Une étude bouleverse les certitudes établies

Des chercheurs de l’université de Copenhague ont analysé des données provenant de 4,4 millions de Danois (soit l’ensemble de la population du pays), sur une durée de 23 ans, comprenant 130 000 personnes atteintes de cancer de la peau (sans mélanome) toutes âgées de plus de 40 ans.

D’après cette étude parue dans la version en ligne de l’International Journal of Epidemiology, il apparaît que les personnes chez lesquelles on avait diagnostiqué un cancer de la peau avaient un risque moindre (de 4%) de faire une crise cardiaque. Et étaient aussi moins susceptibles (à 48%) de mourir de n’importe quel type de maladie.

“Notre étude montre que le diagnostic d’un cancer de la peau était associé à moins d’infarctus du myocarde, moins de fractures de la hanche chez les personnes de moins de 90 ans et moins de mort résultant de n’importe quelle cause, par rapport au reste de la population”, ont commenté les scientifiques.

Mais comment expliquer ces bienfaits? Même si les explications ne sont pas transparentes, les chercheurs évoquent les effets positifs sur la santé de la vitamine D résultant de l’exposition au soleil, mais aussi les effets d’un style de vie plus sain, plus axé sur le plein air.

Des bienfaits pour le coeur, pas pour la peau

Toutefois, si le fait de bronzer au soleil pourrait réduire les risques de crise cardiaque, il reste néfaste pour la peau. Et à ce stade, les spécialistes sont unanimes, à l’image du Dr. Claire Knight, qui expliquait ainsi les conséquences d’une surexposition au soleil dans le Daily Mail britannique : “Une surexposition aux rayons UV du soleil ou des cabines de bronzage est la cause principale du cancer de la peau. Certes, nous avons tous besoin de soleil dans notre vie pour créer de la vitamine D, qui est nécessaire à la santé osseuse. Mais la clé est de profiter du soleil en toute sécurité et d’éviter les coups de soleil.”

Quels produits choisir pour bronzer plus vite ?

Les produits pré-bronzage, laits, crèmes, ou même gélules et compléments alimentaires sont très répandus ; il convient cependant de ne pas oublier qu’il existe des lignes solaires spéciales pour homme, histoire de n’être pas toujours réduit à piquer la crème de madame.

Prendre soin de sa peau avant…

Pour un bronzage réussi à coup sûr, il faut préparer sa peau au soleil. Et cela commence dès le printemps, voire l’hiver ! Depuis plusieurs années maintenant, Mencorner mise sur les bienfaits du thé avec son soin bronzant O2T, une crème idéale pour le visage qui garantit un effet naturel et une hydratation maximum.

Pour le corps, optez plutôt pour le Booster Bronzant de chez Clarins, très sympa à utiliser et qui permet d’obtenir un résultat naturel.

…pendant…

Une fois préparée, la peau peut s’exhiber au soleil. Pour autant, pas question de se faire dorer la pilule sans une bonne protection. Si vous souhaitez obtenir un beau hâle et ne pas ressembler à une écrevisse, il est indispensable d’utiliser une crème solaire. Comme évoqué plus haut, fiez-vous à votre phototype pour choisir la bonne protection. A côté des marques classiques comme Nivea Sun ou Garnier, on a un petit faible pour l’huile solaire d’Hawaiian Tropic et son agréable parfum vanillé !

…et après le soleil !

Enfin, après quelques heures passées à la plage, mettez tout en oeuvre pour garder votre teint mat le plus longtemps possible sans faire souffrir votre peau. Les soins “post-soleil” ne manquent pas au rayon homme, et la marque Biotherm reste une référence en la matière. Sa crème nacrée hydratante qui apaise tout en luttant contre le vieillissement de la peau.

Faut-il utiliser du monoi ou de la graisse à traire pour bronzer ?

Le monoï comme la graisse à traire sont de plus en plus présent sur les plages. Si ces graisses et huiles ont un véritable effet accélérateur de bronzage, elles ne protègent pas du tout la peau des rayons ultra-violets.

Ces produits sont donc à réserver aux peaux déjà bronzées ou, pour l’huile de monoï, à un usage après-solaire. Bref, avant d’aller à la plage, un petit rappel s’impose.

La graisse à traire : pour l’hydratation ou… pour les vaches

La graisse à traire est une pâte très liquide au soleil. Plus grasse que l’huile, elle permet d’accélérer le bronzage, grâce à un effet “friture”. Les rayons UV pénètrent ainsi plus vite dans la peau.

A l’origine, la graisse à traire est utilisée, comme son nom l’indique, pour… traire les vaches. Elle protège les pis contre les gerçures, le froid, l’eau… Les nageurs l’utilisent aussi pour se protéger du froid.

Comme l’huile de monoï, elle est protectrice et apaisante mais n’a aucun effet contre les UV du soleil.

Des accélérateurs de bronzage qui ne protègent pas du soleil

Le soleil et la graisse, c’est comme une loupe sous le soleil. Ceci explique donc pourquoi l’huile de monoï aussi bien que la graisse à traire vont accélérer le bronzage.

Mais ces corps gras ne sont pas adaptés pour protéger la peau des UV. D’ailleurs, méfiez-vous : certaines graisses à traire ou huiles de monoï sont vendues avec un indice de protection. Or, c’est incompatible. Pour réduire les risques d’attraper un coup de soleil, la meilleure solution reste donc d’utiliser une crème solaire avec un indice de protection adapté.

De plus, la graisse à traire a tendance à boucher les pores et à favoriser l’apparition de boutons. Alors, attention à ne pas en abuser ! Pour ce qui est de l’huile de monoï, sachez qu’elle est encore plus agréable après l’exposition au soleil. Etalée sur une peau encore humide, à la sortie de la douche, elle va apaiser et nourrir l’épiderme tout en dégageant un agréable parfum !

Comment prolonger son bronzage après l’été ?

Parmi les “inquiétudes” les plus fréquentes des hommes à la fin de l’été, celle de voir son bronzage disparaître est l’une des plus fréquentes. Mais là encore, des solutions existent ! Conserver son joli teint bronzé, c’est aussi prendre soin de sa peau, de son corps, et prolonger un peu ce doux air de vacances. 

Gommer et hydrater

Non messieurs, le gommage ne va pas enlever votre bronzage, au contraire ! Il va éliminer toutes les cellules mortes responsables de la desquamation et activer le renouvellement cellulaire. Résultat : une peau lisse, douce, prête à se gorger de produits frais hydratants. A faire 1 fois par semaine sur le corps et le visage.

L’autre solution pour prolonger son bronzage se résume en un seul mot : l’HY-DRA-TA-TION. Votre peau a été malmenée tout l’été par le sel, le chlore, le soleil et le vent, et sans hydratation, vous pouvez dire adieu à votre teint caramel.

Dès que vous sortez de la douche, ayez le réflexe le réflexe hydratation : choisissez un produit frais, non gras, conçu pour les hommes, qui permettra à votre peau de se désaltérer et de conserver sa jolie couleur. Et pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et plonger dans un bain aux huiles essentielles d’argan par exemple ? Avec votre douce, c’est encore mieux…

Tricher avec la couleur des vêtements

Vous pouvez user d’autres artifices pour que votre bronzage ne se fasse pas la malle trop vite. Portez des couleurs claires, du blanc avant tout, pour faire contraste avec votre hâle, ambiance Eddie Barclay assurée !

Et puis, malgré tous ces efforts, faites-vous une raison : votre bronzage va s’atténuer petit à petit. Si vous avez l’occasion, continuez de prendre rendez-vous avec votre ami le soleil : en terrasse autour d’un verre, en week-end à la campagne ou à la mer… L’été indien, vous connaissez ?

La question bonus : comment bronzer sans soleil ?

Même quand il n’y a pas/plus de soleil, on peut exhiber un teint hâlé de façon (presque) naturelle. Vous pouvez bien sûr opter pour des séances d’UV auxquelles des gélules alimentaires peuvent servir de complément.

Enfin, si vous êtes réticent à faire bronzette sur la plage (ou si vous n’avez pas la chance de partir en vacances), vous pouvez vous tourner vers les cosmétiques pour homme. Des marques de renom comme Shiseido et Clinique for Men proposent ainsi des soins hydratants autobronzants très efficaces. Sur Masculin, on vous a aussi parlé de la crème bronzante C2T de MenCorner, qui vous permettra de garder un teint hâlé en toutes saisons sans risquer le coup de chaud et en se passant des cabines UV.

Vous le voyez, les solutions ne manquent pas pour bronzer vite et bien quand on est un homme !