Arnaud
Il y a 5 mois

Hygiène corporelle : les hommes à la traîne !

Une enquête Ifop a mis au clair une étude sur notre relation à l’hygiène corporelle. Et il semblerait que les rumeurs entendues quand on est à l’étranger s’avèrent réalistes : en 2020, le Français ne serait pas si glamour que ça en matière de propreté corporelle et domestique.

1951-2020 : comment ont évolué les Français en matière d’hygiène ?

En 1951, Françoise Giroud, alors dirigeante du magazine Elle, décidait de publier une enquête sur la propreté corporelle des Français. Cette enquête fit alors scandale en mettant en évidence les conditions déplorables de notre rapport à l’hygiène personnelle.

Certes, à cette époque, les conditions n’étaient pas celles d’aujourd’hui. On manquait cruellement d’un accès au confort sanitaire — 10 % possédaient une salle de bain alors que nous sommes 98 % en 2020, 51 % avaient l’eau chaude — mais les choses ont-elles réellement changé en 2020 ?

Le cliché hollywoodien du Français représenté par Pépé le Putois est-il si vrai ? Dans un contexte où le Coronavirus Covid-19 invite à appliquer des règles d’hygiène de base comme le lavage de mains, qu’en est-il de nos habitudes en matière de propreté ?

Une toilette loin d’être quotidienne

D’après la nouvelle enquête de l’Ifop, environ 3 Français sur 4 effectueraient leur toilette complète chaque jour. Concrètement, ce serait 71 % des hommes qui se laveraient quotidiennement contre 81 % des femmes.

C’est aussi une pratique qui se retrouve chez les personnes isolées sur le plan géographique (59 %), sur le plan professionnel (60 % au chômage) et sur le plan social (60 % des femmes qui ne reçoivent personne chez elles).

Le sondage démontre clairement que nos comportements en matière d’hygiène corporelle évoluent. Chez les femmes, la proportion de celles qui se lavaient intégralement chaque jour était de 52 % en 1951, puis est passée à 74 % en 1986 pour atteindre les 81 % en 2020.

Chez les hommes, l’absence de toilette quotidienne est plus marquée, affectant surtout les seniors qui ont été éduqués dans les années 50. Dans les faits, 57 % des hommes de plus 65 ans se lavent entièrement chaque jour.

Lavage des mains : un geste primordial

Si l’on va plus loin, l’Ifop nous apprend que les hommes sont tout juste 68 % à se laver systématiquement les mains après leur passage aux WC et les femmes atteignent les 75 %.

En ce qui concerne les transports en commun, 31 % des Français et 42 % des Françaises se lavent les mains après les avoir empruntés ou après s’être mouchés.

L’étude démontre, une fois encore, que les hommes respectent moins les règles d’hygiène que les femmes.

À l’heure du Coronavirus, on se rend compte que le lavage des mains est loin d’être une pratique courante et automatique. C’est pourtant un geste simple et rapide, non ?

Changement de sous-vêtements : ce n’est pas tous les jours !?

Là encore, selon le sexe et l’âge, la question du comportement d’hygiène corporelle se retrouve quand il s’agit de changer nos sous-vêtements.

Si 94 % des femmes changent de culotte tous les jours, les hommes sont à peine 73 % à changer de caleçon ou de slip.

C’est une fois de plus les seniors (65 ans et plus) qui sont à peine 50 % à changer leur sous-vêtement quotidiennement, ce taux augmentant à 56 % chez les hommes dépourvus de machine à laver. Ceci s’explique par une éducation où le changement de sous-vêtement, la douche et la toilette régulière étaient moins soutenus qu’aujourd’hui.

Finalement, il semble, d’après ce sondage Ifop de 2020, qu’une partie des seniors conserve les mêmes pratiques hygiéniques que celles qu’ils ont connues dans leur enfance. Mais il n’est jamais trop tard pour changer ses (mauvaises) habitudes !

Que retenir de cette enquête sur notre relation à la propreté personnelle ?

Cette enquête démontre que les préjugés concernant le manque d’hygiène corporelle des Français ne sont pas toujours un mythe. Même si les choses ont énormément changé en 70 ans, il reste toutefois une proportion de la population qui fait perdurer ce cliché, notamment chez les hommes les plus âgés.

Alors, messieurs, il est temps de se réveiller ! Pour la plupart, nous avons la chance de pouvoir bénéficier de tout le confort sanitaire nécessaire. Douche quotidienne, hygiène intime : faites donc un effort sur la propreté !

Arnaud

Quand je ne suis pas auteur, je revêts ma cape de concepteur-rédacteur. Curieux et passionné, je garde un œil ouvert sur les nouveautés. Suivez-moi sur Masculin.com au détour des actus du moment !