Tokyo by Kenzo

Un nouveau parfum urbain pour homme

Une histoire de ville…
La nuit à Tokyo, on y voit mieux qu'en plein jour. Les visages se dessinent, pâles et tout sourire, coiffés de bonnets rouges ou grimés de paillettes multicolores sous des masques blancs. Les néons clignotent, et renvoient l'image frénétique d'une ville refusant la nuit qui tombe. Qui ne tombe pas, finalement. Car la nuit noire fuit Tokyo.

Ici, le tout électrique fait roi.
Il éblouit sans merci les rues et les recoins, les allées maudites où s'enfilent des restaurants à fumée, yakitori et udon, débouchant sur les grandes avenues de Shinjuku ou Shibuya. Tout le monde court, ou rit. Parce qu'on rit à Tokyo, d'un rire courtois, humain et délicat, qui vous donne l'envie de donner en retour.

Plus loin, de grands arbres centenaires, bonzaïs rebellés contre l'idée de rester petit, projettent des ombres magnifiques caressant les trottoirs où fusent des esprits jeunes, des jambes sans fin, des énergies palpitantes.

Une nature sereine, dans une ville folle et poétique. Tokyo par Kenzo. Tokyo ressenti par un occidental shooté au décalage horaire, heureux de se perdre dans une ville sans dimensions, sauf humaine….pour un nouveau parfum pour homme

La fragrance
Du jaune fusant : essence de gingembre, de citron, de pamplemousse
Du vert lumineux : essence de shiso, absolu de maté, accord thé vert
Du rouge vibrant : essence de baies roses, accord orange amère
Du sombre profond : essence de bois de gaiac, cèdre, essence de girofle et muscade

Le flacon
Building et bambou, urbain et végétal, forme organique et pure griffée d'éclats colorés, traces nerveuses qui disent les lumières cinglantes de la nuit tokyoïte. Jeu de couleurs saturées sur un fond dense, imaginé par un habitant de Tokyo : le designer japonais Kashiwa Sato.


L'étui
L'énergie hors-norme de la capitale japonaise, son attachant contraste entre architecture et nature. L'arbre et la ville se mêlent en une surimpression étonnante, masculine et survoltée, également conçue par Kashiwa Sato.

images en pagaille… images en mouvement
Un homme, occidental, est perdu dans la nuit de Tokyo. Il semble chercher, observer, le défilé des sensations de la nuit qui virevolte : néons clignotants aux enseignes magiques, feuilles d'arbres qui vibrent et captent la lumière, jambes de femme en mouvement ou s'arrêtant à un feu, visages pressés, souriants, typés, silhouettes vêtues d'habits scintillants, tout un monde en vie, et déroutant. Et sons qui s'emmêlent, bruits de la cité, cœurs qui battent et ponctuent le brouhaha. La caméra est incertaine, brouillonne, ne sachant où se poser, ne cherchant finalement pas à se poser : reflet de l'énergie bouillonnante, floue, qui règne dans la ville. L'homme ne trouve rien, malgré les échanges qui s'opèrent, regards de femmes, têtes qui se tournent, pas qui s'accélèrent. Le voilà dans un parc : au cœur de Shinjuku, on le voit danser, sur une musique, électronique, de Broadcast – the future Crayon, comme un « fou » heureux, atteint par le bonheur d'être saoulé par les vibrations de la ville.

images en superposition
Une joyeuse surimpression de huit images « volées » dans les rues de Tokyo raconte l'énergie et la sensualité, les néons et le tumulte, la présence d'un homme mi-rêveur mi-volontaire, au milieu du chaos coloré de la nuit japonaise.

Gamme TOKYO BY KENZO
Eau de toilette (en spray) 30 ml, 50 ml et 100 ml
Prix indicatif : 43 € le flacon de 50 ml

Partager
Tags: kenzo