Parfums Goutal Paris : se souvenir des belles choses

La maison Goutal Paris ne se contente pas de créer des parfums, elle raconte des histoires. D’ailleurs, elle se présente comme « conteur de parfums depuis 1981 ». De la France à l’Egypte en passant par l’Italie, nous avons eu le plaisir de découvrir 3 contes aux senteurs enivrantes : Ninfeo Mio, Sables et Ambre Fétiche.

Des parfums ? Non, des souvenirs parfumés !

Décidément, le métier de parfumeur se conjugue à merveille au féminin ! Quelques jours après un long entretien avec Alexandra Carlin, ce sont les créations d’une autre grande dame de la parfumerie que j’ai pu découvrir : Annick Goutal.

Sa passion pour le parfum est née en 1979, du côté de Grasse. Un métier qui lui était tout sauf prédestiné, elle qui avait un talent inné pour le piano et qui a commencé sa carrière en tant que mannequin. Mais finalement, c’est bien le parfum qui lui permettra de laisser parler sa créativité et « son don pour la composition ».

L’ancienne pianiste prodige remplace les notes de musique par les notes de parfums et créé sa première fragrance en 1981. Coup d’essai, coup de maître, l’Eau d’Hadrien s’imposant rapidement comme un classique du genre, « l’icone » de la maison Goutal Paris. Mais plus qu’un simple parfum unisexe mêlant habilement les agrumes, le cyprès, la baie de genièvre et le basilic, l’Eau d’Hadrien raconte une histoire. Celle, tragique, de l’amour perdu de l’ancien empereur romain. Celle que relatait aussi Marguerite Yourcenar dans son roman Les Mémoires d’Hadrien.

Voici donc plus de 3 décennies que la maison Goutal, désormais menée par Camille (après le décès de sa maman en 1999), crée certes des parfums mais qu’elle met surtout en scène (et en flacon) des histoires romantiques, poétiques, entêtantes.

Eau de parfum Eau d’Hadrien : 77€ chez Sephora
Eau de parfum Eau d'Hadrien Goutal Paris

3 « histoires » Goutal Paris à découvrir

La « bibliothèque olfactive » de la maison Goutal Paris comporte déjà un certain nombre de chapitres. Mais en cet été 2021, ce sont 3 histoires distinctes qui nous ont été racontées ; 3 parfums que nous allons essayer de vous faire découvrir ici…

Sables, comme un parfum de nos plus belles vacances

Il y a de la nostalgie dans ce parfum. Mais aussi et surtout de beaux souvenirs, comme souvent chez Goutal. Cette fragrance est un magnifique témoignage d’Annick Goutal, qui se rappelle ici des vacances passées en Corse avec son mari : « Je suis au bord de la mer, je fais une sieste. Il y a de l’immortelle sauvage dans le sable. Le soleil est de plomb, ça sent le chaud, l’iode, la résine de pin. »

Fermez simplement les yeux, sentez le parfum Sables, et vous y êtes. A l’instar de la collection Replica de la Maison Margiela, cette eau de parfum nous transporte littéralement « ailleurs ». C’est sans doute la plus belle incarnation de ce que peut être un « souvenir parfumé ».

Eau de parfum Sables : 157€ chez Sephora

Ninfeo Mio, l’autre voyage en Italie

Si, contrairement aux deux autres fragrances présentées ici, Ninfeo Mio est une eau de toilette, elle n’a pas à rougir face à ses deux grandes soeurs. On sait que les « parfums italiens » ou, du moins, inspirée par la Botte, ont la cote : les notes d’agrumes y sont souvent représentées, comme chez Acqua di Parma ou Armani.

Mais plutôt que la riviera ou le bord de mer, Camille Goutal et Isabelle Doyen nous font visiter le jardin de Ninfa, au sud-est de Rome. Un lieu présenté par le New York Times comme « l’un des des plus beaux et romantiques jardins du monde ». Si les agrumes sont aussi au rendez-vous, ils sont accompagnés d’une surprenante figue verte, de galbanum et de lavande. Un savant mélange qui rend ce parfum au moins aussi romantique que le jardin qu’il incarne.

Eau de toilette Ninfeo Mio : 129€ chez Nocibé
Eau de toilette Ninfeo Mio Goutal Paris

Ambre Fétiche, l’Orient clivant

On avait évoqué ce sujet avec Marc-Antoine Barrois pour son parfum B683 : les parfums de niche sont souvent clivants. On les aime ou on les déteste. C’est typiquement le cas avec cet Ambre Fétiche.

Après la France et l’Italie, Camille Goutal nous emmène cette fois au coeur de l’Egypte, nous plongeant dans l’atmosphère des marchés orientaux, pour cette fragrance également créée avec Isabelle Doyen. On retrouve logiquement des notes d’épices et de cuir, mais aussi un envoûtant accord de vanille et de benjoin. Le fond est plus boisé, accompagné de patchouli, et renforce le caractère prononcé de ce parfum.

Clairement, Ambre Fétiche ne plaira pas à tout le monde, mais si vous cherchez une fragrance addictive qui vous distingue des autres hommes, ce devrait être un excellent choix !

Ambre Fétiche : 155€ chez Nocibé
Eau de parfum Ambre Fétiche de Camille Goutal

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !