5 parfums pour homme inspirés du Japon

Des parfums pour homme inspirés du Japon

Les créateurs de parfum puisent souvent leur inspiration dans les voyages. Une façon pour eux d’instiller une touche d’exotisme, de fleurs et/ou d’épices dans leurs fragrances. Si l’Italie, le Maghreb et le Moyen-Orient sont souvent cités parmi ces sources d’inspiration, l’Asie a aussi beaucoup à nous offrir. Et notamment le Japon. Voici donc 5 fragrances à découvrir en provenance plus ou moins directe de l’archipel nippon.

Kyoto par Diptyque Paris

Après le Maghreb pour Velvet Tonka de BDK Paris, le parfumeur Alexandra Carlin nous fait donc voyager au Japon pour cette nouvelle fragrance en édition limitée, créée à l’occasion des 60 ans de Diptyque Paris.

Sobrement baptisée Kyoto, cette eau de toilette s’inspire des codes de l’ikebana, un art traditionnel nippon qui vise à mettre en valeur le vase aussi bien que les tiges, les feuilles, les branches et, bien sûr, la fleur elle-même ! Très fleurie en tête (grâce à une envoûtante rose), elle montre ensuite un autre visage, entre encens et vétiver.

Et quel plus bel hommage à la culture japonaise que de nicher le flacon de ce parfum au coeur d’un tissu imprimé, selon la technique du Furoshiki.

Kyoto de Diptyque Paris

Incense Kyoto – Series 3 de Comme des Garçons

Kyoto semble décidément inspirer les parfumeurs, puisque c’est encore l’ancienne capitale impériale du Japon qui a donné son nom à cette création de la marque Comme des Garçons.

Bertrand Duchaufour met brillamment en scène (ou plutôt en flacon) « le souvenir d’un voyage spirituel dans les temples de Kyoto« . Cela se traduit par un parfum boisé, où le café et le cyprès côtoient le cèdre, le teck et l’immortelle, emportés par un sillage d’ambre, d’encens, de patchouli et de vétiver. Fermez les yeux, méditez, vous y êtes déjà !

Incense Kyoto de Comme des Garçons

Sakura dans la Collection Privée Dior

Si l’on trouve aussi une référence baptisée Sakura chez Acqua di Parma, c’est bien celle de Dior qui a retenu notre attention ici. Créé par François Demachy pour la Collection Privée Dior, il célèbre la fleur de cerisier du Japon (sakura en japonais).

N’allez pas croire que sa couleur rose et ses notes florales en font une fragrance exclusivement féminine. Elle plaît aussi beaucoup aux hommes, d’autant que des touches d’amande viennent équilibrer l’ensemble. Le résultat est poétique, délicat et étonnamment contrasté. A l’image de la culture nippone, finalement !

Sakura de Christian Dior

Tokyo Bloom de The Different Company

On reste à la période de la floraison des cerisiers japonais avec cette nouvelle fragrance de The Different Company (dont on vous a déjà parlé dans notre article sur les meilleurs parfums de niche).

Conçu lui aussi comme une balade dans un jardin, un hommage à cette « cinquième saison japonaise », Tokyo Bloom ne ressemble en rien au Sakura de la maison Dior. D’abord parce que le jus arbore une teinte verte éclatante. Ensuite parce que ce parfum fait la part belle aux feuilles de basilic et pissenlit, laissant penser à de l’herbe fraîchement coupée.

Ce sont ensuite le jasmin étoilé et le cyclament qui font battre le coeur de la fragrance, soulignée au final par une pointe de vétiver. C’est beau, poétique, délicat et étonnamment contrasté. Oui, on l’a déjà dit, mais c’est tout aussi vrai ici !

Japon Noir de Tom Ford

On termine cette sélection avec une fragrance disparue ou presque (en tout cas très difficile à trouver) : Japon Noir de Tom Ford. Lancée en 2007, cette eau de parfum faisait partie des 12 créations de la collection Private Blend.

Conçue comme un « laboratoire de parfums » et donnant parfois lieu à des jus très originaux, celle-ci s’adresse aux hommes autant qu’aux femmes. C’est précisément le cas de ce Japon Noir, qui associait patchouli et , avant des effluves de jasmin, vétiver, cuir et ambre. A défaut de pouvoir l’acheter en parfumerie, il nous laisse encore aujourd’hui d’excellents souvenirs !

Notons enfin que Tom Ford a aussi partager son goût du Japon dans un autre parfum luxueux, Plum Japonais… lui aussi porté disparu !

Japon Noir de Tom Ford

Outre ces fragrances, le Japon a aussi permis à de nombreux créateurs de talent d’arriver jusqu’à nous. Au rayon parfumerie, cela se traduit par des références comme l’Eau d’Issey de Miyake à Kenzo Homme… Bref, si l’on dit souvent que les Japonais ne se parfument pas ou presque, on voit que le pays du soleil levant a tout de même beaucoup à nous apprendre d’un point de vue olfactif !

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !