Coiffure : tendances automne-hiver 2012-2013

Séduction rime avec cheveux longs

Qu’on se le dise, les cheveux rasés semblent avoir définitivement fait leur temps ! L’hiver prochain, la coiffure homme va encore se décliner sur le (ou la) mode du cheveu qui tient chaud : on coupe mais pas trop sur les côtés, on joue avec les volumes sur le dessus de la tête et on ne dégage pas la nuque.

Look un peu vintage chez Jean-Louis David, avec l’épaisseur gardée sur le dessus, soit pour coiffer les cheveux en arrière, soit pour carrément les ramener en mèches sur le côté. Attention les yeux ! JLD joue l’asymétrie et conserve dans tous les cas ces petites pattes qui font toute la différence.

 

Là encore, le volume est conservé sur le dessus. Les cheveux sont alors balayés vers l’arrière, d’un côté ou de l’autre. Une coupe Franck Provost peut aussi se faire plus sage, avec moins de longueurs et des cheveux mieux rangés, mais toujours dans un mouvement vers l’arrière qui dégage et éclaire le visage.

Les salons Fabio Salsa vont encore jouer l’élégance. Visage dégagé, cheveux coupés sur les côtés, les longueurs sont irrégulières sur le dessus de la tête et le coiffage se fait aux doigts. Fabio Salsa conserve la coupe en piquetage : pourquoi changer une formule qui gagne ?

Le coiffé-décoiffé de l’été laisse la place à une coupe très classe, dégradée, avec des cheveux ramenés en arrière, mais sagement ordonnés dans un joli mouvement d’ondulation. L’oreille est en partie couverte et la nuque n’est pas dégagée.

Dans un mouvement inverse, Coiff & Co joue la différence avec un volume gardé non seulement sur le dessus mais aussi sur les côtés. Les cheveux sont ramenés vers l’avant, avec une mèche effilée. La coupe est dégradée, ce qui évite l’effet casque (ouf !).

La tendance vintage se retrouve chez Saint-Algue, avec les cheveux ramenés vers l’arrière sur les côtés et une coupe dégradée au-dessus. C’est un peu le « rebelle stylé », avec des volumes qui se retrouvent dans une mèche latérale.  

Partager