Coiffure Homme Hiver 2008-2009

Cheveux courts ou bouclés : à vous de choisir !

Pour cet automne-hiver 2008-2009, la tendance reste au court avec les côtés et la nuque bien dégagés. Seul Jean Louis David se démarque en misant sur les longueurs et les boucles.

La tendance : une même coupe permettant des coiffures différentes. Que l'on opte pour la version cheveux courts ou la version cheveux longs, le credo est le même : s'adapter aux circonstances et éviter la monotonie. « L'homme s'habille différemment selon les évènements de la journée. Il est normal que sa coiffure évolue aussi », explique Jean-Claude Ruiz, responsable de la franchise Jean Louis David à Lyon. Résultat : l'homme, soucieux de son apparence, change de coiffure comme de chemise !

Découvrez les collections automne-hiver proposées par nos différents coiffeurs.

On ne change pas un style qui gagne. En effet, Coiff&Co reste sur la tendance coiffure de l'été 2008 et favorise une seule coupe de cheveux pour plusieurs looks. La base ? Une coupe très courte sur les côtés et la nuque. On laisse des longueurs sur la partie supérieure pour pouvoir travailler la matière. Premier style : les longueurs sont lissées vers l'avant et soutenues par un spray coiffant pour maintenir le mouvement. Deuxième style : la version classe, les longueurs sont coiffées vers l'arrière et maintenues par une cire pour un effet cranté légèrement rétro. Troisième style : la version « disjonction », les longueurs sont coiffées en hauteur, style new wave, à l'aide d'une cire mat.

L’esprit folk des sixties et la tendance Pop Art sont à l’honneur cet automne. Effets de matières et formes géométriques sont les deux mots d’ordre de cette collection. La coupe ? Un court préservant des longueurs sur le dessus de la tête. Fabio Salsa joue sur le contraste entre un vrai court classique sur la nuque et des mèches plus longues très dégradées sur le dessus de la tête. Pour le coiffage, on opte pour un coiffé-décoiffé soutenu par de la cire.

La tendance ? Un effet déstructuré en piquetage profond. Les longueurs sont conservées sur le dessus de la tête. La nuque et les côté sont dégradés entre les doigts. Avec Franck Provost, l'homme fait ressortir son côté épicé. Il arbore une coupe d'un style vrai faux négligé. Avec une cire extra-forte, une crête est modelée, offrant un look à l'esprit chic et rebelle.

Le coiffeur des Miss France a concocté une coupe idéale quelle que soit la forme de votre visage (rectangulaire, carré, ovale, triangle pointe en bas). La base est simple : les cheveux sont coupés très courts sur les côtés et la nuque. Des longueurs sont conservées sur le devant. Le coiffage se fait aux doigts avec un gel qui donne un effet mouillé.

Entre ombre et lumière. Chez Saint-Karl, le ton est donné. Les coiffures ont un esprit punchy pour un look libre et tendance. Avec Saint-Karl, l'homme est chic et sobre. Il affiche des allures de serial dandy. Sa coupe de cheveux se fait tantôt sage, tantôt rebelle selon son envie, ses humeurs. La base ? La coupe est dégradée piquetée sur les côtés et la nuque. On garde des longueurs sur le dessus de la tête pour pouvoir sculpter la matière. Premier style : version « very rocker », le style est audacieux, le coiffage se fait tout en volume sur le dessus. Pour les finitions, on utilise un spray coiffant qui va dynamiser la coiffure et fixer la mèche en arrière. Second style : version « very smart », les longueurs sont gominées et coiffées en arrière. Le front est dégagé et les yeux mis en valeur. Effet séduction garanti.

Entre classicisme et sobriété. Là encore on mise tout sur le court. La coupe est dégradée de manière naturelle en piquetage. Le but ? Alléger la masse. On conserve quelques longueurs pour pouvoir varier les effets. Le coiffage se fait aux doigts et on applique une cire matifiante pour donner tout son charme à la coupe.

Exit le court. Chez Jean Louis Davis, l'homme a les cheveux longs et bouclés. Les possibilités sont infinies et l'allure reste chic. Première version : la coupe s'effectue de manière ovalisée autour du visage. Pour le coiffage, on trace une raie sur le côté ou au milieu et on coiffe les cheveux à l'aide d'un peigne en appliquant une mousse coiffante. On laisse sécher naturellement. Seconde version : on coupe un peu plus court au niveau de la nuque et on affine au Twister pour laisser aux boucles un maximum de mouvement. On dégrade ensuite les mèches à la tondeuse du bas vers le haut afin de remonter en volume et d'obtenir un effet triangulaire. On coiffe en accentuant la symétrie.

Partager