Comment devenir un homme plus convaincant ?

Parce qu'il est toujours utile de savoir dire non

--- Le ---

Que ce soit à son employeur ou à une femme, en face à face ou au téléphone, un homme doit savoir dire non. Se montrer convaincant pour donner son opinion.

Comment devenir un homme plus convaincant ?
iStockphoto - phototechno ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Pour partager ses idées, il n'est pas toujours utile d'être le plus grand, le plus beau, le plus fort ou le plus riche (même si, bon, ça aide, on ne va pas se mentir). Non, pour faire en sorte que les autres nous écoutent, il faut être convaincant. Pour cela, il faut être capable de surmonter sa timidité, développer un certain charisme. Sur le papier, c'est simple. Mais dans les faits, comment être ou devenir un homme persuasif ?

Etre convaincant, c'est utile tout le temps

La force de conviction, c'est l'une des grandes forces des hommes (et femmes) politiques. Même si l'on sait qu'un candidat à une élection n'appliquera pas son programme, on a (parfois) envie d'y croire. On se dit que ses arguments sont cohérents, que "ça peut marcher". Bref, on lui fait confiance et on lui donne sa voix le jour J. Pourquoi ? Parce que ce candidat à su nous convaincre qu'il avait raison, qu'il prenait les bonnes décisions.

Mais cela ne se limite évidemment pas à la politique. Dans des domaines plus concrets, plus proches de nous, cela se vérifie de 1000 façons différentes. Et, à l'inverse, on repère vite ceux qui n'osent pas dire ce qu'ils pensent, ceux qui manquent de force de persuasion.
Des exemples ? Votre boss vous appelle pour venir bosser le samedi alors que c'était votre week-end de repos (et vous dites oui, évidemment). Vous dites au serveur du restaurant que le repas se passe très bien alors que votre viande est trop cuite. Les enfants de vos voisins font un bruit monstre mais vous leur dites que vous les entendez à peine et qu'ils ne vous dérangent pas.

Si vous vous êtes reconnu dans l'une de ces illustrations, c'est que vous souffrez du "syndrome du gentil garçon". Le nice guy, comme on dit là-bas. Mais dites-vous bien une bonne fois pour toutes que cette approche passive de la vie ne vous mènera nulle part. Et en tout cas pas sur la voie du succès.

Pourquoi devenir plus convaincant ?

Vous vous demandez encore à quoi tout cela va vous servir ? Pourquoi vous incite-t-on à devenir plus persuasif ?

Il semblerait qu'un homme convaincant rencontre plus de succès dans sa vie amoureuse. En tout cas, la force de persuasion est une qualité essentielle aux deux partenaires pour une vie de couple saine et stable.

Dans le même temps, puisque VOUS convaincrez les autres et que VOUS ferez ce que VOUS avez décidé, vous n'aurez plus à "avaler la pilule" et éprouverez moins de ressentiment à l'égard des autres. Et à l'inverse, vous aurez suffisamment de caractère pour ne pas faire quelque chose qui vous déplaît. En résumé, c'est 100% gagnant.

On peut aller plus loin dans le raisonnement et agrandir encore ce cercle vertueux. Puisque vous ne direz plus oui à tout, vous vous sentirez forcément plus détendu, moins stressé. Vous aurez l'impression de contrôler réellement votre vie (enfin !).

Et puis, même si l'on se répète un peu, si vous êtes détendu et épanoui, si vous ne faites pas les choses à contre-coeur, vous aurez nécessairement davantage confiance en vous. Et quelqu'un qui a confiance en soi et forcément plus convaincant. La boucle est bouclée !

Ceci étant dit, il est temps de passer aux conseils pratiques : comment en finir avec ce comportement d'enfant sage ? Comment arrêter d'être soumis et passer du statut de suiveur à celui de leader ?

Etre actif ne signifie pas être agressif

Ne plus adopter un comportement passif signifie que vous devez être actif. Que vous ne devez pas attendre l'accord des autres avant de passer à l'action. CQFD. Mais il y a une différence (de taille) entre être persuasif et être agressif. Et il ne faut surtout pas entrer dans la deuxième catégorie.

Il est indispensable de trouver un juste équilibre. Un parfait compromis entre le fait d'écouter les autres et d'imposer vos idées. Quelque chose du type "C'est vrai, vous avez raison, mais je pense que..." Ecoutez les discours des politiciens (on y revient) et vous verrez que c'est une structure de phrase qu'ils répètent très (trop) souvent.

Mais plutôt que d'être hypocrite, tâchez d'être direct, honnête et courtois. Ne tournez pas autour du pot mais sachez mettre les formes. Et exprimez-vous : les autres ne sont pas censés deviner ce que vous avez à l'esprit. Quelque chose vous ennuie ? Dites-le. Vous avez besoin de quelque chose ? Demandez-le. Mais faites-le systématiquement en restant poli, calme et diplomate. Un homme qui dit ce qu'il veut ET qui garde le contrôle dégage toujours une impression de force.


Comment devenir un leader et non plus un suiveur ?

Changer son état d'esprit pour devenir persuasif

Pour devenir cet homme convaincant que les autres suivront sans broncher (ou presque), il n'y a pas 36 solutions : il faut être conscient de vos faiblesses actuelles. Ainsi, posez-vous la question : qu'est-ce qui m'empêche d'être un leader aujourd'hui ? Pourquoi les autres ne m'écoutent-ils pas quand je donne mon avis ? Qu'est-ce que je dois changer pour prouver aux autres que cet avis a de la valeur ?

Globalement, voici 4 pistes de réflexion qui pourront vous aider à changer votre état d'esprit.

 

Assumer sa part de responsabilité :

Le gentil garçon attend toujours qu'on le sorte d'une mauvaise situation. Il a surtout toujours tendance à penser qu'il n'est pas responsable du mauvais pas dans lequel il se trouve, que c'est la fatalité ou la faute de quelqu'un d'autre. Mais c'est (souvent) faux !
Un homme convaincant qui veut maîtriser sa vie assumera sa part de responsabilité et saura prendre les décisions qui s'imposent. Quelque chose ne vous plaît pas dans votre vie ? Faites les bons choix pour repartir de l'avant et sortir de cette impasse.

 

Ne pas attendre l'aide des autres :

Evidemment, on ne peut pas tout faire soi-même. A un moment ou un autre de votre vie, vous aurez forcément besoin de l'aide de quelqu'un (personne ne s'enterre tout seul comme dirait Rohff).

Pourtant, vous ne pouvez pas toujours attendre que les autres volent à votre secours. Non, ces "autres" ne viendront pas vous aider si vous ne le demandez pas expressément. A moins qu'ils soient télépathes ou connectés à votre cerveau, tous ces "autres" ne pourront pas toujours deviner ce dont vous avez besoin.
Vous devez donc VERBALISER : dire ce que vous voulez ou ce qui ne vous plait pas. Exprimez-vous ! Parlez ! Faites-vous entendre ! Ce n'est pas toujours aussi évident que ce que vous pourriez penser.

 

Ne pas se sentir responsable des autres :

A l'inverse, rien ne sert de jouer systématiquement les bons samaritains. Etre serviable, OK, mais vous ne pouvez pas sauver la veuve et l'orphelin à tout bout de champ. Si vous êtes responsable de vos propres actes, de votre propre pensée et si votre force de persuasion peut aider à convaincre autrui, vous ne serez JAMAIS responsable des actions d'une autre personne.

Dans la même logique, vous ne devez pas toujours vous soucier de ce que pensent les autres. Votre décision va blesser quelqu'un ? Qu'à cela ne tienne, s'il ou elle est proche de vous, il ou elle comprendra vos actes ou paroles si vous les lui expliquez. Bien sûr, cela ne signifie pas qu'il faut vous comporter comme un connard !

 

Fixer des limites :

C'est le dernier conseil de la liste mais pas le moins important, au contraire ! Dans sa vie, il y a toujours des limites que l'on ne veut pas dépasser, des frontières que l'on ne veut pas franchir. Vous devez les définir clairement... et vous y tenir ! Que cela ait un rapport avec votre famille, votre éducation morale, votre religion, votre santé, vous ne devez surtout pas vous renier. Ne vous laissez pas marcher dessus.

Votre patron vous demande de coucher avec lui pour avoir une promotion ? Un pote vous incite à vous droguer pour vous amuser ? Il est hors de question d'accepter juste "pour faire bien". Refuser ces propositions sera peut-être contraignant sur le moment mais à terme, vous pourrez toujours vous regarder dans une glace et c'est ça le plus important.


Une fois que vous aurez tous ces éléments en tête, plus rien ne vous empêchera de devenir un homme plus convaincant. Mais n'allez pas croire que vous détenez une formule magique : cela ne se fera pas du jour au lendemain, simplement en ayant lu cet article. Etre persuasif demande du temps, vous aurez sans doute des hauts et des bas. Mais ici comme ailleurs, les efforts finissent toujours par payer ! Persévérez, on vous affirme que vous pouvez réussir !

Thèmes connexes : reussir
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS