Cet homme est payé pour être critique de cannabis

Aux Etats-Unis, on peut donner son avis légalement sur la marijuana

--- Le ---

Il y a le bon chasseur et le mauvais chasseur. C'est pareil pour la marijuana. D'ailleurs, aux Etats-Unis, on peut devenir testeur de cannabis.

Cet homme est payé pour être critique de cannabis
© iStock - Celo83 ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Dans le monde, les critiques sont nombreux : gastronomie, cinéma, séries, voyages... Toutefois, le New York Times a rencontré Jake Brown qui est un testeur de cannabis. Il a déjà eu l'occasion de donner son avis sur vingt-sept échantillons de marijuana.

Goût, texture, effet...

Jake Browne se décrit comme le premier critique de marijuana aux États-Unis, et il est assez fier de revendiquer ce titre. Grâce à la nouvelle législation de l'État du Colorado (du 1er janvier 2014), il a la possibilité de fumer en toute légalité dans le but de partager son ressenti sur le goût, la texture, les effets...

Ce jeune homme de 31 ans obtient le cannabis dans un dispensaire de Denver ; il a déjà testé vingt-sept marijuanas différentes. Ce n'est pas une activité à plein temps, puisque Jake et sa fiancée ont également créé une entreprise.

Un métier d'avenir ?

Jake Browne, qui travaille aussi pour le Denver Post, choisit avec minutie la marijuana qu'il va tester. Pour l'instant, ce "travail" ne lui rapporte rien, car, si les critiques écrites sont publiées dans le journal, ses achats ne sont néanmoins pas remboursés. Les avis de son entourage sont assez positifs, et beaucoup de personnes ont tendance à l'envier. Ceci étant, ce métier pourrait se démocratiser ; en effet, depuis cette loi, près de trois cents coffee shops ont été référencés dans l'État.

Quoi qu'il en soit, les critiques doivent être appréciées, puisque le Denver Post a recruté un second testeur de cannabis. Le journal a même créé le site The Cannabist et il est à la recherche d'un troisième critique.

Thèmes connexes : cannabis insolite cigarette
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS