Pourquoi The Americans est l’une des meilleures séries de ces 10 dernières années

The Americans, un classique de l’espionnage à (re)découvrir de toute urgence !

--- Le ---

Certaines séries mériteraient d’être plus connues du grand public. C’est notamment le cas de The Americans, dont la dernière saison a été diffusée en 2018.

Pourquoi The Americans est l’une des meilleures séries de ces 10 dernières années
© FX ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Voilà, c’est fini. La sixième et dernière saison de The Americans s’est achevée discrètement en ce printemps 2018. Relativement peu connue du grand public, cette série est pourtant l’une des meilleures des années 2010.

Il est donc grand temps de revenir sur cette création que tout amateur de suspense se doit d’avoir vu dans sa vie.

The Americans, une série réussie à tous les niveaux

La première fois que nous avons parlé de The Americans sur Masculin, c’était en 2013, alors que la première saison débarquait en France, sur Canal +.

Diffusée sur la chaîne FX et créée par Joseph Weisberg, The Americans est une remarquable série mettant en scène un couple d’espions russes qui viennent s’installer sous couverture aux Etats-Unis en pleine ère Reagan.

Plus confidentielle que des séries comme Homeland ou House of Cards (sorties plus ou moins en même temps, The Americans reste une série d’espionnage incontournable.

Keri Russell et Matthew Rhys, un duo d’acteurs au top

Portée par les interprétations puissantes de Keri Russell et de Matthew Rhys dans les rôles d’Elizabeth et Philip Jennings, cette série aurait largement mérité une audience plus large.

L’alchimie qui règne entre les deux acteurs principaux (en couple à la ville) est clairement l’une des grandes forces du show. Le couple ainsi formé se révèle, au fil des intrigues, tour à tour touchant, fragile, sournois ou d’une rare violence, ce qui en fait l’un des duos les plus marquants de la télévision.

Sans concession et n’épargnant rien aux spectateurs, The Americans distille tout au long du récit une violence tant psychologique que physique dont on ne ressort pas indemne. Alors que le téléspectateur est plongé dans la sombre atmosphère de la guerre froide, aucun personnage, principal ou secondaire, n’est épargné au cours des missions, stratégies et sombres affaires du couple d’espions.

Une série conçue comme de vraies montagnes russes

Les moments d’anthologie ne manquent pas durant ces 6 saisons parfaitement maîtrisées et dont la qualité de la réalisation ne faiblit (presque) à aucun moment.

Alternant les moments d’humanité et ceux de noirceur absolue, la série s’apparente bien souvent à une montagne russe émotionnelle que le passionné de séries vivra avec une rare intensité.

Si le couple star crève littéralement l’écran, les seconds rôles n’en sont pas moins tout aussi savoureux avec une mention spéciale pour Stan Beeman (interprété par le remarquable Noah Emmerich), le voisin des Jennings, accessoirement agent du FBI. Le personnage de Nina, joué par Annet Mahendru, est aussi l’un des plus réussis.


Noah Emmerich campe l'agent Stan Beeman dans The Americans

Le réalisateur Joseph Weisberg est un ex-espion de la CIA

Si la qualité de l’interprétation est l’un des atouts majeurs de The Americans, la réalisation et l’atmosphère qui se dégage de cette série, entre réalisme (le créateur Joseph Weisberg est lui-même un ancien membre de la CIA) et rebondissements à la chaîne est également une réussite totale.

Passionnante de bout en bout et servie par un casting 5 étoiles, The Americans est assurément l’une des meilleures séries de cette décennie. Ca tombe bien, les 5 premières saisons sont (pour l’instant) disponibles sur Netflix... Il n’est pas trop tard pour vous rattraper !


Thèmes connexes : Serie TV
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS