Oblivion : Tom Cruise peut-il encore sauver le monde ?

Un vrai blockbuster comme on les aime

--- Le ---

Après le succès mitigé de Jack Reacher – et en dépit de sa qualité –, Tom Cruise revient dans un film de science-fiction très attendu : Oblivion.

Oblivion : Tom Cruise peut-il encore sauver le monde ?
© Universal Pictures ©
L'Agence Ciné

Synopsis : Après des décennies de guerre contre une terrible menace dénommée Scavs, les humains ont quitté la Terre. Jack Harper (Tom Cruise), qui vit sur une station située dans les nuages, a pour mission d'extraire des ressources vitales nécessaires aux humains expatriés. Son existence est bouleversée lorsqu'il sauve une belle inconnue d'un vaisseau en perdition. Son arrivée va déclencher une série d'événements qui vont le forcer à remettre en question tout ce qu'il connaissait.

Joseph Kosinski, spécialiste des effets spéciaux

Joseph Kosinski a d’abord travaillé dans le domaine de la publicité et des jeux vidéo, dans lequel il excellait en effets digitaux. Il s’est depuis dédié au cinéma en produisant La Planète des Singes: Les origines, puis en réalisant Tron l'Héritage. Oblivion est donc son deuxième long-métrage .

Un sujet de science-fiction auto-adapté

Avec Oblivion, le réalisateur adapte son propre roman graphique, du même nom. L’action se déroule dans le futur, en 2077, sur une planète Terre post-apocalyptique. Joseph Kosinski affectionne particulièrement le genre cinématographique de la science-fiction et entend toujours surprendre ses spectateurs dans ce domaine.

Des questions d’actualité

Le réalisateur conduit le spectateur à la réflexion à travers le parcours émotionnel du personnage principal, et à notre propre existence actuelle. « Peut-on regretter un endroit où l'on n'a jamais été, une époque que l’on n’a pas vécue ? » s'interroge la voix-off dès la bande-annonce.

Tom Cruise

L’acteur n’en est pas à sa première incursion dans le genre de la SF. En effet, Tom Cruise a déjà joué dans les blockbusters Minority Report en 2002, et La Guerre des Mondes en 2005 – tous deux de Steven Spielberg. Joseph Kosinski l’a choisi pour le réalisme de son jeu, surtout dans les cascades qu’il effectue lui-même.

Le costume de la performance

Le costume de Tom Cruise a nécessité plus de 250 matériaux et motifs différents. Il a été conçu pour développer des facultés aérodynamiques, et permettre à l'acteur de réaliser ses cascades sans être gêné dans ses mouvements.

Un budget colossal

Les producteurs d’Oblivion ont accordé à Joseph Kosinski toute leur confiance en le dotant d’un budget considérable de 120 millions de dollars pour la réalisation de ce film.


Tom Cruise dans Oblivion

Un décor à couper le souffle, entre Etats-Unis...

Oblivion a été tourné en extérieurs à travers les États-Unis, notamment dans l'Etat de Louisiane. L’un des décors utilisé, Raven Rock, le lieu de refuge des survivants est une immense centrale électrique située en Nouvelle-Orléans construite au dix-neuvième siècle, et fermée au public depuis près de quarante ans.

...et Islande

A 4200 km de là, en Islande, un cratère vieux de 10 000 ans de la forme d’un amphithéâtre a servi de doublure pour un stade.

Une photographie de talent

La photographie a été dirigée par Claudio Miranda, auréolé en 2013 de l'Oscar de la meilleure photographie pour son travail sur L'Odyssée de Pi. Il a utilisé une caméra Sony F65 qui a permis de filmer très précisément, en 4K (très haute définition), l'interprétation des comédiens ainsi que la qualité époustouflante des décors.

Bande originale française

C’est le groupe electro-rock français M83 qui signe la musique d'Oblivion. Le premier extrait sorti s'intitule StarWaves. Joseph Kosinski avait déjà collaboré avec les musiciens français de Daft Punk pour Tron l'héritage.


A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES