L’écume des jours : un film qui évite la noyade

Michel Gondry adapte poétiquement un livre inadaptable

--- Le ---

Michel Gondry est bien un réalisateur pas comme les autres. Avec l’écume des jours, il transpose brillamment sur grand écran l’œuvre de Boris Vian.

L’écume des jours : un film qui évite la noyade
© Studio Canal ©
L'Agence Ciné

Jusque-là, peu ont osé s'aventurer à adapter une telle oeuvre de la littérature française. L'écume des jours n'est effectivement pas la plus simple... Son auteur, Boris Vian, l'a inscrite dans un surréalisme la rendant plus que difficile à porter à l'écran, sauf à y associer un cinéaste tel que Michel Gondry, y apportant sa vision et son interprétation de l'ouvrage.

Un film extrêmement riche

Gondry, homme au CV éclectique et au parcours atypique, réussit cette alchimie en nous plongeant dans la fantaisie et la magie de l’ouvrage dès les premiers instants du film. Extrêmement riche visuellement, le film réussit le tour de force de conserver l’émotion et la substance de l’oeuvre.

L’histoire d’amour des deux protagonistes est au centre de l’histoire, et prend forme à l’image tel que Vian l’avait sans doute imaginée dans son ouvrage.

Le riche casting sert le film, Audrey Tautou et Romain Duris formant un couple crédible et évoluant dans ce monde imaginé de bric-à-brac rarement étoffé d’effets spéciaux, ce qui tend à faire de cette Ecume des Jours une adaptation réussie, et même plus : une œuvre aussi intemporelle que le livre.

Sortie le 24 avril 2013
Note de la rédaction : ★★★★★


A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES