Il y aurait bien une (courte) vie après la mort !

Des études récentes sur ce thème, qui préoccupe beaucoup d'entre nous, viennent de paraître. Et s'il y avait vraiment une vie après la mort ?

« Que se passe-t-il après la mort ? » est la question existentielle essentielle que bon nombre d’entre nous se posent. La vie après la mort : utopie ou réalité ? Où en sont les recherches ? Un élément de réponse troublant vient de relancer le débat à ce sujet…

Et s’il y avait une vie après la mort ?

Un nombre non négligeable de gens ont vécu des expériences de « mort imminente ». Déclarés cliniquement morts, suite à un arrêt cardiaque, il semblerait que leur cerveau continuait à fonctionner et à enregistrer ce qui se passait pendant leur « mort », avant que leur cœur ne recommence (heureusement) à battre !

Une étude qui sème le doute

Une étude a été menée pendant quatre ans par le docteur Sam Parnia, de l’université de Southampton. Il a constaté que, sur 2060 patients présentant un arrêt cardiaque, 330 ont survécu, et 140 avaient des souvenirs d’événements intervenus alors qu’ils étaient déclarés décédés.

Beaucoup parlent d’une lumière (39%), de « flash », d’autres de sentiments comme la peur, la violence, des pensées vers la famille. Mais presque tous (137 patients) ont parlé d’un sentiment de paix et de bien-être pendant cette période.

« Nous savons que le cerveau peut continuent à fonctionner pendant au moins 10 minutes après l’arrêt de l’activité cardiaque. Cela signifie que les souvenirs formés au cours de cette période pourraient effectivement être stockés dans la mémoire à long terme »; même si le fonctionnement de notre cerveau, qui n’est plus irrigué, se détériore assez rapidement.

Un des patients a déclaré être « sorti de son corps » et a décrit très précisément tout ce qui s’était passé durant les trois minutes où il a été déclaré en état de mort clinique ! « La mort n’est plus un trou noir sans retour », conclut le chercheur. « Il existe désormais des preuves scientifiques qu’une forme de la conscience persiste après la mort clinique »

« Ces résultats pourraient avoir un impact profond sur la manière dont nous pensons au processus de mort et dont nous comprenons les expériences rapportées par les personnes qui ont frôlé la mort de près », a déclaré le Dr Parnia.

Une nouvelle façon d’envisager la mort ?

L’étude ne ne dit rien sur ce qui se passe après la mort, mais elle montre qu’une certaine forme de conscience persiste pendant quelques minutes.

Cela pourrait avoir des implications majeures sur notre compréhension du processus de mort et sur notre façon de penser à la mort.

Des études difficiles à mener

Il faut savoir que ce type d’étude est extrêmement difficile à mener. D’abord, parce qu’il est impossible de savoir ce qu’une personne vit pendant un arrêt cardiaque. Ensuite, parce qu’il est très difficile de trouver des personnes qui ont vécu une telle expérience et qui sont prêtes à en parler.

Cependant, cette recherche ouvre de nouvelles perspectives sur la mort et l’au-delà. Elle montre également que le cerveau est beaucoup plus complexe que nous le pensions et que la conscience ne disparaît pas nécessairement à la mort du corps.

Ce qui se passe après la mort reste un mystère, mais cette étude apporte un éclairage intéressant sur l’existence éventuelle d’une vie après la mort. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats, mais il y a certainement matière à réflexion.