Tu sais que tu es un homme des années 1980-90 quand…

Un article pour prendre un coup de vieux en 10 étapes

Vous êtes né dans le courant des années 1980 ou même au tout début des années 1990 ? Alors, cet article vous parlera forcément (au moins un peu). A l'inverse, cet article va parler d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

On aurait évidemment pu vous parler d'Olive et Tom, des Chevaliers du Zodiaque et autres manga. On aurait aussi pu vous faire le coup de la K7 audio et du crayon de papier (vous voyez le rapport entre ces deux objets, n'est-ce pas ?), mais tout cela sent un peu le réchauffé. Alors, même si nous ne prétendons pas réinventer les articles nostalgiques des années 1980, voici 10 exemples plus particulièrement pensés pour les hommes qui devraient vous faire sourire (enfin, on l'espère)… et vous faire sentir un peu plus vieux !

1. Tu as mangé des Raider et tu as bu du Tang et du Banga

Aujourd'hui, Raider est devenu Twix, le Tang (le jus d'orange en poudre) a été interdit et Banga a été racheté par Oasis… Jadis, aussi, Siro Nimo, c'était rigolo. Et on ne vous parle pas du choc qu'a provoqué la disparition de Groquick.

2. Tu as vu tes parents traverser une crise de couple à cause…
d'une carte routière

Oui, quand tu partais en vacances à la Grande Motte ou à La Rochelle, tes parents n'avaient pas encore de GPS TomTom et encore moins l'appli Maps sur un smartphone. Alors, il fallait déplier et replier l'immense carte dans la voiture. Et 9 fois sur 10, vous vous perdiez.

3. Tu étais stylé en vêtements Benneton et Reebok Pump

Bon, les Reebok Pump ont surfé sur la vague vintage, il y a quelques mois, opérant un retour réussi. En revanche, les campagnes publicitaires United Colors of Benetton sont plus rares. Et on reste sans nouvelles de Fido Dido et LC Waikiki.

Petit bonus : toi aussi, tu as été jaloux de ton copain avec ses chaussures LA Gear et ses semelles lumineuses ?

4. Quand tu rentrais de l'école, tu regardais la TV…
et pas NRJ 12

A l'époque, dans le meilleur des cas, tu avais 5 ou 6 chaines – et encore ! Et quand tu rentrais, tu ne pouvais pas te poser devant la téléréalité. Pas grave, il y avait Hartley Cœurs à Vif et tu commençais à fantasmer sur Katarina. Ou sur Anita si tu préférais les blondes. Ta copine d'alors, elle, n'en voyait que par Drazic… et ça te gonflait ! Allez, viens, on va boire un verre au Shark Pool pour décompresser.

5. Tu avais un faible pour les Spice Girls…

Ecouter les Spice Girls, ce n'était pas forcément ta tasse de thé. En tout cas, tu ne l'avouais pas en public. En revanche, regarder leurs clips et leurs apparitions télévisées avec des tenues toujours plus courtes te procurait toujours un certain plaisir. Et au fait, tu préférais Geri ou Emma ?

6. …mais tu apprenais à jouer du David Charvet à la guitare

Là encore, tu n'appréciais pas vraiment l'univers musical du beau David qui avait aussi joué dans Alerte à Malibu. Mais une fois que tu avais réussi à apprendre les quelques accords de son tube à la guitare, toutes les filles étaient en admiration devant toi, alors forcément… Aujourd'hui, une question subsiste : should I leave or should I stay ?

7. Tu n'as pas appris la sexualité sur YouPorn… mais à la radio

Pour voir une fille nue, dans les années 1990, il fallait louer une cassette en douce au vidéo-club, piquer un magazine coquin dans une maison de la presse, être abonné à Canal+ et veiller tard le premier samedi du mois (ça, ça marche toujours) ou regarder M6 le dimanche soir (mais là, c'était du "moins de 16 ans", seulement). Alors, pour t'éveiller à la sexualité, tu te dirigeais plutôt vers ta chaine Hi-Fi chaque soir de la semaine et tu écoutais Difool et son équipe sur Skyrock (ah, la voix de la Marie…). Et Fun Radio ou NRJ pendant les pubs.

8. Tu étais un geek avant-gardiste avec ton StarTAC

A la toute fin des années 1990, tu as eu ton premier téléphone portable. Cela pouvait être un Alcatel ou un Sagem. Mais si tu étais super branché, tu avais un Motorola StarTAC. Et lorsque tu n'aimais les téléphones à clapet, tu DEVAIS te tourner vers le Nokia 3210. En plus, tu pouvais composer tes propres sonneries monophoniques et changer la coque. Trop classe !

9. Mais avant le portable, tu as eu un Tatoo

Oui, avant d'avoir un super téléphone de 2 kilos et un forfait de 60 minutes, tu as eu un Tatoo (ou un Tam-Tam ou un Kobby). On pouvait alors envoyer des messages ressemblant au SMS actuel… mais limité à 15 chiffres (oui, oui, des chiffres !) pour le Tatoo et 80 caractères pour les deux autres bipeurs évoqués. Tu as payé ton appareil près de 1000 francs (150 euros)… et tu as cru être à la pointe de la technologie. L'année suivante, tu bavais sur le StarTAC.

10. Tu n'as fait aucun selfie le 12 juillet 1998

Si l'équipe de France de football avait gagné la Coupe du Monde en 2014, tu n'aurais pas pu t'empêcher d'aller sur les Champs Elysées ou dans les rues de ta ville pour hurler ta joie, klaxonner et faire la fête avec les autres. Surtout, tu aurais pris des tas de photos partagées sur Instagram, Facebook, Twitter, Vine, Snapchat et autres.

Le 12 juillet 1998, après le 3-0 contre le Brésil, tu n'as pas pu t'empêcher d'aller sur les Champs Elysées ou dans les rues de ta ville pour hurler ta joie, klaxonner et faire la fête avec les autres. Dans le meilleur des cas, tu as essayé de prendre une photo (floue) avec ton appareil Kodak jetable. Sinon, il ne te reste que les souvenirs…

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !