Les vins d’automne se ramassent à la pelle

A chaque saison son vin !

A chaque saison son vin et à chaque homme son vin ! L’automne est celle de la chasse, des champignons et des châtaignes. En fonction des plats et de vous goûts, nous vous conseillons quelques vins, rouges, blancs ou rosés qui siéent à merveille à la saison.

Les supermarchés vendent la moitié de leurs crus d’une année lors des Foires aux vins d’automne. L’époque des vendanges nous met certes le vin à la bouche, mais les plats de saison au goût si unique et prononcé y sont aussi pour quelque chose.
Les rouges tiennent le haut du pavé
Les gibiers et les produits d’automne aux arômes de terre, d’humus et de sous-bois aiment les vins rouges corsés qui en ont (du corps).
Le Saint-Joseph 2006 est un vin intense et profond qui accompagne toutes sortes de gibiers : lièvre, sanglier, canard et chevreuil. Ses arômes de petits fruits rouges et épicés relèvent avec subtilité les plats de champignons, en particulier cèpes et giroles.
Saveurs d'Orient
Pour accompagner une viande rouge, un gibier ou pourquoi pas un tajine ou un couscous, le Pinot Noir d’Alsace ravira vos papilles. Avec ses arômes de cerise, de framboise, de mûre et de cuir, ce vin frais et léger n’en est pas moins charpenté. Il rivalise sans complexe avec les meilleurs vins rouges français.

Saint-Joseph rouge 2006 : 13 euros (prix départ cave)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Les blancs d’automne n’ont pas à rougir
La cuvée 2007 du Montagny Le Vieux Château séduira les amateurs de Chardonnay bourguignon et des vins de Bourgogne en général. Il accompagne avec légèreté les crustacés, le veau ou encore les escargots (Bourgogne oblige !).  Ses arômes de fleurs d’arbustes (acacia, aubépine, chèvrefeuille) mettent en valeur des fromages corsés (chèvre, Rocamadour, Picodon) et locaux (Beaufort et Comté).
Si vous avez le privilège de pouvoir déguster des produits de la chasse (caille ou faisan), servez un Pinot gris d'Alsace. Ses notes boisées de mousses et de champignons lui permettent d’accompagner des plats d’ordinaire réservés aux vins rouges. Sa forte personnalité s’accommode très bien des mets d’automne au goût prononcé.
Les vins rosés ont leur mot à dire
Plus appréciés en été, certains rosés demeurent toutefois très prisés en automne, mais quasiment proscrits en hiver.
Leur incommensurable légèreté ne fait effectivement pas bon ménage avec des plats costauds. Les rosés s’accommodent à merveille avec des grillades de volailles et de porc. Tous les plats de fruits de mer (pizzas, feuilletés) et de poissons accueilleront un vin rosé avec joie, à condition toutefois qu’il s’agisse d’un Bandol, d’un Tavel ou d’un Côtes du Roussillon, quand même…

Montagny Le Vieux Château – cuvée 2007 : 12 euros (prix départ cave)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Partager