Louis, Matthieu, Joseph et Anna : les Chedid puissance 4

Le bel album de famille de la famille Chedid

La famille Chedid s'est rassemblée pour enregistrer un disque. Quand on dit "la famille", on désigne Louis et les enfants : Matthieu (M pour les intimes), Anna (mieux connue sous le nom de Nach) et Joseph. Ils n'ont pas invité leur grand-mère Andrée qui est écrivaine. Ce disque a été enregistré en conclusion d'une tournée effectuée ensemble ces derniers mois.

Un air de déjà entendu

Si vous vous demandez où vous avez déjà entendu certaines de ces compositions, c'est simplement parce qu'elles figuraient déjà à leurs répertoires propres, mais qu'ils les ont réarrangées pour faire un disque familial. Que peut-on rêver de mieux, après tout, qu'un disque familial à offrir pour les fêtes de fin d'année ?

Quelles chansons peut-on entendre sur cet album ?

On peut ainsi entendre des versions revisitées des célébrissimes "Machistador" ou "Mojo" du grand M, des nouvelles versions des classiques "Egomane" et "Ver de Terre" du papa Chedid, et aussi une version de "Ce qu'ils deviennent" de Nach. C'est surtout une compilation de chansons connues pour passer du bon temps et montrer la grande diversité de styles d'une famille à l'identité forte.

Une seule chanson inédite, "F.O.R.T.", figure sur le disque, ce qui donne envie à beaucoup qu'ils enregistrent un disque entier avec seulement des nouvelles compositions ! Il faut souligner que ce clip, ainsi que celui du titre "On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime", a été réalisé par une certaine Emilie Chedid, fille de qui vous savez. 

Un grand plaisir de se retrouver ensemble

L'ensemble de l'album dégage beaucoup d'authenticité, d'amour et de plaisir d'être ensemble. Cette famille a décidément une personnalité hors du commun, et on ne peut cacher son plaisir d'entendre le regard du papa sur son fils, ou des enfants sur leur papa.

Au final, l'album de Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chedid respire la joie de la singularité et de la diversité, tout en gardant une cohérence implacable de bout en bout… Bref, voilà du miel pour les oreilles.

Partager