La Rédac' Masculin
Il y a 4 ans

Street art : 12 photos de la nouvelle vague Invader à New York

L’artiste Invader habille New York de 42 nouvelles oeuvres

Invader est un graffeur et mosaïste passionné de jeux vidéos anciens. Il réalise régulièrement de nouvelles œuvres un petit peu partout dans le monde et il y a fort à parier que vous soyez déjà passé devant l'une d'entre elles. Son jeu favori est Space Invaders, dont il reprend les motifs – et à qui il a emprunté son nom d'artiste – qu'il décline à l'infini ! Mais il est aussi adepte de pop culture en général, comme le prouve ses différentes réalisations.

Des oeuvres colorées et vivantes

Il y a quelques semaines, Invader a disposé ses mosaïques à des endroits stratégiques de la ville de New York pour faire en sorte qu'elles soient visibles par le tout-public. Des œuvres plus ou moins volumineuses au style unique, pixelisé comme à l'époque des premiers jeux vidéos et avec des couleurs vives.

Alors, qu'il s'agisse de murs, de cheminées, de façade d'immeubles ou bien de bâtiments à l'abandon, Invader a redonné des couleurs à New York grâce à ces 42 nouvelles mosaïques. Un travail titanesque qui lui a déjà valu plusieurs nuits en garde-à-vue !

Des personnages mythiques en mosaïques

Parmi ses références, on y voit des héros, comme Spider-Man, les Tortues Ninja, les Beatles ou bien sûr Space Invaders ! Mais on y trouve aussi un part de pizza géante disposée sur une façade ocre (comme un nouveau clin d'oeil aux tortues mutantes) et bien d'autres encore.

Son style unique est reconnaissable parmi tous et reçoit toujours un accueil positif du public. L'artiste, qui s'est déjà illustré dans de nombreuses villes, cumulerait à ce jour plus de 3000 œuvres pour plus de 1,5 millions de carreaux cimentés ! Certaines sont visibles à Paris. Mais si vous comptez partir à New York en voyage, ne manquez pas ces nouvelles réalisations d'Invader.

Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.
Pour la sixième fois de sa carrière de street-artiste, Invader est parti à la conquête de New York, installant 42 nouvelles oeuvres sur les murs de la ville.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error