La Rédac' Masculin
Il y a 5 ans

Street art : les oeuvres « trop mimi » de David Zinn

Faites connaissance avec Sluggo, le héros à la craie de David Zinn

Depuis 1987, à Ann Arbor, dans le Michigan, l'artiste David Zinn égaie allées, trottoirs, marches et rebords de jolis dessins réalisés au fusain et à la craie. Street-art et anamorphoses, tels sont les méthodes utilisées à cet effet. Ses situations drôles et décalées mettent en scène différents personnages, dont le principal est Sluggo, une drôle de limace verte.

Rats, souris, , grenouilles, anguilles, cochons…

Au programme de ce bestiaire street-art figurent également rats, souris, marmottes, grenouilles, anguilles, cochons, singes, crocodiles, ours, poissons et écureuils, entre autres.

Amusants et surprenants, ces petits acteurs s'affichent, affectant des positions comiques ou lascives, le long des chemins, au bord des marches d'escalier, sous une gouttière, ou même sous un bec de gaz. Toutes ces figures pittoresques s'intègrent ainsi à la perfection aux éléments de la rue.

Les bonheurs tout simples de David Zinn

Cet univers animalier, mais aussi parfois romantique et féerique, apporte une note naturelle non négligeable à la jungle urbaine ambiante. Parcs, jardins publics, rues et ruelles sont ainsi humanisés, pour le plus grand bien de l'environnement, mais aussi celui du moral des passants. Des idées humoristiques nées à partir d'une simple fissure, d'un fil qui dépasse, ou bien d'un banal défaut.

Largement inspirés de héros de dessins animés, les joyeux lutins de David Zinn amusent les promeneurs et les flâneurs au gré de leurs balades en ville. Sans détonner dans le paysage, leurs couleurs à dominantes verte, rose ou mauve s'harmonisent parfaitement aux alentours. Distrayantes et attrayantes, elles apportent un coin de ciel bleu, chassant ainsi les idées noires.

Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.
Sous le pinceau (ou la craie) de David Zinn, les trottoirs d'une ville américaine donnent vie à une multitude de personnages. C'est mignon et c'est bien.