Le vin rosé, référence de l’été

La boisson incontournable de la belle saison

L’été arrive, avec son lot de déjeuneurs en terrasse, apéritif à la tombée de la nuit, barbecues entre amis… Et l’été, côté boisson alcoolisée, le vin rosé reste une référence : peu alcoolisé, frais et léger, il accompagne tous nos plats de saison. Découvrez ce vin idéal pour les longues soirées d’été à refaire le monde !


Pourquoi du rosé en été ?
L’été, la cuisine s’allège : oubliés les plats en sauce, les gratins, les potées de l’hiver… Place aux grillades, aux soupes froides, aux fruits et légumes, bref, à la légèreté ! Et le rosé devient la boisson idéale pour accompagner vos plats. Côté fraîcheur, les arômes de fruits rouges, groseille, framboise et même bonbon acidulé ne manqueront pas de vous désaltérer. Servi frais mais pas glacé, l’idéal est de le placer dans un seau d’eau froide (pas de glaçon, un rosé trop froid n’aura plus d’arômes !) avant de passer à table.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Toutefois, ne vous laissez pas surprendre non plus par son côté sucré et son étonnante fraîcheur, le rosé reste une boisson alcoolisée, à consommer avec modération : un homme averti en vaut deux ! Et son petit coté sucré pourrait faire mal à votre ligne si vous en abusez, suivez nos conseils pour garder la forme en été.

Pas une boisson à conserver
Sachez aussi qu’un rosé vieillit mal. Contrairement au vin rouge ou blanc que l’on peut conserver des années dans une cave, il est plutôt préférable de boire une bouteille de rosé rapidement, car il s’oxyde très vite.
Du coup, vous pouvez foncer sur Le Plaisir Rosé 2009, un vin du Mas Amiel ou sur le Rosé 2009 de Rollan de By. Et, dans la catégorie des vins plus « classiques », le Mâcon rosé « Les Epillets » est également une solution idéale, lui qui peut se conserver jusqu’à 2 ans selon les millésimes.

1- Rosé 2009 Rollan de By : 6,50 euros la bouteille, 13,60 euros le magnum, 41,50 euros le double magnum
2- Mâcon les Epillets : NC
3- Le plaisir rosé 2009 du Mas Amiel : 8,50 euros

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

En France, les principales régions productrices de vin rosé sont la Provence bien sûr (Bandol, Nîmes), la Loire et son fameux cabernet d’Anjou, le clairet de Bordeaux. A l’étranger, les rosés d’Espagne, d’Italie et du Maghreb sont également réputés.
Vous pouvez déguster votre rosé sur des grillades, des légumes frais, des crudités, des viandes froides, des poissons, des coquillages… La température idéale se situe entre 10 et 12°C. Et pour l’apéritif, optez pour un rosé pétillant, voire un champagne rosé, à l’image d’un Saumur brut 1811 ou d’un Crémant de Loire de chez Ackerman.


1- Saumur brut 1811 Ackerman : 5,50 euros
2- Crémant de Loire cuvée privilège Ackerman : 6,50 euros

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Pour ne pas vous compliquer la tête, nous vous donnons une idée de déjeuner toute faite, à accompagner d’une bonne bouteille de Côtes de Provence !
–    Apéritif : champagne rosé et ses gressins au sésame
–    Entrée : tomates mozzarella et filet d’huile d’olive
–    Plat : bar grillé et quiche aux légumes du soleil (poivrons, tomates, aubergines, oignons)
–    Sorbet à la framboise
Et si cela ne vous convient pas, vous pourrez toujours boire un bon rosé en dégustant un plat au barbecue. Bon appétit !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Partager