GPS Art : quand une appli sportive sert à dessiner

Laissez parler votre âme d’artiste grâce à votre smartphone et votre GPS

A la question de savoir si un objet servant à la géolocalisation peut servir à des fins artistiques, la réponse est désormais un grand oui. Le GPS Art est un phénomène nouveau visant à "mettre à profit les positionnements satellites successifs d’un parcours et leurs reports cartographiques en réalisant ainsi un véritable dessin". Il s’agit d’une manière ludique et très originale de s’essayer au dessin tout en se dépensant.

Le GPS Art est plébiscité plus particulièrement par les sportifs, qu’ils soient coureurs ou cyclistes. Auparavant, ceux-ci avaient déjà l’habitude de visualiser leur parcours sur un GPS à des seules fins sportives. Mais désormais, des applications comme Strava, Runtastic ou Endomondo peuvent permettre de donner une nouvelle dimension à ces tracés.

Un cycliste, un dinosaure ou Dark Vador

Si l’utilité du concept échappe à certains d'entre vous, sa grande force réside dans le fait qu’il est accessible à tous, entièrement gratuit et qu’il permet d’allier intelligemment les domaines ludiques et sportifs.

Dans les villes, du fait de leur architecture, les dessins à figures géométriques sont légion ; dans les campagnes, en revanche, on peut plus facilement voir des dessins "artistiques". Parfois approximatifs, les résultats peuvent aussi s'avérer bluffants, à l'image de ce cycliste dessiné dans les rues de Victoria, au Canada. Stephen Lund est à l'origine de bon nombre de ces réalisations, se posant comme l'un des plus grands spécialistes du GPS Art.

Quelle que soit la finalité recherchée, le GPS Art a su fédérer en un temps record une grande communauté d’adeptes, tout particulièrement aux États-Unis et en France. Alors, prêts à vous lancer ?

Partager