Tour de France des mousseux et vins pétillants

Fêtez la fin de l’année avec des bulles

Bientôt les fêtes de fin d’année : Noël et le réveillon du jour de l’an sont de très bonnes occasions pour se faire de bons gueuletons ! Et qui dit repas de fête dit vin de fête : quoi de plus approprié pour faire pétiller cette soirée qu’un bon mousseux ? Les bulles s’invitent à la table et ce n’est pas pour nous déplaire : champagne, crémant d’Alsace, Vouvray, X noir d’Ackerman, le choix est vaste. Du mousseux modeste au champagne de luxe, les papilles sont servies.

Pour le plaisir des bulles : quelques vins pétillants à la loupe
Le Crémant d’Alsace ou de Bourgogne : après le champagne, c’est le vin effervescent préféré des Français. Servi entre 5 et 7°C, il se boit à l’apéritif, en cocktail, et même tout au long du repas. Il accompagne à merveille fruits de mer ou fromage – notamment le chèvre ou le brebis.

Partons vers le Languedoc maintenant pour déguster la Blanquette de Limoux : une belle robe jaune, une température à 6/7°C, des bulles nerveuses et fines et un nez de pomme verte et miel font de ce vin pétillant un must en la matière. La version « brut » accompagnera très bien des plats du terroir. La version « demi-sec » se consommera plutôt sur les desserts, le chocolat en particulier. Ceci vaut aussi pour le Chardonnay d’Ardèche, avec ses arômes de fruits jaunes.

Direction la vallée de la Drôme : la Clairette de Die, et ses arômes de fruits jaunes et fleurs blanches, oscille entre douceur et caractère. On peut la servir en apéritif, sur des entrées « nobles » – asperges, foie gras, cuisses de grenouille – ou de la volaille – pintade. Le top reste encore d’en consommer sur des desserts à base de fruits – pêches, abricots et ananas en particulier. Préférez des fruits rouges en revanche, si vous optez pour l’Yrisé rosé de la cave de Tain l’Hermitage.

1- Crémant de Bourgogne millésimé de la cave de Lugny : 8,83 euros
2- Brut de Chardonnay d’Ardèche : 6,30 euros
3- Yrisé de la Cave de Tain l’Hermitage : 7,90 euros – Plus de renseignements auprès du Club Français du Vin (CFV) ou au 0891 70 01 21

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Saveur de l’année 2011 : le X Noir d’Ackerman
Le X Noir est un vin pétillant brut qui provient du plus vieux cépage du Val de Loire. Son nez ? Un mélange subtil entre bonbon à la cerise, gelée de coing et rose qui saura plaire aux hommes comme aux femmes. La meilleure façon de boire ce pétillant rosé reste encore de s’en servir une coupe à l’apéritif !
Garçon, champagne !
Roederer, Krug, Dom Pérignon, Ruinart : des noms qui évoquent le luxe, le faste, le grand champagne à la française. Mais sauriez-vous reconnaître un bon champagne à l’œil nu ? Des bulles très fines qui montent en colonne ininterrompue depuis le fond du verre, un goût fin en bouche – et pas la sensation de boire un soda –, et l’épaisseur du liquide sont autant de critères sur lesquels s’accordent les experts. Le champagne se boit en apéritif bien sûr, accompagné de crème de fruits – le fameux kir royal ! –, sur des fruits de mer et poissons quand il est brut, sur un plat de viande ou du fromage pour la champagne rosé, et sur des desserts pour le demi-sec. Pour cette fin d’année, laissez-vous tenter par le pinot noir et le chardonnay Eugénie de Valonceau ou le champagne Pannier brut à la robe délicatement saumonnée.

1- X Noir Ackerman brut rosé : 6 euros
2- Champagne Eugénie de Valonceau : 19,90 euros
3- Champagne Pannier brut rosé : 22,90 euros – Plus de renseignements auprès du Club Français du Vin (CFV) ou au 0891 70 01 21

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération
Partager