La Saint-Valentin, fête trop commerciale ?

Chaque année, c’est la même chose : le 14 février, jour de la Saint-Valentin, est décrié car devenu trop commercial... De quoi inspirer Nanoo !

Pour le cadeau, c’est l’intention qui compte…

Chaque année, c’est la même chose : le 14 février, jour de la Saint-Valentin, est décrié car devenu trop commercial… Pourtant, les amoureux sont nombreux à se casser la tête pour trouver le cadeau idéal. De quoi inspirer Nanoo, une nouvelle fois…

La Saint-Valentin, fête trop commerciale ?

C’est l’intention qui compte, dit le dicton. Autrement dit, nul besoin de se ruiner pour faire des cadeaux aux personnes que l’on aime. Pourtant, si chacun appliquait ce dicton à la lettre, combien seraient ceux et celles qui ne pourraient cacher leur déception en découvrant ce cadeau certes bon marché mais qui vient du cœur ?


Une « occasion spéciale » pour un cadeau
Pour la Saint-Valentin 2011, cette théorie pouvait certainement s’appliquer à de nombreux couples. Comme elle pouvait s’appliquer à la dernière période de Noël ou à la prochaine fête des pères… Il faut reconnaître que la fête des amoureux est devenue aujourd’hui un véritable business et que certains ont tendance à en faire un peu trop à ce sujet. Alors, finalement, la question n’est peut-être pas de savoir s’il faut à tout prix se ruiner pour trouver LE bon cadeau. Mais plutôt de savoir pourquoi il faudrait attendre une occasion spéciale pour faire un cadeau aux gens que l’on aime…Nanoo : La Saint-Valentin, fête trop commerciale ?


Nanoo : La Saint-Valentin, fête trop commerciale ?Nanoo : La Saint-Valentin, fête trop commerciale ?

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !