Le vin Bag-in-Box : l’affaire est dans le sac

Le Bag-in-Box revient au goût du jour

Le « vin en sac » s’installe peu à peu dans les étalages des supermarchés. Jadis réservé aux vins de table de piètre qualité, le conditionnement en Bag-in-Box séduit de plus en plus les amateurs de vins, qui changent peu à peu leur regard sur ce conditionnement. La preuve : il ne s’est jamais vendu autant de vin en Bag-in-Box que l’année passée !

Le Bag-in-Box, ou BIB, c’est tendance ! Ce mode de conditionnement, qui vient de fêter ses 55 ans d’existence, est en plein essor. Le principe est simple : il s’agit de proposer du vin en « grand conditionnement ». Comme son nom l’indique, le Bag-in-Box est composé d’un « sac » dans lequel est conservé le vin et transporté dans une boîte en carton. Un robinet, situé à l’extrémité du sac, permet de distribuer le vin.
Moins élégant qu’une vraie bouteille
Le Bag-in-Box jouissait jusqu’ici d’une image un peu cheap et aucun grand cru n’avait eu l’audace de proposer ce conditionnement à ses clients. Moins élégant qu’une bouteille sur une table, le Bag-in-Box était surtout réservé aux vins de table pour homme à l’ancienne.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Pourtant, de plus en plus de vins AOC et de grands crus s’intéressent au Bag-in-Box et affichent une mine décomplexée lorsqu’il s’agit de proposer du « vin en sac » à leurs clients. C’est que le mode de consommation du vin à changé : on déguste aujourd’hui du vin au verre, et de ce côté-là, le Bag-in-Box a une belle carte à jouer, puisqu’il permet de conserver le vin pendant 6 mois, même une fois le « sac » ouvert. Un sérieux atout qui n’a pas échappé aux vignerons : plus de 10 % de la production de vins de Bordeaux a été vendu en Bag-in-Box l’année passée.
Des prix plus intéressants
Aujourd’hui, des producteurs de grandes appellations comme Montagne-Saint-Emilion, Graves, Pessac-Léognan ou Médoc sont disponibles en Bag-in-Box de 2, 3, 5 ou 10 litres, avec, à la clé, des prix plus intéressants pour le consommateur !
Reste qu’acheter un vin en Bag-in-Box pour le faire vieillir reste un mauvais calcul : le vin n’y vieillit pas aussi bien que dans une bouteille en verre, même si le conditionnement à moyen terme n’altère pas le goût du vin.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération
Partager