Cuisine : les recettes de film

Silence, on déguste !

Festival de Cannes oblige, le septième art est partout ce mois-ci. Et en matière de cuisine, le cinéma n’est pas en reste : de nombreux films mettent à l’honneur des recettes, des plats emblématiques et des scènes de dégustation d’anthologie. Ici, on décrypte pour vous les recettes de film, côté cuisine. Quand la gastronomie fait son cinéma !

Cuisine et passion se mélangent, et la pellicule s’enflamme !
Sexe et nourriture sont souvent étroitement liés, et le cinéma ne déroge pas à la règle. Quel homme n’a jamais rêvé de se retrouver à la place de Mickey Rourke dans « 9 semaines ½ », faisant goûter différents aliments à la sublime Kim Basinger, yeux bandés et à la merci de son amant . Torride !

Dans un autre style, la scène des spaghettis bolognaises dans « la Belle et le Clochard » est un pur moment de romantisme ! Qui n’a jamais partagé un spaghetti avec sa chère et tendre, finissant sur un baiser langoureux ?

Quant au très décalé « Hot Shot », il nous livre une scène d’anthologie où le héros du film fait cuire un œuf au plat sur le ventre de sa partenaire… Hot !

Certaines recettes de films sont aujourd’hui des grands classiques : le cake d’amour dans « Peau d’Âne », les Doubitchous dans « Le Père Noël est une ordure », la soupe aux choux dans le film éponyme ou encore le pudding à l’arsenic dans le dessin-animé « Astérix et Cléopâtre ».

Vous voulez être un homme, un vrai ? Et si vous testiez le maroilles dans la chicorée comme le déguste Dany Boon dans l’intournable « Bienvenue chez les Ch’tis » ?

Et impossible de parler de recettes mythiques sans évoquer les gencives de porc de « La Cité de la peur », un classique !

Des films au nom évocateur invitent déjà les papilles à s’émoustiller : « Charlie et la Chocolaterie », « L’odeur de la papaye verte », « La cuisine au beurre », « L’aile ou la cuisse », « Cocktail », « Ratatouille », sans oublier l’inénarrable « La Grande Bouffe » de Marco Ferreri, film ultra provoc’ qui à l’époque de sa sortie fit un véritable scandale.

Plus récemment, le très décalé « L’attaque de la moussaka géante » raconte l’histoire d’une part de moussaka se transformant en monstre qui envahit les rues d’Athènes… Un classique dans le milieu des amateurs de navets… Moins dans celui de la cuisine !

Partager