Gabriel Récopé
Il y a 14 ans

Cafés jeux : un succès qui monte

Petits jeux entre amis

Les cafés ludiques permettent de jouer à des jeux sociétés pendant que vous buvez votre bière ou votre café. Ils sont plus en plus nombreux et de plus en plus fréquentés.

©Interlude café, Toulouse

Jeux entre amis
Le public des cafés-jeux est varié : on y trouve des ados mais surtout des adultes, hommes et femmes.
Pas d'enfants ?

Pas spécialement, non. C'est que cette vague de cafés ludiques correspond aussi à une nouvelle vague de jeux de sociétés qui remise les Scrabble et autres Monopoly au placard !

Le jeu Tongiaki

Nouvelle vague
Si vous n'êtes pas familier des jeux de sociétés modernes, dites-vous bien qu'il y en a pour tous les goûts :

pour l'ambiance et la rigolade, pour la réflexion et la stratégie, pour un quart d'heure ou pour deux heures!

Ce sont en très grande majorité des jeux allemands. Et oui, nos voisins sont très joueurs !

Le jeu "6 qui prend"

Devenez vous aussi un initié !
Malgré ce succès grandissant, il est difficile de découvrir ces jeux si on n'est pas "initié" par des amis. Pourquoi?

Tout simplement parce que la plupart des jeux de sociétés modernes ne sont pas dans les rayons des supermarchés.

Parfois, ils ne sont même pas dans les magasins de jeux ! En effet, ces derniers ont tendance à cibler le public des enfants, et pas les adultes.

J'm'en fous je triche, Lyon

Ne vous étonnez donc pas si vous croisez en ville de plus en plus de ces cafés ludiques.

Si vous y allez seul, dites-vous que jouer est un moyen facile pour faire des connaissances.

Si vous y allez entre amis, dites-vous que jouer est un excellent moyen de les découvrir autrement :
fins tacticiens, "rentre-dedans", ou spécialistes du coup en traitre!

Soirée jeux à l'Ancora, Paris

Trois grands types de cafés à jeux

– Les cafés traditionnels
qui disposent de jeux ou qui organisent des soirées spéciales.
En général, on joue gratuitement et on ne paye que les consommations.
Un exemple à Paris : Ancora café

Les associations de jeux
qui ont un local permanent. Elles sont ouvertes à tous mais il faut adhérer à l'association pour pouvoir consommer des boissons.

Le prix de l'adhésion est généralement annuel et assez modéré. Un exemple à Lyon : Moi, j'm'en fous je triche

©Interlude café, Toulouse

Les cafés spécialisés.
Selon les propriétaires, ils ressembleront plutôt à une boutique de jeu, ou plutôt à un café.

On paye généralement une petite somme pour les jeux auxquels on joue. On peut aussi acheter les jeux qui nous plaisent.

Exemples :
Oya café à Paris,
Ze Zem à Bordeaux,
Interlude café à Toulouse, 
La tarte aux billes  A Strasbourg…

Café tour 2007
A noter que l'éditeur-diffuseur de jeux Asmodée propose son "café tour", avec plus de 80 soirées organisées au mois de mars dans des bars de toute la France. Le programme du café tour.

par Gabriel Récopé
Crédits photos pour l'Ancora
et j'm'en fous je triche : Tric trac.net