La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Gregory Lemarchal : les Rêves d’un ange

Voix d’ange. Gueule d’ange. Grégory Lemarchal avait tout pour lui. Sauf une foutue maladie, la mucoviscidose, qui a fauché le jeune chanteur en pleine ascension, à seulement 23 ans. Mais deux ans après sa disparition, Grégory Lemarchal conserve une place à part dans le cœur de ses fans et de nombreux Français. En attestent les 40 000 exemplaires de son best-of, « Rêves », écoulés une semaine après sa sortie, le 16 novembre 2009. Un chiffre qui lui permet d’occuper ni plus ni moins la tête des charts, devant De Palmas et Diam’s.

Un best-of avec des inédits
Ces « Rêves » sortis dans les bacs, à défaut d’une véritable renaissance, marquent la confirmation d’un artiste d’exception. Plus qu’un simple best-of, cet album réunit non seulement les plus grands tubes du jeune chanteur, mais aussi des inédits, dont le premier single, intitulé – comme un symbole – « Je rêve ».

Un soutien à l’association Grégory Lemarchal
Certains verront peut-être un coup marketing dans la création de cet album. Il n’en est rien. « Rêves » a été commercialisé dans le but de poursuivre l’action de l’association Grégory Lemarchal, qui lutte contre la mucoviscidose. Ainsi, une partie des droits et bénéfices de cet album seront reversés à l’association.
En outre, le clip de la chanson « Je rêve » sera utilisé dans le cadre d’un documentaire de 52 minutes, « A l’Ouest, un souffle nouveau », parrainé par l’association Grégory Lemarchal et prochainement diffusé à la télévision. Un moyen supplémentaire de faire vivre la mémoire du chanteur et poursuivre son combat contre la maladie.

« Rêves » – Grégory Lemarchal
Disponible depuis le 16 novembre 2009